macOS : Supprimer la notification de migration de Catalina.

Vous êtes agacé de voir la notification de migration vers Catalina ! Ce point rouge qui apparait sur l’icône de préférence de macOS vous énerve ? Voici comment supprimer cette alerte :

Alerte prefernce

  1. Ouvrez l’app. : Terminal dans le dossier Applications / Utilitaires/
  2. Entrez la commande suivante dans le terminal :
  3. $ sudo softwareupdate --ignore "macOS Catalina"

  4. Appuyez sur la touche Entrée.
    Vous devrez indiquer le mot de passe administrateur.

La notification d’installation de la mise à jour “macOS Catalina” n’ets plus là.
HD Rapin

macOS : Réinitialiser les réglages réseau avec le Terminal

Voici la troisième et dernière version. Il s’agit toujours de réinitialiser les réglages réseau de macOS. Cette fois tout se passe dans le Terminal :

Déplacez vous dans le dossier :


$ cd /Library/Preferences/SystemConfiguration/

Effectuez une sauvegarde des fichiers dans une archive ZIP :


$ sudo zip backup.zip \
com.apple.airport.preferences.plist \
com.apple.network.identification.plist \
com.apple.wifi.message-tracer.plist \
NetworkInterfaces.plist preferences.plist

Supprimez définitivement les fichiers :


$ sudo rm com.apple.airport.preferences.plist \
com.apple.network.identification.plist \
com.apple.wifi.message-tracer.plist \
NetworkInterfaces.plist preferences.plist

Vous pouvez aussi supprimer les fichiers une par une.

$ sudo rm com.apple.airport.preferences.plist

Et reproduire cette commande pour les 3 autres fichiers.

Cette opération supprime définitivement les fichiers de configuration du réseau et wifi de macOS. Vous avez le fichier Zip qui contient les fichiers sauvegardés en cas de besoin.

HD Rapin

Siri | #siri | #shortcuts : Dis Siri qui répond : iPad, iPhone, HomePod ou MacBook ?

Vous avez dans une même pièce, imaginons votre bureau quatre appareils Apple : un iPad, votre iPhone et un MacBook et enfin votre enceinte préférée : un HomePod. Et là vous lancez la commande « Dis, Siri  »

Vous êtes vous posé la question de quel appareil Apple va prendre le dessus et répondre à votre  » Dis Siri  » ? Quelle est la règle pour définir l’appareil qui répondra ?

Les appareils qui ne répondront pas :

Commençons par les appareils peu probables : les MacBook. Seules les machines de 2018 équipées de la puce T2 pourront répondre à la requête « Dis Sir ». Les anciens modèles impose le lancement de Siri en appuyant sur la TouchBar ou avec le clavier.

Ajoutons que si l’écran du MacBook Pro 2018 est refermé, Dis Siri ne répondra pas. Idem  si « Siri avec écran verrouillé » est désactivé dans les préférences de Siri, il ne répond pas lorsque l’écran est verrouillé.

Passons sur les Appareils iOS placés dans la même pièce. « Dis Siri » est apparu avec l’iPhone 6s, donc à partir de ce modèle, les iPhones répondront à la commande si l’option est activée dans les réglages Siri et Spotlight d’iOS. Sur l’iPhone 6 et les modèles précédents, la commande fonctionne uniquement quand le téléphone est branché.Pour empêcher un appareil de répondre à « Dis Siri », posez-le face vers le bas afin qu’il ne réponde pas.

Quant à l’Apple Watch, elle répondra que si elle est active, c’est à dire lorsque l’écran est allumé. Dans le cas contraire, elle ne participe pas et laisse l’iPhone ou l’iPad répondre.

1ère Règle : Le HomePod l’emporte toujours

Dès que l’enceinte est dans une pièce, il prendra le dessus sur d’autres appareils IOS. Ce n’est pas sans poser de problèmes. Le premier est que la version de Siri sur HomePod est limitée notamment pour ce qui est des recherches Internet.

Si donc vous effectuez de nombreuses recherches sur le Web, désactivez « Dis Siri » sur l’enceinte.

2nd règle : Celui qui entend le mieux !

Si vous n’avez pas d’HomePod, le décision est prise entre les appareils, celui qui prendra la main est en théorie celui qui entend le mieux. Les appareils (y compris HomePod) discutent entre eux grâce au bluetooth, c’est ainsi que celui qui est le maitre écoute la commande alors que les autres s’interrompent.

3ème règle : Le dernier qui a répondu.

De cette règle je ne suis pas certain toutefois, je l’ai constaté à plusieurs reprises dans mon Bureau, l’iPhone et l’iPad côte à côte, celui qui prend la main sera le dernier qui a répondu à un « Dis Siri ».

En conclusion, l’arbre de décision est le suivant :

  1. HomePod
  2. Celui qui entend le mieux « Dis Siri »
  3. Le dernier qui a répondu à « Dis Siri »

Voila, pour le moment, Dis Siri n’est pas en mesure d’identifier la voix de son maitre, en particulier sur HomePod, Apple travaille sur cette fonction, qui serait en bêta auprès de testeurs.

Le jour où cette fonction sera disponible, cela changera la vie de nombreux utilisateurs de Siri qui cohabitent avec des personnes, elles aussi équipées d’Appareils iOS.

Espérons que cette attente soit courte…

HDR

 

 

iOS & tvOS : Les réglages des OS pour les services informatiques

Voici un site qui aidera les nombreux services informatiques qui font face à l’arrivée des iPhones et iPad.

Ce lien mène aux pages qui décrivent les réglages possibles au travers d’un outil de MDM des appareils : iPhone, iPad et Apple TV :

https://help.apple.com/deployment/mdm/

Et n’oubliez pas qu’il existe des professionnels associés à Apple, qui pourront vous aider dans vos déploiements : https://www.apple.com/fr/business/partners/

HDR

HomePod : Une liste de courses familiale

Il est amusant d’ajouter des courses à acheter grâce au HomePod. Dites simplement “ Dis Siri, rappelle moi d’acheter du beurre “.

Ceci étant dit on peut faire encore plus pratique ! Et pourquoi pas une liste de courses que toute la famille pourrait enrichir et que maman utiliserait pour ne rien oublier.

Si vous voulez que quelqu’un dans votre maison puisse contribuer à votre liste d’épicerie, il suffit d’un simple réglage :

  1. Accédez au réglages iOS (sur iPhone ou iPad)
  2. puis tapotez sur «Rappels»,
  3. puis sur «iCloud».
  4. Choisissez «Familly»

Cela signifie que la liste Familly devient la liste par défaut.

La liste Familly est particulière, elle apparait dans Rappels dès que vous mettez en place le partage familial d’Apple.

Ainsi tous les membres de la tribu pourront ajouter des “rappels” et maman n’oubliera plus rien lors des courses.

Dites au HomePod :

“Dis Siri, rappelle moi d’acheter du beurre dans ma liste Familly”
-> Acheter du beurre est ajouté à cette liste. Cet élément apparait sur tous les iPhones ou iPad de la famille dans l’Application Rappels.

“Dis Siri, Ajoute acheter de pain à la liste de courses”
-> “Acheter du pain” est ajouté cette fois à une liste qui porte le nom Courses.

Vous pouvez partager cette liste avec un seul membre de la famille si besoin.

  1. Dans Rappel, ouvrez la liste de rappel
  2. Tapotez sur Modifier
  3. Et sélectionnez la personne avec qui vous souhaitez partager cette liste de rappels.

Simple et efficace, pour le moment aucun autre assistant sait en faire autant 😉

HDR

macOS | #macos : Où trouver la liste des applications non compatibles ?

Il peut être interessant de se demander si une application est compatible avec la version installée de macOS. Vous pourriez être tenté d’installer une application ou un pilote qui pourrait ne pas fonctionner.

Lors de l’installation ou de la mise à jour de macOS X, Apple utilise un utilitaire : MigrationHelper. Celui-ci s’appuie sur plusieurs fichiers pour identifier les éléments incompatibles ou réorganiser un dossier qui serait déplacé.

Ces fichiers sont disponibles à cet emplacement :

/System/Library/PrivateFrameworks/SystemMigration.framework/Versions/A/Resources/MigrationIncompatibleApplicationsList.plist
et
/System/Library/PrivateFrameworks/SystemMigration.framework
finder-incompatible

Le premier est le plus intéressant car il liste les applications incompatibles avec la version actuelle de macOS. Pour l’ouvrir, utilisez la commande « open ».

incompatible.pngLe contenu est explicite :

incompatble-plist.png

En théorie, lorsque l’assistant de migration est lancé, il récupère des serveurs d’Apple une mise à jour de ce fichier. Si il n’y a pas de connexion internet il se base sur le fichier installé avec la dernière version de l’OS.

HDR

macOS : Où trouver les fichiers et outils de sécurité ?

 

macOS est composé de très nombreux fichiers, ils sont tous nécessaires au bon fonctionnement du système. Parmi ces milliers de fichiers quelque uns sont liés à la sécurité du système et protège votre Mac des malwares et autres tentatives d’attaques de votre ordinateur.

MRT :

Le Malware Removing Tool (MRT) est l’outil proposé par Apple pour supprimer les malwares détectés par macOS.

Il est disponible dans le dossier System : /System/Library/CoreServices/MRT.app(ou Système > Bibliothèque > CoreServices > MRT.app)

(Dernière version : 1.35, mise à jour le 28/08/2018)

MRT.png

Xprotect :

La protection anti-malward intégrée de Mac OS X porte le nom de « XProtect », une fonctionnalité intégrée à la gestion sous « Quarantaine  » des fichiers. Cette fonctionnalité a été ajoutée en 2009 à Mac OS X 10.6 Snow Leopard.

Lorsque vous ouvrez une application téléchargée depuis Internet à l’aide d’une application comme Safari, Chrome, Mail ou Messages, une fenêtre d’avertissement vous informe que l’application a été téléchargée sur le Web avec le site Web spécifique.

google.pngC’est le rôle d’XProtect de vous alerter mais aussi d’empêcher certaines applications de se lancer.

Deux fichiers sont disponibles :

/System/Library/CoreServices/XProtect.bundle/Contents/Resources/XProtect.meta.plist
et
/System/Library/CoreServices/XProtect.bundle/Contents/Resources/XProtect.plist.

Le plus simple pour en voir le contenu est d’utiliser la commande open dans le Terminal:

term-01.png

La liste de Plugins interdits (PluginBlacklist) est accessible , on y trouve des versions de Flash (Adobe)  et java.

