Installer Python sur Mac :

S’il y a deux langages aves lesquels vous devez vous familiariser en tant qu’amateur de nouvelles technologies et du Mac se sont : JavaScript et Python. JavaScript pour tout ce qui concerne le Web et aujourd’hui pour le Scripting de Mac OS X, en effet JavaScript concurrence directement AppleScript dans OS X, c’est une option dans l’Editeur de Script livré avec OS X.

Ensuite Python, ce langage est présent nativement sur tous les systèmes Unix, Linux et Mac OSX. Il est disponible sur Windows. Il est open source et donc gratuit. Il évolue régulièrement, soutenu par une forte communauté. Il a fait sa renommée sur sa stabilité et ses performances.

Cette popularité, lui ouvre de nombreux champs d’utilisations : qui vont de l’administration des ordinateurs, à la création des sites Web, l’éducation, la recherche ou à l’analyse de données (la big data) et la médecine. Si vous en maitrisez sa grammaire, il devient vite plaisant à utiliser tous les jours et vous finirez par ne plus vous en passer (sur votre Mac ou sur un autre ordinateur).

Je ne suis pas un développeur, j’ai commencé à étudier Python il y a deux an, je considère ce langage comme un jeu de l’esprit, en le pratiquant régulièrement il ravivera vos petites cellules grises en participant à la gymnastique de l’esprit. Voyez-le comme un amusement, cela facilite l’apprentissage.

Comment apprendre Python ?

Les ressources sur ce langage sont légions sur Internet. Il y a des sites avec des tutoriels et de nombreuses vidéos sur YouTube. Plus classiquement il y plusieurs ouvrages traduits de l’anglais qui sont en vente, notamment un guide pour expliquer python aux enfants chez Eyrolles, parfait pour débuter. On trouve aussi quelques ouvrages en Français dans le domaine public.

Une approche consiste à suivre une formation en vous appuyant sur un MOOC (formation gratuite sur Internet et proposée par les universités, un conseil : ne vous imposez pas de suivre le rythme de ces formations, elles s’adressent à des personnes qui ont beaucoup de temps disponible, par contre le contenu suit un cadre pédagogique adapté à ceux qui ne sont plus des étudiants).

Le site principal des MOOC : https://www.france-universite-numerique-mooc.fr.

image-01.png (le site de MOOC France université)

Mon conseil : trouvez une ou deux sources de formation, suivez-les avec constance et donnez vous vous des petits objectifs, n’espérez pas demain matin créer un script complexe. Accordez vous quelques mois pour acquérir les bases du langage qui ne sont pas complexes, et n’espérez pas développerez pas avec Python une application pour iOS, nous restons là dans le cadre du Scripting du système.

Comment installer Python sur Mac OS X ?

Comme tout bon système Unix ouLinux, OS X est livré avec une version de python. Oubliez-la ! Cette version est liée au système et employée par Apple, vous pourriez mettre à mal OS X en modifiant cette version de python.

Ajoutons que la version livrée par Apple n’est pas la plus « fraiche ». En effet python existe en deux branches, l’une basée sur une version 2.7 et la nouvelle sur la version 3.6, à plusieurs égards très différente de la précédente. Oubliez l’ancienne et focalisez vous sur la version 3.6. Sachez que plusieurs versions de Python peuvent cohabiter sur un ordinateur.

Consultez le site de python pour rester informé des versions et évolutions de ce langage : http://www.python.org (en Anglais) ou http://www.afpy.org pour le francophone en quête d’informations.

Pour l’installation de Python 3 sur OS X, le plus simple est d’utiliser notre nouvel ami : Brew ! Dans le Terminal saisissez la commande :

$ brew install python3

image-02.png(l’installation de python 3 avec Brew)

L’installation est lancée, cela prendra quelques secondes. Vous aurez droit à de nombreuses lignes qui apparaitront au fur et à mesure de l’installation. Il s’agit des dépendances de Python qui sont installées sur votre système. L’installation est terminée en vous rendant la main dans le Terminal. Pour vérifier que python est installé, saisissez dans le Terminal :

$ python3

La version de python apparaît et >>> indique que vous pouvez placer des commandes. Pour quitter l’interpréteur tapez : exit (). Si par mégarde vous tapez : $ python, vous accèderez à la version préinstallée avec OS X, évitez.

image-03.png(La commande python 3)

L’installation de python est terminée. Pour aller plus loin, il nous faut des outils pour créer nos scripts.

