macOS : Comment supprimer l’avertissement après le changement d’une extension d’un fichier ?

Que cela soit pour modifier une extension ou mettre un fichier vidéo au bon format, le Finder ouvrira une fenêtre de confirmation de l’ordre. Si vous ne souhaitez plus la voir réapparaître, désactivez là.

Ouvrir « Préférences » puis « Options avancées », décochez la case « Afficher un avertissement avant toute modification d’extension ».

Image 01

(les préférences du Finder)

HDR

Comment Remplacer un fichier par un autre avec AppleScript ?

SEScriptEditorX

Vous souhaitez remplacer un fichier par un autre, pas de problème, AppleScript saura effectuer cette opération, il existe deux approches :

Dans notre exemple, le script copie le fichier « images.jpg » depuis le dossier « Documents » vers le dossier « mes_images » en remplaçant le fichier s’il existe.

La première solution consiste à utiliser la commande « duplicate » comme ceci :

tell application "Finder" duplicate POSIX file "/Users/dom/Documents/image.jpg" to POSIX file "/Users/dom/Documents/mes_images/" with replacing end tell

Image 01

(le script dans l’éditeur de script, notation Unix)

Une autre approche assez similaire, cette fois avec la commande « move » :

tell application "Finder" move POSIX file "/Users/dom/Documents/image.jpg" to POSIX file "/Users/dom/Documents/mes-images/" with replacing end tell

Notez que dans les deux précédentes propositions nous avons utilisé la notation Unix en indiquant un chemin de type Unix avec la commande « posix » :

Vous pouvez aussi indiquer le chemin à la mode « Apple/finder » :  dans ce cas les barres latérales sont remplacées par des « : » comme ceci :

move file "Macintosh HD:Users:dom:Documents:image.jpg" to "Macintosh HD:Users:dom:Documents:mes_images” with replacing

Cette fois avec le commande « duplicate « :

duplicate file "Macintosh HD:Users:dom:Documents:image.jpg" to "Macintosh HD:Users:dom:Documents:mes_images”" with replacing

Image 02(le script dans l’éditeur de script d’Applescript)

S’il y a peu de différences entres les deux notations de chemin (Path en Anglais) je lui préfère la version Unix, elle permet iser des notamment alias ou des raccourcis vers le dossier de l’utilisateur.

Henri Dominique Rapin

macOS : Comment supprimer une sauvegarde Time Machine ?

Backup

Vous avez peut être un dossier que vous ne souhaitez pas garder et qui ne doit pas non plus se trouver dans Time Machine. Il existe une solution simple pour supprimer ce dossier afin qu’il n’en reste aucune trace :

Lancez Time Machine puis sélectionnez le dossier et dans le menu contextuel choisissez «  Supprimer toutes les sauvegardes de xxx », puis après avoir validé le message de confirmation, toutes les sauvageries de ce dossier ou fichier seront supprimées.

Image 01

(TimeMachine et le menu contextuel affichant les options sur un dossier)

Si vous avez deux disques de sauvegarde TimeMachine, vous pouvez effectuer la même opération mais cette fois en passant par le menu « TimeMachine «  qui se trouve dans la barre des menus, il faut presser sur la touche « alt » pour voir le menu changer, cette fois sélectionnez « Parcourir d’autre » .

Pour rappel, depuis Mac OS X Lion, vous pouvez chiffrer les sauvegardes TimeMachine, ce qui a l’avantage de les rendre inutilisables pour qui les récupèrerait.

Image 02

Cela ne coûte rien de le faire et cela protègera vos données en cas de vol.

Henri Dominique Rapin


Applwe reasonably small Recevez toutes les semaines le résumé des publications : Abonnez-vous à la Newsletter !

Comment exclure définitivement un fichier de Time Machine ?

TimeMachine

Comment exclure définitivement un fichier de Time Machine ?

Vous savez probablement que vous pouvez exclure certains fichiers et dossiers de vos sauvegardes « Time Machine » via le panneau de Time Machine dans les Préférences Système.

Image 01(panneau de préférence de Time Machine)

Vous pouvez réaliser la même opération à partir de la ligne de commande du Terminal.

Pour ce faire, ouvrez le Terminal et exécutez la commande suivante:

$ sudo tmutil addexclusion et le chemin vers le fichier ou un dossier.Par exemple, si je voulais exclure mon dossier « Téléchargements » de mes sauvegardes Time Machine, je dois saisir : (note : le nom réel du dosser « Téléchargements » est « Downloads » en Anglais)
$ sudo tmutil addexclusion ~ /Downloads.
Le secret de la commande tmutil :La commande « tmutil  addexclusion » possède une propriété intéressante: l’élément que vous excluez reste dans la liste d’exclusion de Time Machine, et ceci même si vous le déplacez.