Par exemple, la version de silverlightplugin minimum sera la 5.1.41212.0, en dessous de cette version, elle ne sera pas opérationnelle.

blacklist-Xprotect

Le second avec la liste des malwares :

liste-mal.png

Ces fichiers contiennent les listes des éléments interdits sur Mac !

Gatekeeper Configuration Data
GateKeeper, vérifie la signature des applications et maintient une liste des applications corrompues ou celles qui ont une signature non valide.

C’est une petite base de données qui contient la liste des applications autorisées ou rejetées :
/private/var/db/gkopaque.bundle/Contents/Resources/gkopaque.db

$ open /private/var/db/gkopaque.bundle/Contents/Resources/

Cette ligne de commande, vous mènera jusqu’à la base de données.

N’oubliez pas de télécharger les mises à jour de sécurité et si besoin, vous les trouverez sur cette page : https://support.apple.com/fr_FR/downloads.

HDR

iBooks : Obtenir les Guides de l’utilisateurs des appareils Apple

 

  1. Ouvrez iBooksibooks-1.jpeg
  1. Cliquez Sur Guides de l’utilisateurs :

ibooks-2.jpeg

  1. Si vous ne l’avez pas déjà associé a votre compte Apple ID, Cliquez sur Obtenir. Sinon vous pouvez le télécharger à nouveau.

ibooks-3.jpeg

HomePod | #homepod : Les limitations d’AirPlay 2 sur Mac

Airplay 2 est la nouvelle version d’Airplay, le protocole de streaming de vidéo et de musique d’Apple disponible depuis Mai sur iOS, tvOS, macOS.

Cette solution technique permet d’envoyer en continu de la musique sur une enceinte compatible ou une vidéo depuis un iPad / iPhone vers un Apple TV.

La version Airplay 2 enrichit le protocole Airplay de la gestion multi-room, c’est la possibilité d’envoyer une source musicale sur plusieurs enceintes (reparties dans différentes pièces).

C’est aussi Airplay 2 qui permet à deux enceintes de fonctionner en duo afin de produire un ensemble stéréo. Avec une paire d’HomePod, cela fonctionne très bien. La paire stéréo créée apparaît comme un seul ensemble dans iTunes ou dans l’application Maison.

Tout fonctionne parfaitement sur iOS et tvOS, là où le problème apparaît c’est avec macOS. A partir de l’application iTunes, les paires stéréo sont disponibles dans le menu de partage.

itunes-2-homepod.png

Par contre ces paires ne sont pas reconnues dans le système. Les deux enceintes apparaissent dans le menu Son de la barre des menus de façon distincte. Vous pourrez bien sûr sélectionner les deux HomePod mais ne pourrez pas obtenir un son Stéréo.

macos-2-homepod.png

C’est frustrant, car en dehors d’iTunes, vous ne pouvez pas sélectionner une paire stéréo dans macOS afin de diffuser une radio stéréo que vous auriez obtenu grâce à une application sur macOS.

Ce problème est connu d’Apple est se révèle frustrant. Une note technique d’Apple confirme cette contrainte :  https://support.apple.com/fr-fr/HT208728

La note précise la compatibilité d’AirPlay 2 et depuis un Mac ou un PC seul iTunes propose la compatibilité maximum avec Airplay 2.

Espérons que la nouvelle version de macOS va combler cette lacune.

HDR

macOS : Suivre la progression d’un trajet aérien

 

Si l’un de vos proches doit prendre un vol, nul besoin d’aller sur un site Web pour connaitre la position de l’appareil et savoir s’il est à l’heure ou en retard. Cette information est directement disponible dans macOS.

Faites simple apparaitre Spotlight, le moteur de recherche de macOS. Pour cela, le plus simple est d’utiliser les deux touches command + barre d’espace.

Dans la fenêtre, saisissez le numéro du vol.trajet-aerien.png

La carte indique la position de l’avion et son heure d’arrivée. Sympa non ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur le vol, Apple propose trois sites qui sont affichés dans la section : SITES WEB :

  • flightradar24.com
  • planefinder.net
  • radarbox24.com

Déplacez le curseur sur l’un d’eux et presser la toucher « entrée ». Le site apparaît avec les informations du Vol :flightradar24.png

Cool ? Il ne manque plus qu’à Apple de reproduire le même fonction pour les colis 😉 ou les transports en commun…

HDR

 

macOS : Dans Messages, accédez à toutes les images des conversations !

Voici une petite découverte de MOJAVE la nouvelle version de macOS. Dans Messages, il est possible de parcourir toutes les photos d’une conversation entre deux personnes ou en groupe. Cela permet d’échanger des photos sans passer par le partage de Photos sur iCloud.

Jusque là il fallait cliquer sur le « i » d’information pour voir toutes les images défiler. Ce n’est plus nécessaire.

Double cliquez sur une image  et une fenêtre apparait avec en pleine fenêtre cette photo.

Notez les icônes au dessus de la photo, les chevrons pour passer à la précédente ou à la suivante mais surtout l’icône avec les six carrés.

image-02

 

Cliquez dessus et la fenêtre se transforme pour proposer l’ensemble des photos qui ont pris place à un moment donné dans cette conversation.

image-01.png

Une fois toutes les images affichées, il est de nouveau possible de cliquer sur l’une d’entre elles afin de l’éditer ou de la partager.

Il n’est pas possible de faire une sélection de plusieurs images, c’est dommage car cela permettrait de récupérer quelques photos à placer dans l’application Photos.

HDR

 

 

 

HomePod : Rappelez-vous de tout !

L’application Rappels est présente sur Mac et iOS. Son contenu est synchronisé grâce à iCloud. Rappel contient plusieurs listes et vous pouvez en créer autant que vous le souhaitez.

Une liste pourra contenir des rappels, les rappels sont triés par ordre chronologiques et peuvent lancer des notifications en fonction d’un lieu ou à une date et heure précise.

Si vous avez une liste intitulée « courses «, alors utilisez cette commande :

“ Dis Siri, rappelle moi d’acheter du lait dans la liste de courses”
-> Siri ajoute “ acheter du lait” dans la liste de courses et la créée si elle n’existe pas.

Regardez sur votre iPhone ou iPad, vous y verrez la liste de courses avec un élément : acheter du lait.

Définir des Rappels basés sur une date ou une heure

“ Dis Siri, rappelle moi d’aller chez le dentiste à 17 heures”
-> Siri crée un rappel qui se déclenchera à 17:00 aujourd’hui dans la liste “Rappels”.

“ Dis Siri, rappelle-moi dans deux jours à midi d’aller à la piscine”
-> Siri s’exécute et crée un rappel deux jours plus tard pour 12 heures.

« Dis Siri, crée un rappel révision voiture pour le 18 mai 2018 à 11 heure«
-> ça marche.

Définir des rappels spécifiques à l’emplacement avec HomePod

Si vous voulez un rappel basé sur un emplacement spécifique, comme un rappel quand vous arrivez dans un magasin ou quand vous quittez la maison, c’est possible grâce à Siri et à l’aide du HomePod.

Dites simplement:

« Dis Siri, rappelle-moi de fermer la porte quand je quitte la maison. »

Attention, cela fonctionnera dans deux conditions, « maison » doit être définie dans votre fiche de contact tout comme bureau.

Deuxièmement, la localisation de votre iPhone doit être activée notamment avec Rappels.

Rappels et HomePod fonctionnent bien tous les deux. Évitez les titres trop longs, Siri se perdrait dans le texte pour ne retenir que les deux derniers termes.

Les Rappels sont fort pratiques et ils permettent de ne plus rien oublier.

HDR

Vidéo : la série  » Il était une fois … » le dessin annimée disponible gratuitement

Je ne sais pas pour vous, mais j’ai grandi avec cette série mythique qui m’a fait aimé l’histoire et relativisé la notion de civilisation. Tous les épisodes de la série sont disponibles sur une chaine Youtube, pas besoin d’abonnement, tout est gratuit !

https://www.youtube.com/user/iletaitunefoisVEVO

Certes sur l’Apple TV 4K et avec l’application Youtube, ce n’est pas du 4K que vous obtiendrez mais c’est plutôt sympa.

A regarder aussi l’émission qui présente la restauration de la série, beaucoup de découvertes et de gens passionnants.

Bon retour dans le temps !

HDR

 

HomePod : Piloter l’enceinte depuis un Mac !

Les bonnes idées arrivent souvent au réveil … voici une façon très simple de commander votre HomePod avec un Mac. Il faut utiliser la fonction « text to speech » et vous voilà capable de lancer n’importe quelle commande depuis un Mac pas besoin de la programmer grâce à Calendriers :

Le principe est simple, ouvrez l’ éditeur AppleScript et placez cette ligne :

Play « Dis Siri, quel temps fera-t-il demain ? »

Cliquez sur le bouton « play » et votre Mac commence à parler, s’il n’est pas trop loin du HomePod, celui-ci répondra à la commande.

C’est bien la preuve que Siri ne détecte pas encore qui émette la commande…

Pour placer une pause entre deux commandes, utilisez la commande pause et le nombre de secondes :

Play « Dis Siri, quelle météo aujourd’hui ? «
delay 5
Play « Dis Siri, quelles sont les news ? »

as-say.png
Pour choisir une voix, utilisez son nom comme cela :

Play « Dis Siri, qui est napoléon ? » using « Agnes »

Par défaut il y a trois voix synthétiques dans macOS. Une seule est pré-chargée : Thomas. Pour obtenir des voix féminines vous devrez les activer.

Vous pouvez aussi placer le script dans Automator et programmer son exécution grâce à Calendriers. Choisissez pour cela la création d’une Alarme calendrier.

La commande Play fonctionne aussi dans le Terminal…

Charger et activer les voix féminines Françaises dans macOS :

Il existe 2 voix supplémentaires, elles sont féminines. Pour les activer procédez comme suit :

  1. Ouvrez les préférences Système.
  2. Sectionnez le panneau «  Accessibilité »

accessibilite-voix.png

  1. Cliquez sur la section « Parole «
  2. Dans le menu Voix Système, ouvrez « Personnaliser …»

Assurez-vous que les voix Françaises sont toutes cochées.

accessibilite-voix-2.png

Il existe trois voix à l’accent Québécois si cela vous intéresse ;-). Vous devrez les chercher plus bas dans le site .

Une fois cochées, les voix seront téléchargées.

Vous pouvez utiliser la voix par défaut où :

  • Audrey
  • Aurèlie
  • Thomas

(La première étant celle qui est la mieux comprise par le HomePod)

Les voix féminine Anglaises

  • Agnès
  • Kathy
  • Princess
  • Vicky
  • Victoria

Les Voix Masculines Anglaises

  • Alex
  • Bruce
  • Fred
  • Junior
  • Ralph

Les Voix originales !