Quels outils pour créer des scripts en python sur Mac ?
Le simple fait de créer un fichier texte et de lui donner l’extension « .py » en fait un fichier exécutable avec python3. Vous pouvez donc utiliser n’importe quel éditeur de texte, certains se sont spécialisés pour python, d’autre seront pluralistes. Ce qui compte c’est que vous soyez confortable avec l’éditeur.

J’ai une affection particulière pour CodeRunner 2, ce programme était disponible dans le Mac App Store, il est dans sa dernière version disponible sur le site de l’éditeur https://coderunnerapp.com. Il coute 14,99$. Une version d’essai est disponible sur le site.

Pour l’installer avec Brew et cask (pour les applications Mac) :

$ brew cask install coderunner

La dernière version (Coderunner 2) sera installée sur votre Mac.

image-04.png(l’éditeur de code : Coderunner 2 et un script Python 3)

Il existe aussi plusieurs éditeurs gratuits, le plus intéressant est : « Sublime Text 2 ». C’est l’éditeur préféré des scripteurs en JavaScript. Il est gratuit, n’ayez pas de crainte à l’avoir.

Il se peut que de temps à autre un message vous demande de vous enregistrer, ne vous y attardez pas. Cet éditeur est une usine à gaz pour ce qui est de sa configuration, de nombreux tutoriaux jalonnent le net à son sujet. Son intégration avec Python est très bonne, seul regret, si CodeRunner permet d’exécuter le script et de récupérer le résultat, là ce n’est pas possible.

Pour l’installer sur Mac avec Brew :

$ brew cask install sublime-text

image-05.png (L’éditeur Sublime Texte 2)

Vous pouvez opter sur des éditeurs de texte plus classiques sur Mac : TextWrangler,
BBEdit 10 etc, ils sauront éditer les scripts pour Python mais il faudra ajouter des extensions pour qu’ils puissent prendre l’auto-complétion, c’est à dire la saisie automatique du texte manquant ou la proposition des mots clés de python.

Et surtout évitez les éditeurs hyper spécialisés sur python qui valent parfois plusieurs centaines d’euros. Les seuls investissements pertinents confirmés sur Python sont CodeRunner et Pythonista.

Et sur iOS ?

Vous voilà prêt à vous attaquer à la découverte de Python sur Mac. Savez vous que vous pouvez développer sur votre iPhone ou iPad vos scripts Python ? Cela paraît toujours surprenant mais il est bien possible sur un appareil iOS de créer des lignes de code et même des petites applications avec une interface graphique et sans Jailbraker l’appareil.

L’application s’appelle : Pythonista, elle coute 9,99€.

Ce programme est génial et particulièrement bien fait. L’éditeur et le clavier sont adaptés à Python, les mots clés du langage sont suggérés : accolades, parenthèse tout est parfaitement géré dans le clavier spécial fourni dans l’application.

img_0069(L’editeur Phytonista sur iPad)

Vous pourrez créer des applications avec une interface et des jeux. Mais avant d’en arriver là vous devrez maitriser Python.

img_0070

(un programme avec une interface dans Pythonsita sur iOS)

Si le cœur vous en dit, l’éditeur : omz-software propose aussi un traitement de texte auquel vous ajouterez des scripts python pour automatiser des tâches. L’application porte le nom d’Editorial.

Hors du Mac, Pythonista est l’application qu’il vous faut pour tester vos scripts sur votre tablette ! Et cela marche très bien.

Amusez vous bien avec le language de script le plus répandu sur notre petite planette bleue !.

Henri-Dominique Rapin

Advertisements

macOS : Comment récupérer les séries TV grâce à Sonarr 

Je le reconnais, mon péché mignon ce sont les Séries TV. Elles sortent aussi vite sur Internet que sur les chaines de TV qui les produisent. Ajoutons à cela que pour ceux qui les regardent en version originale, cela leur permet de pratiquer la langue de Shakespeare.

