iOS : Retrouver le déverrouillage en une étape !

iLes deux dernieres versions d’iOS modifient sensiblement le mode de déverrouillage de l’écran de l’iPad avec le lecteur d’empreintes. Sous iOS 9, si l’empreinte est active, le fait de poser le doigt sur le lecteur Touch ID déverrouille l’iPad.

Sous iOS 10 et 11, il faut appuyer sur le bouton principal avec l’empreinte pour que l’écran se déverrouille. Un message apparaît d’ailleurs pour presser le bouton. Le déverrouillage se fait en deux étapes !

Pour ceux que cela gêne, sachez qu’il est possible de revenir sur la précédente méthode. Dans les réglages, affichez la section Général puis options d’accessibilité.

Tapotez :

  1. Section : Général
  2. Section : Options d’accessibilité
  3. Bouton principal et activez l’option : Touchez pour ouvrir.

Napkin 03-11-17 à 5.58.47 PM(l’option Bouton principal dans les réglages d’accessibilité sous iOS 10 et iOS 11)

Vous retrouverez ainsi la possibilité de déverrouiller l’iPad par le simple fait d’apposer le doigt sur le lecteur d’empreintes.

Henri Dominique Rapin

 

Publicités

iOS : Touch ID trop lent ! reduisez le nombre d’empreintes !

Nous avons parfois le sentiment que Touch ID est lent ! La version v2 de Touch ID a été intégrée dans les iPhone depuis le 6s pour ensuite équiper les iPhone 7 et 8. Avec cette nouvelle version, la détection de l’empreinte et le déverouillage de l’iPhone devrait s’effectuer en 0,8 secondes.

Un délais très rapide qui rend l’operation imperceptible. Posez le doigt sur la capteur et l’iPhone ou l’iPad est deverouillé.

Pourtant cette periode pourrait augmenter avec le temps et Apple en explique la raison dans sa documentation technique.

Lien vers le Support Apple sur le Touch ID

Tout ce qui est entre des parenthèses est important ! Et la documentation (section Gérer les réglages Touch ID) Apple affiche : Plus vous enregistrez d’empreintes, plus le temps nécéssaire à la reconnaissance s’accroit !

gerer-les-reglages-touch-id

Le nombre maximul d’empreintes est de 5, reduisez ce nombre et cela reduiera sensiblement le délais de déverrouillage de l’iPhone.

Henri Dominique Rapin

iOS : Choisir l’application qui ouvrira une URL

Lorsque l’on sélectionne une URL, iOS se charge de l’ouvrir dans l’application par défaut. Par exemple, un lien vers une vidéo sur YouTube sera lancé dans l’application YouTube, un lien vers un compte twitter sera affiché dans l’application du même nom.

Mais comment faire lorsque l’on souhaite utiliser une application alternative comme ProTube pour YouTube ou Tweetbot pour twitter.

La solution s’appelle : Opener, une petite application gratuite (open source) qui analysera le contenu de l’URL copiée ou passée pour proposer une liste d’applications à même de prendre en compte l’URL.

image-01(Un lien copie depuis Twitter et OPENER propose les applications susceptibles de l’afficher)

Opener fonctionne suivant deux modèles. La première option, ouvrez l’application puis collez l’URL, Opener vous propose différentes alternatives, ce sont les applications installées sur l’appareil et à même de l’ouvrir.

La seconde approche consiste à utiliser le partage, Opener doit être activé. Une fois dans Safari ou un autre browser partagez l’URL vers Opener, la fenêtre qui apparaît présente les applications disponibles et compatibles avec l’URL.

image-02 (Le partage d’un URL depuis Safari vers Opener et celui-ci affiche les applications compatibles plus un browser)

Actuellement 190 apps de l’iTunes Store sont pris en charge. Ainsi si vous avez des liens vers le journal le monde, Opener proposera d’ouvrir l’URL dans cette application et non plus dans Safari.

Dans les préférences, une option offre la capacité de laisser Opener ouvrir automatiquement l’application s’il n’en existe qu’une seule.

J’utilise aussi Opener pour passer d’un browser à un autre. Dans les réglages de l’application vous définirez le butineur par défaut, il sera présenté dans la liste des options. Je l’utilise par exemple pour partager une URL entre Safari et Brave, un browser alternatif qui propose plus d’options de confidentialité.

image-03 (La sélection du Browser par défaut dans OPENER)

Un bon utilitaire à installer sur son iPhone ou iPad.