  • Albert
  • Bad News
  • Bahh
  • Bells
  • Boing
  • Bubbles
  • Cellos
  • Deranged
  • Good News
  • Hysterical
  • Pipe Organ
  • Trinoids
  • Whisper
  • Zarvox

Amusez vous bien 😉

HDR

MacOS et iOS : liste des éléments synchronisés avec iCloud.

iCloud est largement utilisé par Apple pour échanger des données entre appareils. Cette synchronisation est possible lorsque les informations sont centralisées sur les serveurs d’Apple.

Cette liste non exhaustive regroupe les éléments qui ne sont pas imputés/déduits au stockage de données proposé par Apple.

[Dernière mise à jour 10/08/2018]

Elements synchronisés dans les préférences système macOS et iOS : 

  • Clavier  : Les raccourcis d’Apple
  • Comptes Internet : Liste des comptes internet (Facebook, Google, Twitter etc…)
    <- retiré avec macOS 10.14 et iOS 12 !
  • Réseau : les réseaux wi-fi :
    • le ssid et mot de passe uniquement si le trousseau est activé dans iCloud.

Dans les applications :

– Le trousseau d’acces :

  • Tous les éléments (Seulement si la synchronisation iCloud du trousseau est activée).
    • Les cartes de paiement
    • Les Identifiant/mot de passe des accès aux sites Web

– Aperçu : 

  • Les signatures manuscrites.

– Bourse : 

  • Les entreprises ou marchés côtés.

– Météo :

  •  Les emplacements/villes.

– Plans :

  • Les repères placés sur les cartes.
  • Les recherches effectuées.

– Podcasts :

  • Les abonnements
  • Les émissions lues
  • La position dans la lecture de l’émission

– Messages :

  • La liste des numéros bloqués.
  • Historique des conversations (rétention configurée  dans les Préférences  de Messages).

– Téléphone / FaceTime :

  • L’historque des appels FaceTime audio.
  • L’historique des appels FaceTime vidéo.

– Safari

  • L’historique de navigation.
  • Les onglets ouverts.
  • Les abonnements aux flux RSS <- Retiré avec macOS 10.14

– iBooks :

  • Les annotations.
  • Les positions de lecture dans les livres.

– Mail :

  • Liste des VIP
  • Les signatures des Mail.
  • Les dossiers intelligents dans Mail.

– HomeKit :

  • Paramètres de configuration
  • Partages des emplacements
  • Status des appareils

– iTunes :

  • La listes des listes de lectures (playlist)
  • La liste des Dossiers intelligents.
  • Radios ( pas certain ?)
  • Listes des musiques achetées.
  • Listes des films achetés.
  • Liste des épisodes des séries TV achetées.
  • Liste des souhaits.
  • Liste des abonnements à iTunesU.
  • Liste des applications iOS achetées.
  • Liste des nombres de lectures dès morceaux de musiques.
  • Notes données aux morceaux

– Apple Music :

  • Mes musiques (liste des albums, morceaux, playlist, radios)
  • La liste des j’aime

– Mac App Store :

  • La liste des applications achetées.
  • La liste des souhaits.

– Contacts :

  • La liste des contacts.
  • La liste des groupes et des membres.
  • La liste des groupes intelligents.

– Calendriers :

  • Les événements.
  • Les calendrier partagés.
  • Les abonnements à des calendriers partagés.

– Notes :

  • Les notes.
  • Les dossiers de notes.
  • Les partages de notes

– Rappels

  • La liste des rappels.

– Horloge :

  • Les villes.
  • Les alarmes.

HDR

MacBook Pro : nettoyer le clavier et supprimer la poussière

La poussière est un gros problème sur les MacBook des trois dernières générations. Apple en est à sa troisième génération de clavier… Reconnaissons à Apple la volonté de trouver une solution, je connais des fabricants qui laissent des problèmes perdurer indéfiniment…

Voici un article qui détaille les techniques de nettoyage du MacBook pour supprimer les poussières si nocives au MacBook Pro 2106, 2017 et probablement 2018.

A titre personnel, je n’ai pas rencontré ce problème sur mon MacBook Pro de 2016.

A lire sur le site slice42.com.

s42.in/73773

HDR

MacOS : PixelConduit, 64 bits, gratuit et indispensable

Capture d_écran 2018-08-19 à 09.23.02

Le monde Mac regorge toujours de pépites, il n’y a pas un semaine sans que je découvre un utilitaire, une application que j’avais oublié et qui revient mise à jour pas son développeur passionné.

https://pixelconduit.com/index.html

PixelConduit existe depuis plus de 10 ans, à l’époque il avait fait fureur dans le monde de la vidéo, il permettait de réaliser en direct des effets en temps réel avec une machine qui aujourd’hui ne pourrait plus faire tourner la dernière version d’adobe Première.

Cette prouesse est de retour et cette fois en 64 bits ce qui lui assure une compatibilité avec macOS et sa future version qui n’acceptera plus les applications 32bits.

PC-02.png

Il est difficile de présenter toutes les fonctions de PixelConduit tant elles sont nombreuses. Pour faire court, vous assemblerez des effets qui modifieront une vidéo en entrée. Les effets vont du fond vert, au flou et autres déformations.

PC-03.png

Pour les vidéastes passionnés, studio d’enregistrement ou étudiant en production vidéo, cette application est un « must to have ».

PC-04.png

Explorez toutes ces possibilités, pas besoin d’un Mac super puissant. Et pour le plaisir de tous, elle est gratuite. La documentation est en Anglais, mais accessible à tous les passionnés du montage et des effets vidéo.

Un lien vers un revue de l’application de 2013 : https://www.macprovideo.com/fr/hub/review-2/review-pixelconduit-video-effects-and-more-for-final-cut-pro-x

HDR

HomePod : Siri et la météo

Obtenir de Siri sur le HomePod la météo est probablement la commande la plus utilisée. Si l’information fournie par Apple semble précise, elle n’est en aucun cas gérée par la firme de Cupertino.

Lorsque Siri reçoit une demande pour le sujet « météo », l’assistant commence par déterminer la localisation de l’appareil (iPhone ou HomePod) puis obtient les données d’un site sur internet du nom de Weather.com.

Pour en avoir la preuve, posez à Siri la question : 

«  Dis Siri, quelle est la météo au mois d’Août ? »
-> La réponse sera : « Je ne suis pas en mesure de vous donner des prévisions tant de jours à l’avance, mais vous trouverez plus d’information sur Weather.com »

Activer le service de localisation du HomePod :

Lors de l’initialisation du HomePod, l’assistant de configuration propose d’activer la localisation du HomePod. 

En l’activant, celui-ci déterminera grâce à l’adresse IP sa localisation. La fonction Météo de Siri a besoin de cette information pour déterminer les prévisions. Dans le cas contraire, vous devrez préciser l’emplacement exact pour obtenir la météo locale.

Important : Les service de localisation est aussi nécessaire pour les requêtes personnelles. 

Si vous avez des craintes sur les données personnelles et leur usage, Apple indique ne pas stocker cette information et l’utilise uniquement de façon anonyme.

Reportez-vous sur cette page pour prendre connaissance des engagements de confidentialité d’Apple : https://www.apple.com/fr/privacy/

Ce service doit être activé pour chaque HomePod. Pour cela :

  1. Allez dans l’application Maison (Mac ou iOS)
  2. Sélectionnez votre HomePod et appuyez longuement sur son icône. 
  3. Une fenêtre de réglage du HomePod apparait.
  4. Cliquez ou tapotez sur le bouton en bas à droite : Réglages
  5. Activez : Service de localisation (en milieu de fenêtre)

HomePod-localisation.jpeg

♦ Si vous avez plusieurs HomePod, répétez l’opération. Lorsqu’un appareil est configuré, le service de localisation n’est pas automatiquement activé dans les autres enceintes. hors ce service doit être activé dans les HomePod qui répondront aux requêtes Siri.

Sujets utilisables pour la météo :

  • Température
  • Soleil
  • Neige
  • Grêle
  • Taux d’humidité (valeurs actuelle)
  • Nuages 
  • Ciel couvert / ciel gris / ciel nuageux
  • Vent / avoir du vent
  • Pression atmosphérique (valeur actuelle)
  • Climat
  • Prévisions
  • Météo
  • Parapluie, pluie, bonnet, gants, manteau 

La Météo locale

Lorsque la localisation est activée, vous n’avez pas à indiquer le lieu de votre résidence. 

«  Dis Siri, quelle température aujourd’hui ? »
-> « Il fait actuellement 24° dehors »

«  Dis Siri, est-ce qu’il fait chaud / beau / froid / humide cet après-midi ? «

«  Dis Siri, est-ce qu’il va pleuvoir / neiger ? » 

« Dis Siri, est-ce que le ciel sera couvert ce soir ? «

« Dis Siri, est-ce que ciel sera nuageux cet après-midi ? «

« Dis Siri, est-ce que je dois prendre un parapluie ? »

« Dis Siri, est-ce que je dois porter un bonnet ? «

« Dis Siri, quelle est la pression atmosphérique aujourd’hui ? »
-> Siri répondra, en précisant « actuellement », la pression moyenne ne peut être obtenue pour une journée.

L’inexactitude est de mise lorsque l’on parle du vent :

 « Dis Siri, est ce que la journée de demain sera venteuse ? »
-> la commande n’est pas comprise, le terme « venteuse » se transforme souvent en « menteuse ».

Il faut la remplacer par : 

« Dis Siri, est-ce qu’il y aura du vent ce soir ? » 

Variation dans les questions :

Pour les plus snobs :-), vous remplacerez « est-ce que » par la formule « aurai-je droit à … » comme ceci : 

« Dis Siri, aurai-je droit à des nuages ce soir ? ».

Le mode interrogatif/futur est très bien compris par Siri : 

« Dis Siri, pleuvra-t-il demain ? »
-> une réponse possible «  Pas de pluie en perspective »

« Dis Siri, aurons-nous un beau temps demain ? »

« Dis Siri, aurons-nous une belle météo ce soir »
-> La question n’est pas compris dans sa globalité, seuls les termes « météo » et « ce soir » sont pris en compte.

Et à la question :

« Dois-je prier les dieux pour avoir de la pluie » la réponse fut : « Je prône la séparation de l’esprit et du silicium « , quoi qu’on en dise, Siri a de l’humour.

Jouer des échelles :

La température s’exprime en deux échelles (unités de mesures) : Celsius et Fahrenheit.

Le choix de l’échelle est défini par la localisation du HomePod, alors que sur iOS cette information peut être modifiée, cela n’est pas permis sur HomePod.