Mais voilà le calendrier des sorties est compliqué à suivre. Lorsque l’épisode est diffusé sur une chaine aux US, il faut ensuite récupérer le torrent et télécharger l’épisode. Ce que j’aime c’est regarder une saison du début jusqu’à la fin et pour cela il faut récupérer tous les épisodes. On termine en principe par placer les épisodes dans PLEX qui se charge de nous trouver toutes les informations.

Bon au final cette passion consomme un peu de temps, y a-t-il une solution pour automatiser l’ensemble ? Oui, elle s’appelle SONARR https://sonarr.tv. Solution bien sur gratuite.

Il existe de nombreuses applications qui tracent les séries et la sortie des épisodes. Sonarr apporte deux avantages, il s’interface très bien avec Transmission et avec Plex avec qui il communique pour lui signifier que de nouveau épisodes ont été téléchargés et comment les organiser.

Sonarr existe en version Mac, sur le site du l’équipe qui développe cette solution. Idéalement le site conseille d’utiliser Brew cask pour installer l’application :

$ brew cask install sonarr

image-01.png

L’application apparaît dans le dossier Applications, double cliquez dessus ! Attention ce programme n’a pas d’interface.

Pour le contrôler il est nécessaire d’utiliser Safari et cette URL : http://localhost:8989 .

Une fois lancé, vous commencerez par cliquer sur Settings, puis sur le sous onglet Profiles. Sonarr propose des Profiles de recherche ou de téléchargement. Si vous cherchez des épisodes en Français et en HD, commencez par dupliquer un profil et ajoutez la langue Française (French).

image-02(les profils pour les épisodes en Français)

Dans le sous menu : Media management, vous choisirez la dénomination des épisodes, Sonarr se chargera de les renommer selon vos critères.

image-03 (les options du renommage des épisodes)

Terminez les réglages par le sous menu : Indexers. Ce sont les sites qui maintiennent les calendriers et les sources des torrents. Certains nécessiteront des identifiants pour les API. Personnellement j’utilise NYAA et Rarbq qui suffisent largement à mes besoins de série.

Ensuite ajoutez des séries en cliquant sur l’icône : Séries. Attention au nom, préférez le nom original de la série US.

image-05.png(les séries dans Sonarr)

Vous aurez maintenant le planning de sortie des épisodes. Explorez les options, elles sont nombreuses.

Pour que Sonarr s’interface avec Transmission, vous devez dans cette application activer le service Web, c’est le canal de communication entre les deux applications. Puis dans le sous menu Download client, ajouter Transmission et les informations nécessaires.

image-06 (configuration du service Transmission sur Sonarr)

Pour terminer, Sonarr pilote très bien PLEX, pour lequel il va déplacer les fichiers téléchargés par Transmission, les renommer et les placer au bon endroit pour indiquer ensuite à PLEX serveur de les ajouter dans la librairie. Cela se fait dans le sous menu : Connections.

Si Sonarr prend un peu de temps à configurer, une fois en place, il se charge de récupérer et d’organiser tous vos épisodes téléchargés, il ne reste plus qu’à allumer votre Apple TV et PLEX ou sur votre iPad et profiter des séries en même temps que les américains.

Bonne série 😉

Henri Dominique

macOS : Ajouter les commandes pour les développeurs ?

Ajouter les commandes pour les développeurs ?

Lorsque vous utilisez des gestionnaires de Paquets comme BREW et BREW CASK, ces outils reposent sur des outils en ligne de commandes livrées par Apple. Ils seront installés si l’outil de développement d’Apple : XCODE est installé sur votre machine.

Voir ces posts :

Si par contre, vous n‘avez pas besoin d’XCODE ou si vous rencontrez des problèmes avec BREW, placez dans le terminal cette commande :

 $ xcode-select –install
 

Images 01

(la commande et la fenêtre de téléchargement des commandes)

Mac OSX téléchargera les outils et les installera directement dans votre système, effectuer cette opération permet souvent de résoudre des problèmes avec BREW.

Dom


Applwe reasonably small Recevez toutes les semaines le résumé des publications : Abonnez-vous à la Newsletter !