Au contraire de ce qui se passe lorsque vous excluez les éléments de la fenêtre des préférences de Time Machine. Prenons un exemple, vous ne souhaitez pas sauvegarder le dossier « toto ».

  1. Premier cas : exclusion avec la configuration du panneau de préférences, Le dossier « toto » est exclu.Vous le déplacez dans le dossier « Documents », le dossier « toto » sera de nouveau sauvegardé ».
     
  2. Second cas : exclusion avec la commande tmutil dans le Terminal. Le dossier « toto » est exclu. Vous déplacez le dossier « toto » dans le dossier « Documents », il ne sera pas sauvegardé, même en le déplacent !

Cette fonctionnalité peut être supprimée avec l’option « -p », dans ce cas le fichier perd son aspect immuable ou immuable, il fonctionne de la même manière que l’exclusion effectuée dans l’interface graphique.

Image 02 (le detail de la commande « tmutil » dans le Terminal)

Pour en savoir plus sur tmutil peut faire : tapez  
$ man tmutil
dans le Terminal.

Automator :: Comment gérer les dossiers et sous dossiers dans Automator ?

AUTOMATORAPPLET 128X128

Comment gérer les dossiers et sous dossiers dans Automator ?

Prenons un exemple, vous souhaitez organiser le dossier « Téléchargements », vous téléchargez des images (fichiers .jpg pour notre exemple), parfois vous récupérez des archives qui une fois décompressées contiennent elles aussi des fichiers « .jpg ».

Vous aimeriez déplacer TOUS les fichiers « .jpg » dans un dossier images sans toucher à celles qui sont dans les sous dossiers.

Par défaut, Automator ne « descend » pas dans les sous dossiers, l’action « Obtenir le contenu du dossier » se limite aux éléments à la racine du dossier, il n’explore pas le contenu des sous dossiers.

 Voici un exemple de flux :

Image 01 (le flux complet dans Automator)

 

Ce flux, récupère le contenu du dossier « téléchargement », sélectionne les fichiers JPEG puis les copie vers le dossier « image ».

Pour « explorer » les sous dossiers et parcourir l’arborescence vous devez cocher une petite case dans l’action « Obtenir les éléments de dossier », elle porte le nom « Répéter pour chaque sous-dossiers ».

 

Image 02

 (L’action « Obtenir les éléments de dossiers » avec l’option « Répéter pour chaque sous-dossiers ».)

 Cette fois ce sont toutes les images même placées dans des sous dossiers qui seront collectées.

Henri Dominique Rapin

AppleScript :: Comment Remplacer un fichier par un autre ?

SEScriptEditorX

Comment Remplacer un fichier par un autre ?

Vous souhaitez remplacer un fichier par un autre, pas de problème, AppleScript saura effectuer cette opération, il existe deux approches :

 Dans notre exemple, le script copie le fichier « images.jpg » depuis le dossier « Documents » vers le dossier « mes_images » en remplaçant le fichier s’il existe.

La première solution consiste à utiliser la commande « duplicate » comme ceci :

tell application "Finder"
duplicate POSIX file "/Users/dom/Documents/image.jpg" to POSIX file "/Users/dom/Documents/mes_images/" with replacing
end tell

Image 01

(le script dans l’éditeur de script, notation Unix)

Une autre approche assez similaire, cette fois avec la commande « move » : 

tell application "Finder"
    move POSIX file "/Users/dom/Documents/image.jpg" to POSIX file "/Users/dom/Documents/mes-images/" with replacing
end tell

Notez que dans les deux précédentes propositions nous avons utilisé la notation Unix en indiquant un chemin de type Unix avec la commande « posix » :

Vous pouvez aussi indiquer le chemin à la mode « Apple/finder » : dans ce cas les barres latérales sont remplacées par des « : » comme ceci : 

move file "Macintosh HD:Users:dom:Documents:image.jpg" ¬
to "Macintosh HD:Users:dom:Documents:mes_images” with replacing

 Cette fois avec le commande « duplicate « :

 duplicate file "Macintosh HD:Users:dom:Documents:image.jpg" ¬
to "Macintosh HD:Users:dom:Documents:mes_images”" with replacing

Image 02

(le script dans l’éditeur de script d’Applescript)

 S’il y a peu de différences entres les deux notations de chemin (Path en Anglais) je lui préfère la version Unix, elle permet iser des notamment alias ou des raccourcis vers le dossier de l’utilisateur.

Henri Dominique Rapin

TimeMachine :: Comment obtenir la liste des fichier non pris en compte par TimeMachine ?

image.jpg

Voici comme obtenir la liste des fichier non pris en compte par TimeMachine :

$ sudo mdfind "com_apple_backup_excludeItem = 'com.apple.backupd'"
Terminal — bash — 84×25.jpg

HDR

Finder :: Comment cacher un fichier à la vue de Spotlight ?