Néanmoins il est possible d’obtenir la température dans une autre échelle :

« Dis Siri, quelle est la température en Fahrenheit? «

Et vous pouvez convertir la valeur comme ceci :

« Dis Siri, combien font 40° Celsius en Fahrenheit ? »
-> « 40° Celsius font 104° Fahrenheit »

Les prévisions sur une période :

Il n’est pas possible d’obtenir les prévision sur un mois. Mais c’est possible pour quelques jours pas plus, restez sous la limite des 10 jours :

« Dis Siri, quelle sera la température sur la semaine ? »
-> donne le minimum et maximum de la semaine en cours.

« Dis Siri, est-ce qu’il fera beau jusqu’à la fin de la semaine ? »
-> réponse hasardeuse, souvent négative s’il pleut au moins une fois.

« Dis Siri, est-ce qu’il pleuvra la semaine prochaine ? »

«  Dis Siri, vais-je devoir porter un bonnet lundi prochain ? »

«  Dis Siri, est ce qu’il y aura du soleil dans 15 jours ? »
(laps de temps maximum 10 jours…)

La Météo d’un autre lieu :

Dans ce domaine, il faut être précis. Demander le climat en Californie et vous obtiendrez celui de Sacramento en Californie. A ce stade, Siri permet d’obtenir celle d’un ville mais pas au de là.

« Dis Siri, quelle température à Paris ? »

« Dis Siri, quelle météo à Paris Texas ? »

« Dis Siri, ai-je besoin d’un parapluie pour mon voyage à Oslo ? »

« Dis, Siri, quel temps vais-je trouver à Barcelone ? »

« Dis Siri, est ce qu’il pleut au Vatican ? »
-> la capitale du Vatican étant Vatican, la réponse de Siri sera de doubler le lieu.

«  Non je ne pense pas qu’il pleuve à cité du Vatican, Vatican «

Ce qui manque à Siri sur la météo :

Un peu de souplesse dans les informations et plus de précision. Il serait bon que l’on puisse choisir un fournisseur local de météo : Météo France par exemple, bien que weather.com se fournisse aussi sur le service Français. Et peut être qu’Apple devrait lui même agréger les prévisions comme il le fait déjà dans d’autres domaines…

HDR

HomePod et Radio : Scripting avec AppleScript

Dans ma quête pour automatiser le lancement d’une Radio sur ma HomePod, j’ai exploré plusieurs options, la seule qui fonctionne simplement s’appuie sur AppleScript.

Mon objectif contient deux éléments:

  1. Je dois sélectionner le HomePod pour la sortie du son
  2. Je dois lancer une Radio depuis iTunes (France Info dans cet exemple)

Sélectionner le HomePod pour écouter le son

Grâce à iTunes, il est possible d’obtenir la liste des appareils Airplay. En exécutant cette commande, vous recevrez une liste d’appareils utilisables avec AppleScript :

tell application "iTunes"
get name of AirPlay devices
end tell

applescript-airplay-liste.pngDans cette liste on trouve le Mac sur lequel le script est exécuté (Ordinateur) des Apple TV et HomePod, ainsi que les appareils compatibles comme des enceintes.

Pour signifier à iTunes qu’il doit utiliser un ou plusieurs appareils, utilisez le nom tel qu’il est fourni dans la liste :

tell application "iTunes"
pause 3
set current AirPlay devices to AirPlay device "Bureau"
end tell

Applescript-airplay-set.pngJ’ajoute une petite pause de quelques secondes, le temps à iTunes de se lancer.

Grâce à ce script vous pouvez modifier l’appareil utilisé pour l’écoute. Notez que l’on utilise le nom direct du ou des appareils Airplay.

Et voilà pour ce qui est de la sélection du HomePod.

jouer une radio

Apple Script ne gère pas bien les radios ou les stations de Radio Beat 1. Le plus simple est de ne pas tenter de lancer la radio depuis iTunes mais de jouer d’un subterfuge.

Tous les éléments dans Apple Music ont une URL. Que cela soit une playlist, une radio, une station elles ont toutes une adresse URL. C’est le moyen utilisé par Apple pour partager les éléments qui se trouvent dans Apple Music ou iTunes.

Ces URL, une fois cliquées sont ouvertes directement dans iTunes sur Mac ou Music sur iOS, c’est très pratique.

Commencez par récupérer le lien vers une radio ou plagiste que vous souhaitez écouter au réveil.

Sur Mac, sélectionnez la radio puis dans la section « … » etdans le menu sélectionner « partager la station « et « copier le lien ».

itunes-liens-url-radio.png

Retournez dans l’éditeur AppleScript puis ajoutez ces trois lignes de script :

tell application "Safari"
open location "https://itunes.apple.com/fr/station/franceinfo/ra.1352468973"
end tell

Elles imposent à Safari d’ouvrir cette URL, Safari se charge ensuite de passer la commande avec le lien à iTunes qui lance la radio.

Une fois terminé Ouvrez Automator, sélectionnez un événement Calendrier puis l’action : Exécuter un script AppleScript.

automator-menu-principal.png

Placer le script grâce à un copier / coller. Enregistrez-le.

L’application Calendrier s’ouvre, définissez l’heure et la récurrence de son exécution. Tous les matins à 8:00 par exemple.

Automator-script-airplay-radio.png

Ça parait un peu compliqué, mais pour le moment Siri n’est pas en mesure de programmer un réveil avec l’écoute d’une radio. Cela arrivera obligatoirement mais quand ?

Deux remarques :

  • Cette solution fonctionne avec tous les appareils Airplay ! pas uniquement des HomePod ou des apple TV !
  • A la place d’une radio, vous pouvez utiliser une Playlist ou un album !

macOS reste tout de même un plateforme idéale pour l’automatisation… il y a une solution à tous les problèmes 😉

HDR

macOS : Confirmer automatiquement les SPAM (email indésirable) avec AppleScript

Il arrive parfois que les messages considérés par l’application Mail soient placés dans la boite Messages : Indésirables, sans que le mail soit affublé de l’icône de message indésirable : icon-junk.png

Cela s’explique par l’une des deux raisons :

  1. La première : le message est identifié par le serveur de messagerie comme un spam (et non par Mail).
  2. Seconde raison l’inverse,  Mail est seul à considérer que ce mail est douteux.

mail-junk-02.png

Voici donc un petit script AppleScript qui permet de placer les messages (non confirmés comme des spam) en pourriels. Exécutez le une fois par jour.

Quelques remarques :

La boite aux lettres des messages « Indésirables » est nommée “junk” en anglais.

Le script fait le tour de tous les messages placés dans cette boite et affecte le statut : « junk mail » à tous ceux qu’il trouve.

Le script est encadré par une commande try qui permet d’évaluer qu’il s’exécute correctement sinon il rien n’est exécuté.

tell application “Mail”
repeat with theMessage in (every message of mailbox “Junk” of every account where junk mail status is false)
try
set junk mail status of theMessage to true
end try
end repeat
end tell

Idéalement, vous placerez ce script dans un flux Automator pour qu’il soit exécuté suivant une fréquence donnée.

mail-junk-03.png

Pour ce faire, lancez Automator, dans la fenêtre d’accueil sélectionnez événement Calendrier.

Ajoutez au flux une action : exécutez le script AppleScript et placez le code ci-avant.

Enregistrez et dans Calendrier, sélectionnez la fréquence d’exécution, quotidien etc… suivant votre besoin.

Vous pouvez bien sur vous contenter de lancer le script depuis l’éditeur de script. Une alternative consiste à créer une application dans Automator puis à y placer ce code. Une fois l’application créée, il suffit d’un fou leclic dessus pour la lancer.

HDR

macOS : Vider automatiquement la corbeille de Mail

Après vous avoir expliqué comment vider automatiquement la corbeille de Mail sur iOS, voici le même sujet mais cette fois sur macOS.

Tout comme sur iOS, ce réglage doit être configuré pour chaque compte défini dans l’application de messagerie. Si vous avez un compte iCloud (me.com, mac.com ou iCloud.com) et un compte gmail.com, deux paramètres seront nécessaires.

Autre point important : ce réglage est effectué sur le client Mail, ce sera donc le client qui effectuera l’opération et non le serveur. Si vous n’allumez pas votre Mac, l’automatisation de la suppression des messages ne fonctionnera pas !

Ouvrez depuis le menu  Mail les préférences de l’application.

Cliquez sur l’onglet : Comptes.

  1. Sélectionnez un compte dans la colonne de gauche.
  2. Cliquez sur l’onglet : Complément des BAL (il est après l’onglet : Données du compte)mail-supp-01
  3. Rendez-vous dans la section : Effacer les messages supprimés
  4. Dans le menu déroulant , optez pour une période :
    1. Après une journée,
    2. Après une semaine,
    3. Après un mois
    4. et bien sûr jamais.

mail-supp-02.png

Il y a une autre option qui n’est pas disponible sur iOS c’est la suppression des messages placés dans la corbeille : au moment où l’on ferme l’application Mail.

Encore une fois l’option qui me semble la plus équilibrée est : Après une semaine. Elle vous laissera le temps de récupérer un mail supprimés par erreur et impose un nettoyage par le vide afin que la BAL ne soit pas engorgée de messages inutiles.

HDR

macOS : Supprimer le cache DNS

Le DNS (Domain Name Service) est employé pour faire correspondre une adresse IP à un nom de domaine. Avant de contacter le serveur DNS de votre fournisseur d’accès, mac OS explore un fichier Cache du DNS. L’opération est plus rapide que de contacter un serveur DNS, cela fait gagner quelques secondes.

Malheureusement, l’information placée dans le cache est mauvaise, le nom de domaine a changé d’adresse IP. La conséquence principale est que le site Web est inaccessible. Safari ne parvient pas à trouver le domaine.

La suppression du cache DNS s’effectue de deux façon, l’une plus compliquée que l’autre :

En utilisant la ligne de commande dans le Terminal sous High Sierra, Sierra :

$ sudo killall -HUP mDNSResponder 

Après avoir saisi votre mot de passe, le cache DNS est supprimé.

Le plus simple est d’utiliser un utilitaire comme Cocktail, il propose une option qui supprime le cache DNS.

A présent, si le site devait être accessible, pour reconstruire le Cache DNS, Mac OS va contacter le serveur DNS et récupérer les informations nécessaires et surtout à jour.

HDR

macOS : Désactiver l’ombre des fenêtres lors des copies d’écran :

Lorsque l’on réalise une copie d’écran d’une fenêtre, une ombre est présente.

Ces ombres ne sont pas toujours souhaitables, en particulier lors de la création d’une notice.

Cette astuce perdure depuis MacOS X Mavericks et jusqu’au plus récent macOS High Sierra.