HD Rapin

iOS : Comment réduire la taille des sauvegardes iCloud ?

 

Lorsque l’on possède plusieurs appareils iOS, les 5 Gigas offerts par Apple dans iCloud font pâle figure et sont très vite remplis.

Ajoutez que vous devez aussi décompter l’espace utilisé par la messagerie et les images stockées dans Photos et les documents des applications. Et vous voilà avec la fenêtre d’alerte vous suggérant de changer de forfait de stockage iCloud ! L’espace gratuit de 5 Go est très vite dépassé.

Avant de vous attaquer aux photos ou documents, commencez par l’espace occupé par les sauvegardes de vos appareils iOS.

Faites du nettoyage en supprimant les sauvegardes inutiles :

Lorsque l’on change d’appareil pour un modèle plus récent, il n’est pas rare que l’on oublie de supprimer la sauvegarde de l’ancien. Repérez les anciennes sauvegardes et supprimez-les !

  1. Ouvrez les réglages.
  2. Touchez l’icône : iCloud
  3. Touchez la section : Stockage
  4. Touchez la section : Gérer le stockage

 

image-01

(les sauvegardes des appareils iOS)

Là, vous trouverez toutes les sauvegardes de vos appareils. Sélectionnez celle(s) qui n’ont plus lieu d’être cliquez sur l’appareil puis sur Supprimer la sauvegarde. Effacez les anciennes sauvegardes, en particulier celles de vos appareils vendus ou perdus !

 

image-02

(La suppression d’une sauvegarde)

Notez que la sauvegarde de l’appareil en cours d’utilisation est signalé par : Cet appareil en dessous du nom de l’appareil.

Réduisez le nombre des éléments sauvegardées :

Après avoir fait du ménage, commençons par affiner les éléments qui seront sauvegardés. Touchez l’appareil que vous voulez utilisez. Apple interdit de modifier les sauvegardes d’un autre appareil.

La section haute indique la date de la dernière sauvegarde, ainsi que la taille.

Pour rappel : un Go (Giga-octet) équivaut à 1024 Mo (Méga-octets).

La section en dessous, liste toutes les applications installées. Le curseur vert à droite indique la prise en charge de l’application par la sauvegarde.

Désactivez les applications qui ont peu d’intérêt à être sauvegardées. Les jeux, s’ils utilisent le Game Center, la progression est enregistrée sur les serveurs d’Apple, ils n’ont donc pas besoin de sauvegarde.

Dans la copie d’écran, l’application « Offline pages », qui permet de lire en mode déconnecté des pages Web. Il n’y a aucun intérêt a ce qu’elle soit sauvegardée, d’autant qu’elle occupe 8 Go sur la sauvegarde d’iCloud.

image-03 (le détail des applications sauvegardées)

Au final, lorsque votre sélection est terminée, la première ligne intitulée : « Taille de la prochaine sauvegarde » affichera l’espace calculé en fonction de vos paramètres.

Cette opération n’est pas synchronisée sur iCloud, il sera donc nécessaire de la paramétrer sur chaque appareil.

N’utilisez plus iCloud pour vos sauvegardes !

La solution ultime consiste à ne plus utiliser iCloud et employer un Mac ou un Pc pour effectuer les sauvegardes.

Cette opération a deux inconvénients :

1 – les sauvegardes seront effectuées seulement lorsque l’appareil sera connecté à iTunes. Si Apple intervient sur votre matériel, ce n’est que de retour chez vous que vous pourrez restaurer la configuration de la tablette ou de l’iPhone.

2 – Second point : en cas de crash de votre ordinateur, vous perdez vos sauvegardes, elles sont toutefois enregistrées dans Time Machine.

Désactivez la sauvegarde iCloud lors de la prochaine connexion de l’appareil à iTunes.

Dans le panneau > information de l’appareil > optez pour sauvegarde dans iTunes et ensuite supprimez la sauvegarde sur iCloud.

image-04

(La configuration de la sauvegarde sur Mac depuis iTunes)

N’oubliez pas d’effectuer vos sauvegardes régulièrement sur iTunes et sachez que Time machine se charge aussi de sauvegarder les éléments qui sont dans iTunes et onc les sauvegardes de vos appareils iOS.