Vous pouvez facilement empêcher le moteur de recherche de Mac OS X d’indexer le contenu d’un dossier, il suffit pour cela d’ajouter le dossier dans la fenêtre du panneau de préférence « Spotlight ». Ouvrez le et regardez dans le second onglet « Confidentialité ». Vous pouvez y placer n’importe quel dossier.

Aucun des fichiers présents dans le dossier sélectionné ne sera affiché dans le résultat d’une recherche.

Image 12

 (l’onglet « Confidentialité » avec un dossier ajouté, celui-ci ne sera pas indéxé)

Mais savez-vous comment empêcher un fichier d’être pris en compte par Spotlight ?

Encore plus simple, placez le dans le dossier « Bibliothèque«  dans votre dossier personnel. Aucun des fichiers présents dans ce dossier n’est indexé.

Depuis Lion, ce dossier n’est plus visible, le plus simple pour y accéder est de presser la touche « alt » tout en ouvrant le menu « Aller », il apparaît dans la liste des destinations possibles.

Comment traiter les copies des gros fichiers avec AppleScript ?

SEScriptEditorX

Il existe bien la commande AppleScript « copy », elle permet de copier un fichier placé dans un emplacement à un autre, ne pas confondre avec « move » qui elle déplace les fichiers d’un endroit vers un autre.

La commande « Copy » d’AppleScript n’est pas la plus rapide, je lui préfère la commande Unix « cp » qui se trouve plus robuste et qui possède de nombreuses options.

Vous pouvez mélanger les deux solutions et lancer la copie depuis AppleScript en utilisant la commande Unix :

do shell script "cp " & Mon_Dossier_Source & " " & mon_dossier_cible

Le script complet avec des variables pour stocker les chemins :

Image 1

Ce script se traduit ainsi :

« Do shel » invoque l’exécution d’une commande Shell depuis AppleScript, ensuite vous devez indiquer le chemin du fichier à copier, puis la destination du dossier et enfin le nom du fichier.

Petite astuce :

si vous ne voulez pas attendre la fin de la copie du fichier, il suffit de rediriger la sortie de la commande vers « /dev/null 2>&1 & »  (pour en savoir plus ce fichier : http://fr.wikipedia.org/wiki//dev/null) l’exécution du script s’interrompra alors que la copie continuera.

Utilisez le script comme ceci :

 do shell script « cp  » & Mon_Dossier_Source &  »  » & mon_dossier_cible & « > /dev/null 2>&1 & »

Image 2(Fenêtre de l’éditeur AppleScript, cette fois avec la redirection vers « /dev/null »)

Mac :: Gemini II

Des applications super sympas arrivent sur le Mac Apple Store, nous avons eu une première vague d’applications purement iOS qui fut portée sur le MAS, mais maintenant arrivent les applications purement Mac.

Gemini II est une application qui cherche les doublons au sein de votre Mac. Si comme moi vous brassez beaucoup de fichiers, il n’est pas rare qu’ils soient dupliqués en plusieurs endroits sur votre Mac. C’est au final de l’espace perdu et de possibles erreurs d’utilisation de fichiers par confusion.

Gemini II fonctionne selon deux approches, la première, vous le placez sur un fichier et il cherche sur le Mac si des doublons existent.  La seconde plus intéressante, il scrute tout votre disque dur afin d’y trouver des doublons.

Image 01

 (l’interface principale de Gemeni II)

Il est rapide (mais cela dépend aussi du nombre de fichiers que contient votre machine et de sa puissance) et pour l’avoir essayé sur plusieurs Mac il est impressionnant. Une fois les doublons trouvés, le résultat apparaît dans une seconde fenêtre, qui est très bien pensée, se présentant sur trois colonnes.

A gauche les doublons classés « par grand type » : « Documents », « Archives » (fichiers ZIP ou rar), « Pictures » (images et photos), « Folders » (dossiers) et « Other » pour les autres types.

Au centre, la liste des doublons, un chiffre correspondant au nombre d’occurrence est ajouté au nom. 

Image 02

(fenêtre du résultat de Gemini II)

A droite la section présente le contenu du fichier dupliqué.

En bas de la fenêtre, vous trouvez les chemins qui mènent vers les fichiers, vous pouvez ainsi rapidement identifier ceux qu’il convient de supprimer. Il suffit pour cela de cocher la case et de cliquer sur le bouton « Remove Selected » pour définitivement enlever les fichiers.

Une option est présente dans la barre des menus sous le menu « Duplicate » porte le nom de « Auto Select duplicate », elle est un peu dangereuse, car c’est l’application qui sélectionne les doublons qui seront supprimés.

L’application est véritablement bien faite, simple et facilement compréhensible même si elle est en Anglais. Si vous manipulez beaucoup de fichiers, elle deviendra vite indispensable.

Image 03

(les préférences de Gemini II)

Gemini II sur le MAS :  http://itunes.apple.com/fr/app/gemini-the-duplicate-finder/id463541543?mt=12