Saisissez cette ligne de commande dans le Terminal :

$ defaults write com.apple.screencapture disable-shadow true 

Ensuite, le moteur de rendu doit être relancé :

$ killall SystemUIServer 

Pour revenir à la situation précédente, avec l’ombre, remplacez “true” par “false”

HDR

AirPods : Comment obtenir la charge des écouteurs sur macOS ?

Sur macOS tout va se jouer dans le menu Bluetooth, s’il n’est pas présent dans la barre des menus, faites le apparaitre en cochant la case : Afficher Bluetooth dans la barre des menus. Cette option se trouve dans le panneau de préférence : Bluetooth.

Les AirPods doivent bien sûr être connectés au Mac.

Airpods-Mac_03.png

Dans la barre des menus sélectionnez : Volume. Si celui-ci n’est pas présent, rendez-vous dans le panneau de préférences Son et cochez la case : Afficher le volume dans la barre des menus.

Sélectionner l’icône Volume. Dans la section : Périphérique de sortie, les AirPods apparaissent.

Airpods-mac-01.png
Sur la ligne des AirPods, apparaissent la charge des écouteurs et du boitier. Ils sont regroupés. Je n’ai pas réussit à les obtenir dissociés pour obtenir la charge individuelle des écouteurs.

Le niveau de charge du boitier s’obtient lorsque vous l’ouvrez, une nouvelle icône apparait.

airpods-mac-02.png

News : SONOS annonce l’arrivée d’AirPlay 2 et de sa compatibilité !

AirPlay 2 en approche !

Depuis quelques jours, plusieurs articles sur des sites Américains annonçaient la compatibilité d’AirPlay 2 et des appareils SONOS. C’est maintenant officiel, les propriétaires d’appareils SONOS ont reçu un mail annonçant l’arrivée d’AirPlay 2.

Pour nous utilisateurs de macOS et iOS, c’est une très bonne nouvelle. Car cela signifie qu’AirPlay 2 est en approche, cette nouvelle version d’AirPlay autorise les multi-room et l’appairage d’appareils en groupe ainsi qu’une amélioration du flux de streaming.

Côté SONOS c’est aussi une bonne nouvelle qu’il conviendra de nuancer. Les utilisateurs d’enceintes SONOS devaient utiliser l’application SONOS pour envoyer la musique sur les  enceintes. Même si celle-ci a bien évoluée, les utilisateurs d’Apple Music sont un peu perdu… AirPlay 2 permettra d’envoyer sur les enceintes SONOS la musique directement depuis Music sur iOS ou iTunes depuis son Mac.

Il est d’ailleurs fort probable que l’on puisse envoyer n’importe quelle source audio compatible AirPlay 2 vers des enceintes de cette marque, comme nous pouvons le faire, de nos jours,  avec AirPlay.

Un seul bémol : Toutes les enceintes ne seront pas compatibles !

Pour faire simple, les enceintes avec des boutons physiques : Play:1 et Play:3 (qui sont encore en vente)  ne seront pas compatibles sauf si, elles sont associées avec une enceinte supportant AirPlay 2, à savoir :

  • Play One (toute dernière avec assistant)
  • Play:5
  • Play Base (barre de son, mais pas la play bar)

Ce que dit SONOS :

Nous faisons de grands progrès avec Apple pour lancer cette nouvelle expérience cette année. Aujourd’hui, nous confirmons que les nouvelles enceintes Sonos comme le Play:5, la Playbase et le Sonos One prendront en charge AirPlay 2. Il en sera de même pour les futurs produits Sonos. Sachez que vous pouvez rendre l’ensemble de votre système Sonos compatible avec la fonctionnalité AirPlay en regroupant l’une des enceintes compatibles avec d’autres appareils Sonos plus anciens.

… il suffirait d’avoir une enceinte Play:5, play Base ou Play One pour rendre toutes les autres enceintes compatibles ? Si c’est le cas, c’est une excellente nouvelle pour les fidèles de la marque qui ont accumulées plusieurs enceintes au fil du temps. A vérifier…

Le lien vers l’annonce de SONOS.

Bien choisir avant d’acheter votre SONOS :

On trouve de nombreuses promotions sur les Play:1, ne vous précipitez pas si vous cherchez une compatibilité AirPlay. ( La play:1 est à 179 euros en promotion sur Amazon).

N’espérez pas non plus associer une enceinte Play:1 avec un One ! Ce n’est pas possible.

260584-SonosOne_12-3ade5e-original-1507133436.jpg

Il est aussi probable que SONOS lance une promotion lors de la sortie en France du HomePod, aux USA vous pouviez avoir deux SONOS Play:1 pour le prix d’un HomePod.

181085-21358238_max-70df8b-original-1443498501.jpg

SONOS a toujours produit de très bons appareils en particuliers les Play:5. Je me suis toujours demandé pourquoi Apple n’avait pas acquis cette entreprise, pionnière dans le domaine des enceintes sans fil et qui livre des produits de très bonne qualité.

181089-21358025_max-004951-original-1443498502.jpg

 

 

macOS : Utiliser Qwant sur Safari

Par les temps qui courent, il vaut mieux être prudent avec le traces que l’on laisse sur Internet. Si l’usage qui en est fait est commercial, cela paraît tolérable (avec modération) mais lorsque nos informations sont utilisées à d’autres fins, ce n’est pas acceptable.

Quoi qu’il en soit, ce que vous faites sur Internet ne regarde que vous. Or la première porte d’entrée sur ce vaste monde est le plus souvent le moteur de recherche.

Deux sites affichent une volonté de protection des données privées : DuckDuckGo.com, site Américain qui rencontre un certain succès. Et QWANT qui se veut le nouveau moteur de recherche Européen. Ajoutons par chauvinisme qu’il est Français !.

Qwant fait du bon travail, il n’est certes pas du niveau de Google, mais les résultats deviennent pertinents avec le temps et plus je l’utilise et plus il me convient.

Testez le, il ne peut rien vous arriver, c’est gratuit et votre vie privée est respectée !

Comment Utiliser Qwant sur Mac ?

Le plus simple est de vous rendre sur le site https://qwant.com

L’interface est moderne, à l’affichage du site vous devriez voir apparaître quelques actualités. Ce n’est pas la page de recherche.

Vous la trouverez dans la colonne de gauche le bandeau contient une icône recherche.

Cliquez dessus pour placer une requête sur le moteur d’indexation de Qwant.

Vous pouvez créer un compte sur le site, cela vous permettra de configurer l’interface et quelques préférences, mais ce n’est pas obligatoire.

Vous pouvez y tester la recherche et tester les résultats avec ceux de Google ou DuckDuckGo.

Qwant propose autant d’extensions que de Browser : Safari, Google Chrome, Opéra, Firefox, Edge et Internet Explorer de Microsoft

Comment installer Qwant sur Safari

Qwant est un moteur de recherche respectueux de la vie privée et donc ne trace pas vos recherches et navigations. Il n’est pas proposé dans les moteurs de recherche disponibles sur Safari, une extension est nécessaire pour en faire votre nouveau moteur de recherche par défaut.

Qwant propose une extension pour Safari, elle est disponible depuis le site.

L’extension est disponible sur le site d’Apple : https://safari-extensions.apple.com/details/?id=com.qwant.qwant-safari-76Z29F769J

Ou sur le site de Qwant  : https://www.qwant.com/qwant-safari.safariextz

Qwant -1.png

Cliquez dessus pour l’installer. Une fois validée l’installation, rendez-vous dans les Préférences de Safari puis cliquez sur l’onglet : extension.

Qwant-2.png

A gauche vous trouverez l’icône de Qwant, qu’il faut cocher pour activer l’extension.

A droite, le volet d’information décrit les autorisations nécessaires pour le bon fonctionnement de cette extension.

Elle indique que Qwant pour Safari peut : lire, écrire et transmettre des informations uniquement avec le site affiché en dessous : Qwant.com.

Ce qui est indispensable pour son bon fonctionnement, par contre elle n’interagit pas avec les autres sites.

Ce que dit Qwant au sujet de l’extension et des autorisations nécessaires :

Comme vous pouvez le voir, il est bien précisé dans ce message que l’extension Qwant pour Safari ne peut accéder qu’aux informations du domaine Qwant.com, ce qui est techniquement nécessaire pour le fonctionnement de cette extension.

Qwant n’accédera jamais à vos mots de passe, numéros de téléphone ou numéros de carte bancaire, ni à aucune information concernant d’autres sites internet que vous visitez.

A aucun moment Qwant ne collecte vos données personnelles ; c’est un engagement très fort expliqué dans notre politique de protection des données que nous vous encourageons à lire

Ce sont des propos plutôt rassurant. A mon humble avis, Qwant devrait trouver place dans les établissements scolaires et les entreprises.

Pour faire de Qwant le moteur de recherche par défaut, cochez la case :

Qwant-3.png

L’aide en ligne est bien faite. N’hésitez pas à la consulter. Elle est disponible en Français.

Voici le lien vers l’aide : https://help.qwant.com/fr/aide/qwant-com/add-qwant-on-desktop/sur-safari/

Prenez le temps de le tester et de peser le pour et le contre. Les résultats de Qwant ne sont pas pollués ni transformés pour s’adapter à votre profil.

La page d’actualités contient des sources fiables et elle n’est pas déplaisante. Elle offre suffisamment d’informations pour un condensé quotidien.  Les utilisateurs d’iphone ou iPad se tourneront vers Qwant mobile.

iTunes : Les turpitudes du Support technique d’Apple avec d’iTunes !

Voici une petite histoire qui révèle un manque de qualité des services techniques et du manque de cohésion entre les services d’Apple. Mon MacBook a rendu l’âme ou plutôt le disque présentait de nombreux problèmes.

L’appareil étant sous garantie, Apple a correctement œuvré et a remplacé la carte mère (au passage merci à Mme La Garantie pour avoir pris en charge cette douloureuse à 900€ !). Jusque-là rien de particulier, le service d’Apple a été de qualité.

De retour chez moi, je reconfigure la machine. Réinstallation de mes logiciels et des préférences, au passage, merci iCloud pour la synchro de réglages et Time Machine et Dropbox pour les documents.

Et je me lance sur iTunes. Et Là, c’est la cata, impossible d’autoriser cet ordinateur afin de pouvoir accéder à mes musiques et autres médias achetés sur iTunes Store.

A propos des autorisations d’iTunes :

iTunes vous permet d’autoriser 5 ordinateurs (Mac ou PC, les mobiles iOS ne sont pas inclus dans cette limite). Cette autorisation permet lire des médias achetés avec votre compte iTunes Store. Cette liste est gérée par Apple et est accessible sur le site qui détaille le compte iTunes.