Dom

 

Contrôlez les morceaux ajoutés ou supprimés depuis l’Apple Music.

 

En souscrivant à l’offre Apple Music vous faites face à un problème lié à l’opulence. Face à la pléthore de morceaux de musique disponibles gratuitement, vous ne savez plus ce qui est ajouté à votre Musique de ce qui en est retiré.

Apple Music permet d’écouter quasiment toute la musique présente dans iTunes Store en streaming, c’est à dire en flux continu. Mais aussi de se l’approprier en ajoutant des albums ou morceaux à sa collection personnelle. Ces morceaux seront disponibles jusqu’au terme de la souscription qu’il faut payer tous les mois.

Au final c’est plutôt alléchant comme approche. Enfin pour ceux qui avait pour habitude de dépenser plus de 120 euros de musique par an. Car l’abonnement représente quand même l’équivalent de plusieurs CD.

Un des problèmes c’est qu’il devient difficile de suivre ce que l’on ajoute ou retire de sa musique au gré des découvertes dans Apple Music.

La solution s’appelle Music Tracker, une petite application géniale. Son principe est simple, elle suit les ajouts et suppressions que vous effectuez sur Apple Music. Lancez-la, elle se charge jour après jour de vous proposer la liste de ce que vous avez rejeté, ajouté ou modifié.

Elle coute 0,99 euros. Indispensable si vous êtes désorganisés face à la profusion d’albums sur Apple Music. L’interface est en Anglais mais ne présente pas de difficulté.

Dans les réglages, optez pour « Hide Days with No Activity », les jours sans activité seront masqués.

image-01(les paramètres de l’application et le réglage : Hide Days with No Activity «

L’écran principal fournit la succession des opérations : Added, pour Ajouter, Changed pour modifier et Deleted pour supprimer.

image-02(L’écran principale, il liste les mouvements des musiques de l’Apple Music)

Touchez ensuite une journée et vous obtiendrez le détail des morceaux ajoutés ou supprimés.

 

image-03 (les éléments supprimés d’une journée)

C’est un utilitaire plutôt bien fait si vous souhaitez garder une trace des opérations effectuées sur l’abonnement Apple Music. Ajoutons que l’application est proposée avec une app pour l’Apple Watch.

Henri Dominique Rapin

iOS :: Convertir n’importe quelle page weben PDF sur iOS 10

Grace à la nouvelle version d’iOS il est possible de convertir n’importe quelle page quel que soit l’application qui l’affiche. L’opération est tordue, mais une fois que l’on a compris le principe, on l’utilise très souvent ! A se demander pourquoi Apple n’a pas fait plus simple ?

  1. Ouvrez une page dans Safari ou n’importe quelle application !
  2. Touchez le bouton partager et sélectionner l’imprimante.

image-01.png

(imprimer une image ou une page Web)

Un aperçu apparait de l’impression, avec vos deux doigts, écartez l’image pour l’agrandir.

(Ecarter la prévisualisation de l’impression)

image-02

Elle apparait maintenant comme affichée en pleine page. Notez le bouton de partage placé en bas à gauche, cliquez dessus et sélectionnez de placer le document dans un message, une conversation avec iMessage ou plus simplement de l’enregistrer sur Dropbox ou iCloud.

image-03.png

Envoyez le PDF dans un Mail ou sur n’importe quel service de stockage.

A partir du moment où vous affichez en grand l’aperçu de l’impression, celle-ci est convertie en PDF ! Simple mais Apple aurait pu nous faire une extension de partage en PDF

Dom

iOS : MusicMatch : les paroles de vos morceaux en temps réel.

Qui n’a pas rêvé de chanter tout en écoutant un titre ? Mais encore faut-il les paroles, en particulier pour les chansons américaines. La meilleure application pour cela est MusicMatch pour iPhone et iPad. Mais savez vous qu’il est possible d’écouter une musique depuis un appareil iOS et de voir s’afficher les paroles ?

C’est possible avec MusicMatch et iOS 9. Dans la zone Aujourd’hui ajoutez l’applet MusicMatch à Aujourd’hui.

 

Lancez un morceau dans Music sur iOS (iPad et iPhone), ensuite rendez vous dans Aujourd’hui.  Dans la section MusicMatch, la pochette de l’album surplombe les paroles de la chanson qui s’affichent au fur et à mesure de la lecture du morceau.

itunes-16.jpg