Une autorisation s’obtient depuis le mac tout comme le retrait de l’autorisation. Cela ne peut pas être effectué depuis un Mac pour un autre Mac !

Lors du premier lancement d’iTunes, vous avez probablement donné votre compte iTunes. Ce qui automatiquement ajouté l’ordinateur à vos machines autorisées.

A tout moment vous pouvez retirer l’autorisation depuis le menu Store d’iTunes en sélectionnant la commande : Retirer l’autorisation de cet ordinateur.

Image 01
(Le menu Store d’iTunes et la commande : Retirer l’autorisation de cet ordinateur.)

Testant régulièrement des Mac et Mac OS X sous machines virtuelles (et oui ça compte !), j’ai atteint cette limite à plusieurs reprises. Et j’avoue, je ne dés-autorise pas toujours mes ordinateurs ! Et ce n’est pas bien.

Ajoutez à cela qu’en souhaitant partager un fichier en famille, l’ordinateur sur lequel sera jouée ce fichier doit être autorisé, la limite est très vite atteinte.

Le changement de carte mère change l’identifiant du Mac :

Lors du remplacement d’une carte mère, les identifiants techniques de la carte mère sont différents et iTunes considère logiquement qu’il s’agit d’une nouvelle machine !

Vous voilà face à un paradoxe :  Vous ne pouvez plus ajouter de machine à la liste des Mac autorisés et vous voilà avec une nouvelle machine qui n’en est pas une.

Il ne vous reste qu’une seule solution : vous rendre sur la page du compte iTunes Store et cliquer sur le bouton : Retirer toutes les autorisations !

Image 02 (Supprimer l’autorisation de toutes les machines)

Oui mais voilà, cette opération ne peut être effectuée qu’une seule fois par An !

Cas exceptionnel, je l’ai déjà effectué pour un test en Septembre de l’an passé, il me faut donc attendre… Septembre de cette année pour utiliser mes fichiers achetés sur ITunes sur mon MacBook qui sort de réparation et nous sommes en Mars.

Image 03

(Fenêtre d’alerte de suppression de toutes les autorisations)

Un appel au support d’Apple a permis de résoudre rapidement le problème, les techniciens ont la capacité de supprimer toutes les autorisations. Mais que de perte de temps.

En conclusion :

  • N’oubliez pas de retirer les autorisations iTunes avant un envoi au support technique d’Apple (Enfin si votre Mac le permet).
  • Un appel au service technique d’Apple résout bien souvent les problèmes mêm si vous n’êtes pas en période de garantie.

Et pour Apple :

  • Il serait temps pour Apple de mettre en place une procédure d’annulation des autorisation iTunes lorsqu’une machine est réparée et que son numéro d’identification a changé.
  • Et je suis toujours surpris qu’Apple ne désactive pas automatiquement les autorisations sur des machines qui n’ont pas contacté les serveurs iTunes depuis plus de 12 ou 18 mois.

Enfin si vous êtes sur iOS, ne rigolez pas, cette limite est aussi de 5 appareils ! en tout Apple vous autorise à associer votre compte Apple ID à 5 ordinateurs et 5 Appareils sous iOS. Une fois qu’un appareil ou un ordinateur est associé à votre identifiant Apple sur l’iTunes Store, vous ne pouvez pas l’associer à un autre identifiant pendant 90 jours… Attention, nous parlons là du compte utilisé pour les achats sur iTunes et non du compte Apple ID qui peut être diffèrent.

HDR

iOS : Comment utiliser les compléments de Microsoft Word sur iPad ?

Microsoft supporte sur macOS les compléments ou extensions de Word. Comme leur nom le laisse suggérer elles étendent les possibilités du traitement de texte. Certaines sont gratuites d’autres sont payantes. Étrangement, les extensions sont déjà disponibles sur iPad depuis de nombreux mois !

Tapotez l’onglet Insertion de Word sur iPad, à droite se trouve l’icône Compléments.  Celui-ci affiche les extensions installées (Wikipedia est suggéré).

word-ext-01.png

(L’onglet : Insertion avec les Compléments)

Touchez la commande : afficher tout, pour accéder au catalogue des compléments pour Word. Une connexion Internet est nécessaire pour accéder au catalogue, et de nombreuses extensions fonctionnent uniquement avec une connexion au réseaux des réseaux.

word-ext-02.png

(le catalogue de Compléments)

Je vous suggère de tester trois extensions :

  • Translator, qui fonctionne plutôt bien et s’appuie sur Bing Translator le traducteur de Microsoft.
  • Wikipedia
  • Et Myscript Math Sample

En complément de Wikipedia, Myscript Math et de Translator, l’extension Word to HTML transforme en html la page affichée. Symbol ou Font Search, serviront pour les polices de caractères.

A propos de Myscript Math Sample :

Myscript Math Sample est bien connu des utilisateurs d’iPad Pro, il s’agit d’un bloc note mathématique : MyScript Calculator. l’extension fonctionne sur le même principe, écrivez avec le Pencil une formule, MyScript la transforme en caractères qui pourront être insérés dans  le document Word.

word-ext-03.png

Publié dans Mac

macOS : Comment classer ses signets dans Safari par ordre alphabétique ?

[Mise à jour]

La dernière mise à jour de macOS apporte cette fonction, vous pouvez ordonner vos signets. Toutefois, il y a un bug si vous dépassez les 250 signets, Safari a fixé sa limite !

Voici comment faire depuis Safari 11.1.

Effectuez un clic droit sur le dossier qui contient vos Signets, dans le menu sélectionnez : Trier par

Deux options : soit en utilisant le nom du signet soit en utilisant son adresse (URL)

signet-01.png

(la liste des signets et le menu contextuel : Trier par)

L’ancienne façon de faire, fonctionne toujours !

[Billet original]

Au fil des années, le nombre de signets augmentent dans Safari. Il devient parfois difficile de s’y retrouver. Une option fait défaut dans la gestion des signets, celle qui permettait de classer alphabétiquement les signets pour un accès plus rapide et mieux ordonné.

Il existe une astuce permettant d’effectuer un classement de tous les signets. Ouvrez la page des signets : Menu Signets et la commande : Modifier les signets.

Sélectionnez tous les signets y compris les dossiers. Puis copiez-les dans un dossier sur le bureau. L’opération est très rapide même pour un grand nombre de fichiers.

Image 01

(copiez tous les signets dans un dossier sur le bureau)

Dans le Finder ouvrez ce dossier, vous remarquerez que les éléments sont classés alphabétiquement y compris le contenu des sous dossiers.

Dans Safari, sélectionnez tous les signets et supprimez-les ! Ensuite faites glisser/déposer le contenu du dossier sur la page des signets et voilà tous les signets sont de nouveau organisés par ordre alphabétique.

iOS : Accéder au site web d’iCloud.com depuis un iPad

Lorsque vous tentez d’accéder au site iCloud.com depuis un appareil iOS, vous arrivez sur une page vous indiquant que ce n’est pas possible . C’est frustrant, vous pourriez utiliser le site iCloud.com pour accéder à un second compte Apple ID, ou plus simplement vouloir configurer des paramètres de Mails, sachant qu’ils ne sont pas disponibles sur iOS comme les règles de Mail ou les messages d’absence.

icloud-01.png

Mais que faire ?

Apple détecte que vous utilisez une tablette ou un iPhone et ce message apparait dès lors qu’une version Mobile du site est demandée. Il faut donc passer sur une version « bureau » du site iCloud.com pour en avoir l’accès.

Pour faire cela, deux techniques :

1 – Pressez longuement sur le bouton de rafraichissement, un menu avec deux options apparait :

  • Version pour ordinateur
  • Recharger sans les bloqueurs de contenu

icloud-02.png

2 – Tapotez sur le bouton Partager et sélection :

Naviguez dans les icônes et sélectionnez : Version pour bureau du site.

icloud-03.png

En sélectionnant la version du bureau vous arriverez sur le site iCloud.com.

icloud-04.png

Vous pourrez vous authentifier avec un autre compte ! ou modifier vos réglages iCloud.com.

macOS : httpstats, un utilitaire pour évaluer la performance d’un site Web

Vous êtes peut-être propriétaire d’un site web ou vous souhaitez simplement tester les performances web d’un site. httpstat est l’outil qui vous permettra de récupérer des informations sans efforts.

L’idée de cet outil est de vous fournir les délais de chaque étape nécessaire à l’accès d’une URL sécurisée ou non, c’est à dire avec l’utilisation d’un certificat ssl.

https://github.com/reorx/httpstat

L’outil est uniquement disponible dans le Terminal, mais son utilisation est très simple. Commencez par l’installer :

Le gestionnaire de package Brew est nécessaire. Dans le Terminal saisissez :

$ brew install httpstat

Ce qui installera le programme écrit en python.

Pour le lancer vous devez connaître la seule commande : httpstat, elle doit être suivie par l’URL qui sera testée.

$ httpstat https://Google.com

Image 01 (le résultat de la commande avec en cible le site de Google)

Après quelques secondes apparaît plusieurs lignes d’informations sur le test en cours.

Puis une ligne qui s’apparente à une frise du temps où chaque étape de la connexion est détaillée.

DNS lookup fournit le délai nécessaire pour résoudre le nom du domaine (transformation de Google.com en son IP), cela permet d’évaluer le temps de réponse du serveur DNS.

image-02.png

(le résultat de la commande avec en cible : http://www.apple.com)

TCP connexion, le délai pour atteindre le premier serveur du domaine. Un délai élevé et c’est un faible débit qui est symptomatique.

La gestion de la sécurité ssl et le début du chiffrement est affiché dans SSL handshake.

Ensuite se succèdent les opérations qui initient les échanges avec le serveur. Au final de cette frise se trouve le temps total nécessaire à votre browser pour accéder à ce site.

Ce qui s’avère intéressant c’est de tester un site à plusieurs moments de la journée pour évaluer le temps total et à quelle étape le délai varie.

Autre comparaison entre deux sites, me concernant le site d’Apple répond toujours plus rapidement que celui de Google au début de l’échange… étrange 🙂

HDR

macOS : Comment Désactiver le démarrage automatique des MacBook pro 2016 et 2017

Les Nouveaux MacBook avec TouchBar arrivent avec un désagréable comportement.

Lorsque le MacBook est éteint (pas en veille), le fait de :

  • Brancher l’alimentation
  • Relever l’écran

Impose un démarrage de la machine. Parfois, nous pourrions souhaiter le recharger sans que cela allume le MacBook.

Une ligne de commande permet de supprimer ce comportement :

$ sudo nvram AutoBoot =%00

Pour l’annuler et revenir au comportement par défaut :

$ sudo nvram Autoboot =%03

En désactivant ce démarrage automatique, vous devrez appuyer sur le bouton allumage, qui se résume sur MacBook Pro avec TouchBar à appuyer sur le TouchID. Cette zone s’avère être un bouton et pas seulement l’emplacement où sont prises les empreintes.

Henri Dominique Rapin

Publié dans Mac

macOS : Comment obtenir un démarrage en mode sans échec sans clavier ?

Lorsque l’on met en place un serveur OS X, il n’a pas toujours un clavier connecté. Or on souhaite parfois qu’il démarre en mode Single User, afin d’effectuer des tests. Ce mode s’obtient en utilisant les touches commande et s.

Ouvrez le Terminal et une connexion SSH sur la machine distante :

Placez la commande suivante :

$ sudo nvram boot-args="-x"

Pour un démarrage en mode détaillé, utilisez la commande suivante :

$ sudo nvram boot-args="-x -v"

Pour restaurer le mode de fonctionnement normal :

$sudo nvram boot-args=""

HDR

Publié dans Mac

iOS : Apple ne signe plus iOS 11.2.6

Apple a annoncé le 6 Avril, qu’il ne signerait plus la version 11.2.6, une semaine après la sortie de la version 11.3, Qu’est ce que cela signifie ?

Désormais lorsque vous demandez une mise à jour de votre appareil iOS, la version qui sera installée sera la 11.3. il en va de même lorsque vous restaurerez un iPhone ou iPad, il contiendra la version 11.3.

Apple n’impose pas le passage sur le nouvelle version en arrêtant de signer l’ancienne, mais cela signifie que ceux qui ont besoin d’une mise à jour ou d’une restauration recevront la nouvelle version. C’est ainsi à chaque sortie d’une nouvelle version d’iOS.

Il faut voir de la part d’Apple, la volonté de maintenir un parc homogène en fonctionnalité mais aussi en terme de sécurité, la version 11.4 corrige plus de 40 failles ! ce principe s’applique aussi à watchOS (montre Apple Watch) et l’AppleTV avec tvOS.

Et après quelques jours d’utilisation, le constat est que cette version iOS 11.3 est beaucoup plus stable et fluide que les versions précédentes : 11, 11.1 et 11.2.

La beta de la version 11.4 est déjà disponible … et nous apportera le support d’Airplay 2 et la synchronisation de Messages par le iCloud ! Que de bonnes choses ….

 

HDR

 

Publié dans Mac

iOS : Comment récupérer l’adresse (géolocalisation) d’une photo et l’ajouter à un contact ?

Vous venez de prendre une photo chez un ami ou un client et vous aimeriez ajouter l’adresse de l’emplacement où a été prise la photo au contact.

Vous la savez probablement, les informations de géolocalisation sont enregistrées dans les photos. Ce sont les métas données, elles ne donnent pas l’adresse du lieu mais ses coordonnées géographiques.

Voici comment récupérer ces informations, les transformer en adresse et les associer à un contact.

Pour cela, vous devrez télécharger l’App : Metaphoto. Elle est gratuite (achat in-app) pour toutes les fonctions.

Lancez l’application, accordez l’accès à la bibliothèque de Photos.

Sélectionnez une photo prise par un iPhone ou iPad. L’application affiche les informations contenues dans l’image. En bas de l’écran est indiqué l’adresse où a été prise la photo.

Sur la carte, touchez le Repère rouge (il indique la position de la prise de photo), apparaît une mini fenêtre, touchez le texte : ouvrir dans Plans.

Image 01 (l’application MetaPhoto et la mini fenêtre Ouvrir dans Plan)

Lorsque que plan affiche l’adresse, touchez de nouveau le Repère Rouge. Et dans la liste d’options, sélectionnez : Ajoutez l’adresse à un contact.

Image 02

(l’application Plan avec les options de l’adresse)

Voila, vous êtes passés d’une information contenue dans une image à l’ajout d’une adresse à un contact. MetaPhoto est une très bonne application qu’il faut absolument posséder sur iPad.

Dom

 

Publié dans Mac

iOS : iTunes et le retour des vidéos Clips

iTunesVersion testée : iOS 11.3

iTunes inclut une nouvelle section : Clips Vidéo. Cette nouvelle catégorie apparaît dans la section Explorer au milieu des autres genres.

Napkin 05-04-18 à 5.23.54 PM.png

Les vidéos clips ont toujours été présents dans iTunes mais il était compliqué d’explorer le catalogue.

Dans cette nouvelle section sont regroupées les sous-sections :

  • Nouvelles vidéos (incluant les exclusivités Apple Music)
  • Playlist Videos
  • Spécial playlist par artiste
  • Variété Française
  • HipHop/Rap
  • POP
  • Année 80 : Les indispensables

Clips-01.pnglips-02.png

Le contenu de cette page n’est pas configurable, c’est dommage. On aurait aimé ajouter ou supprimer des genres. Tout comme la liste des genres ne semble pas liée à celle de l’écoute de l’utilisateur.

Si cette section est bien présente dans Explorer, elle n’est pas dans les résultats des recherches.

En cliquant sur Recherche, vous ne verrez pas apparaître de Clips. Les résultats affichés sont:

  • dans Artistes
  • dans Albums
  • dans morceaux
  • dans playlist

Napkin 2 05-04-18 à 5.27.33 PM.png

Les deux grands absents sont : Clips et TV. Impossible, par exemple de trouver un clip de Blondie dans la recherche alors qu’il est listé dans la page de Clips vidéos.

Il faut passer par la page de l’artiste pour voir les clips vidéo. Ce n’est pas pratique pour ceux qui regardent de nombreux clips vidéos.

Il en va de même des playlists de Clips, elles ne sont pas présentes dans les recherches.

C’est un bon point pour Apple de mettre en avant les clips vidéo, mais un petit effort reste à faire pour une intégration dans la recherche, qui elle reste toujours décevante.

Henri Dominique Rapin

Publié dans Mac

iOS : Comment empêcher le verrouillage automatique de l’écran de l’iPad ?

C’est parfois énervant, mais l’écran de l’iPad se verrouille automatiquement. Pour y accéder à nouveau il faut saisir le mot de passe de la tablette.

Le verrouillage automatique est activé au terme d’un délai qui est défini dans les Réglages puis dans la section : Verrouillage automatique. Plusieurs options existent : 2 minutes, 5 minutes, 10 minutes et 15 minutes. Par défaut Apple propose 2 minutes, ce qui est court.

Adaptez le délai à vos besoins et sélectionnez : Jamais pour désactiver cette option. Notez que quelques applications proposent de désactiver cette option, c’est le cas des App de lecture de magazines ou de livres.

Image 01(Le réglage de Verrouillage automatique)

Dommage qu’Apple ne propose pas un réglage lorsque l’iPad est connecté à une alimentation comme sur OS X.

HDR

Publié dans Mac

macOS : Résoudre les problèmes du Mac App Store en vidant le cache

Parfois, le Mac App Store ne vous laisse pas terminer le téléchargement d’une mise à jour d’une application ou lorsque des téléchargements sont importants comme pour des jeux, ils n’arrivent pas à terme.

Image 01

(les mises à jour du Mac App Store)

Que faire ? Le Mac App Store est une application comme les autres, elle place dans un dossier caché les téléchargements en cours ou inachevés. Si vous rencontrez des problèmes, une stratégie de contournement consiste à quitter l’application Mac App Store puis à vider son cache.

Les téléchargements inachevés seront perdus et ils reprendront au début. J’ai constaté que cela fonctionnait et résolvait de nombreux problèmes avec le magasin d’applications d’Apple.

Commencez par quitter le Mac App Store.

Ouvrez le dossier de cache, pour se faire vous aurez besoin du Terminal. Saisissez la commande suivante :

$ open $TMPDIR../C/com.apple.appstore/

Il n’y a pas d’espace dans cette commande sauf après le mot clé « open ».

Une fenêtre du Finder apparaît avec probablement des dossiers ou fichiers, sélectionnez-les tous et placez-les dans la corbeille. Videz la corbeille.

Image 02

(La fenêtre qui contient les fichiers cache ou les téléchargements inachevés du Mac App Store)

Relancez l’application Mac App Store et reprenez vos téléchargements de mises à jour ou d’Applications. Le problème devrait être résolu.

HDR

Publié dans Mac

iOS : comment classer les commentaires d’une application ?

Petite nouveauté d’iOS 11.3, il est possible de modifier la liste des commentaires d’une application.

L’option apparaît une fois que l’on accède au descriptif d’une application, tapotez sur Tout voir dans la section : Classement et avis.

Puis placer votre doigt sur : Classer par plus utiles

Le menu offre plusieurs options :

  • Les + utiles
  • Les + favorables
  • Les + critiques
  • Les + récents

Cela s’avère pratique pour consulter les commentaires les plus récents notamment après la sortie d’une mise à jour de l’application.

HDR

Publié dans Mac

macOS : Réinitialiser le Dock

Vous avez fait de nombreuses modifications sur le Dock et vous aimeriez retrouver le Dock par défaut ? C’est possible. La commande suivante va supprimer le fichier de configuration du Dock et le relancer.

Toutes les icônes que vous avez ajoutées seront supprimées et seules les applications par défaut reprendront leur place.

Ouvrez le Terminal et saisissez cette ligne :

$ defaults delete com.apple.dock; killall Dock

Pressez la touche entrée/retour et là, Dock disparait pour revenir dans sa forme originale.

HDR

macOS : Comment ajouter la musique qui passe à la radio dans votre musique Apple Music grâce à Shazam !

Dans la dernière version de Shazam, l’application de reconnaissance de titres de musique apporte son lot de correctifs. Et nous permet d’ajouter le titre reconnu par l’application dans la bibliothèque Apple Music.

Le morceau ajouté est automatiquement placé dans Ma Musique. C’est plutôt sympa, auparavant, Shazam avait tendance à vous orienter directement vers l’iTunes Store.

Téléchargez la dernière version si ce n’est pas déjà fait ! Lancez l’application Shazam.

Il faudra impérativement associer votre Apple Music à Shazam, cela se fait dans les préférences de l’application.

1 – Touchez l’icône : Paramètres (la roue dentelée en bas de l’écran)

2 – Touchez la section : Se connecter à Apple Music (qui deviendra : « Se déconnecter d’Apple Music » une fois configuré)

Image 01

(L’icône Apple Music qu’il faut toucher)

3- Validez l’accord et c’est fini.

C’est maintenant terminé pour les réglages, cliquez sur la roue du Shazam pour reconnaitre le morceau qui passe. Une fois trouvé, il est automatiquement ajouté à Apple Music, seul un bandeau bleu indique que le morceau a été ajouté à votre bibliothèque.

Mais surtout, une nouvelle liste de lecture apparait dans Mes playlists et elle porte le nom : Mes titres Shazam. Elle regroupe tous les morceaux qui sont ajoutés par ce biais.

Image 02

(la nouvelle liste de lecture dans l’application Musique)

Grâce à l’intégration à Apple Music, cette nouvelle fonctionnalité redonne à Shazam son intérêt. Siri peut lui aussi reconnaitre le morceau en cours, le niveau de réponse de Siri me paraît moins précis que celui de Shazam.

HDR

News : Les Mac représentent 10% des PC dans le monde

Mac : Selon Net Applications, en janvier et en février, le nombre de machines tournant sous le système MacOS représentait environ 10 % de la part mondiale…

— À lire sur www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-les-mac-representent-10-des-pc-dans-le-monde-71294.html

macOS : Comment forcer l’éjection d’un CD ou DVD du lecteur

Dans le terminal saisissez :

$ drutil tray eject
Cela aura pour effet d’éjecter le CD ou DVD, si cela ne fonctionne toujours pas, redémarrez votre Mac tout en appuyant sur le bouton de la souris jusqu’à la fenêtre d’accueil de Mac OS X.

HDR

Publié dans Mac

macOS : Comment supprimer l’avertissement après le changement d’une extension d’un fichier ?

Que cela soit pour modifier une extension ou mettre un fichier vidéo au bon format, le Finder ouvrira une fenêtre de confirmation de l’ordre. Si vous ne souhaitez plus la voir réapparaître, désactivez là.

Ouvrir « Préférences » puis « Options avancées », décochez la case « Afficher un avertissement avant toute modification d’extension ».

Image 01

(les préférences du Finder)

HDR

macOS : Comment vider le Cache de Google Chrome ?

Les browsers enregistrent dans le cache des fichiers qui sont souvent utilisés lors de navigation sur Internet.

Cela leur permet d’afficher plus rapidement une page. Ils n’ont pas besoin d’attendre que tous les éléments de la page internet soient téléchargés.

Lorsque vous développez pour Internet, la cache est un élément perturbant. Il est souvent nécessaire de le désactiver ou du moins de le vider.

Les utilisateurs peuvent eux aussi avoir besoin de vider le cache, par exemple lorsqu’une page ne s’affiche pas bien ou lorsque les images attendues ne sont pas à l’écran.

Vider le cache purge les fichiers, cookies et autres données enregistrées sur votre Mac par le browser.

Où sont placés les fichiers de cache de Google Chrome ?

Ils sont placés essentiellement à deux endroits :

Dans le dossier de l’utilisateur puis dans la Bibliothèque :~/Library/Caches/Google/Chrome/

Pour explorer ce dossier dans le menu du Finder sélectionner Aller, puis copiez la ligne ci-dessus. Ou pour faire plus rapide, utilisez la combinaison de touches : command + Shift + G.

L’autre emplacement est lui plus profond dans l’arborescence de la bibliothèque ~/Library/Application Support/Google/Chrome/Default/Application Cache/

Vous pouvez supprimer le contenu de ces deux dossiers, toutefois il est impératif de quitter Google Chrome avant cette opération.

Il y a plus simple et plus élégant :

Dans Google Chrome, il y avait un menu Chrome et sélectionnez la commande « Supprimer le Cache ».

Mais elle a disparu ! Pour retrouver la fonction ouvrez les paramètres de Chrome et cliquez sur Effacer les données de navigation.

Image 01

(le menu Supprimer le cache de Google Chrome)

Dans la fenêtre qui apparaît plusieurs options sont disponibles :

  • Historique de navigation : L’historique indique les sites visités avec Google Chrome.
  • Historique de téléchargement : Sans impact pour l’utilisateur, cette fonction purge la page de téléchargement de Chrome. Aucun fichier téléchargé n’est supprimé.
  • Cookies et données de site et plug-ins : Les cookies sont supprimés ainsi que les données de sites.
  • Image et fichiers cache : ils seront de nouveau téléchargés lors de la prochaine session.
  • Mots de passe : Si chrome est configuré pour enregistrer des mots de passe, ils seront supprimés avec cette commande.
  • Données de saisie automatique : Lorsque vous remplissez des formulaires, Chrome propose d’enregistrer les informations pour vous faciliter la prochaine fois que vous devrez les saisir. Cette case supprime ces informations, principalement les adresses de livraisons ou email d’enregistrement de site web.
  • Données d’application hébergées : le contenu des application Chrome utilisables en mode déconnecté.
  • Licences de contenu : supprime les autorisations données au Flash Player.

Image 02

(la fenêtre de paramétrage de sélection des éléments du cache)

Vous pouvez sélectionner une ou toutes ces informations et surtout la période qui sera supprimée. Essayez d’effacer les données créées depuis une semaine, et si cela ne résout pas votre problème, passez sur une période plus longue.

HDR

macOS : Comment récupérer une image placée dans un document Word ?

Un ami m’a envoyé un copie d’écran dans un document Word, mais quand on essaye de récupérer cette image en la glissant sur le bureau, cela ne fonctionne pas, Word n’aime pas.

Image 01

(une image dans le fichier word)

Pour la récupérer, effectuer un copié de l’image, puis ouvrez l’application Aperçu.

Là dans le menu Fichier, sélectionnez la commande « Créer à partir du presse papier ».

Un nouveau document sera créé et le contenu sera l’élément copié depuis le presse papier.

Image 02

(Le menu : Créer à partir du presse papier de l’application Aperçu)

Il existe d’autres approches mais celle-ci semble être la moins risquée, Word est parfois instable lorsqu’il s’agit de manipuler les images.

HDR

macOS : Comment remonter rapidement en haut de la liste des messages dans Mail ?

La liste des emails qui sont dans votre boite aux lettre peut être longue, voir très longue, lorsque vous avez atteint la fin de la liste, comment remonter le cureur pour revenir tout en haut sans avoir à faire défiler tous les messages ?

Simple, cliquez dans le haut de la barre juste à droite du texte : trier par date.

Capture_d’écran_2018-03-13_à_19_54_20.png

HDR

macOS : Maitriser la géolocalisation des Mac et renforcer la confidentialité

Maitriser la confidentialité des informations qui sont partagées depuis votre Mac est un élément important, vous ne souhaitez pas que certains sites sachent exactement où vous habitez ?

C’est pourtant une possibilité étrange, mais des sites (souvent marchands) cherchent à obtenir votre adresse en la demandant à Safari par exemple.  Ils peuvent aussi l’obtenir grâce à votre adresse IP, plusieurs sociétés sont capables de retrouver l’adresse par rapport à cette fameuse adresse IP, là seule l’utilisation d’un VPN peut vous protéger.

Pour en revenir à Safari et en particulier à Mac OS X, celui-ci fournit (comme tous les appareils IOS) une option de partage de la géolocalisation de l’appareil. Les Mac n’ayant pas de puce GPS, cette localisation est effectuée par internet.

Vous pouvez empêcher les applications d’accéder à cette information tout comme vous pouvez être notifié lorsque la géolocalisation est utilisée.

Comment refuser l’accès à la géolocalisation pour une application ?

Ouvrez les préférences systèmes et cliquez sur Sécurité et confidentialité. Cliquez sur l’onglet Confidentialité. Dans le haut de la colonne de gauche se trouve : Service de géolocalisation. A droite, les applications qui utilisent le service.

Par exemple, l’application Météo a besoin de savoir où se trouve votre Mac pour fournir les conditions météorologiques dans la barre de notification.

Image 01

(la fenêtre des paramètres de géolocalisation et des applications qui emploient ce service)

Vous pouvez désactiver l’accès à ce service par application en décochant la case se trouvant face à l’application. Au préalable vous devrez déverrouiller le cadenas.

Comment désactiver le service de géolocalisation ?

Si vous considérez que cette fonctionnalité n’est pas nécessaire, décochez la case en haut de la fenêtre : Activer le service de localisation. Rappelons que si les applications veulent obtenir votre adresse même approximative, l’adresse IP de votre ordinateur est suffisante.

 Image 02

(l’option qui désactive la géolocalisation)

 Comment activer l’indicateur de géolocalisation ?

 Déplacez vous tout en bas de la liste des applications qui emploient la géolocalisation, jusqu’à la ligne : Service Système.

Image 03

(la fin de la liste avec l’option : Service Système)

Là cliquez sur le bouton : Détail. La fenêtre qui apparait offre deux options, la première permet d’affiner les propositions de Spotlight et de Safari (dans la recherche) en utilisant votre emplacement.

Image 04

(les deux options de la fenêtre détails)

La seconde est plus intéressante, une fois cochée, l’icône d’emplacement apparaît dans la barre des menus et ceci quelque soit l’application qui réclame la géolocalisation. Il s’agit comme sous iOS d’une petite flèche qui pointe vers le nord/ouest.

Lorsque cette flèche apparaît dans la barre des menus, cela signifie que l’application utilise la géolocalisation.

Image 05

(la flèche dans la barre des menus)

Cliquez dessus, vous aurez la liste des applications qui accèdent (ou qui depuis 24 H ont accédé) à ce service. Vous pouvez ainsi simplement les désactiver.

Image 06

(les applications utilisant le service de géolocalisation)

Comment savoir quelle est ma localisation ?

Apple ne fournit pas d’outil pour indiquer l’adresse à laquelle vous êtes. Qui sait il se trompe peut-être…

Pour cela, téléchargez un utilitaire en ligne de commande : LocateMe.

http://iharder.sourceforge.net/current/macosx/locateme/

une fois le programme sur votre Mac, glissez la commande locateMe sur le terminal et pressez la touche Retour.

Cette petite application demander l’accès au service de géolocalisation, acceptez l’accès. Ensuite l’application affiche les coordonnées, longitude et latitude que lui retourne le service.

Image 07

(la demande du programme pour accéder au service de géolocalisation)

Image 08

(le retour de la commande avec entre les crochets la longitude et la latitude).

C’est plutôt surprenant mais la précision est très bonne et les erreurs rares.

HDR

 

Publié dans Mac

Mac: Pochette pour clavier : Magic Keyboard

Encore un billet sur un accessoire présent sur Amazon.fr… Oui parce que mon clavier le vaut bien 😉

J’ai cherché pour transporter mon clavier Magic Keyboard d’Apple une pochette. J’en ai essayé plusieurs pour finalement sélectionner un fabricant : Adore June.

La pochette est spécialement destinée au Mac Keyboard 2, celui sans les batteries. J’utilise ce clavier avec mon iPad Pro, il offre quelques raccourcis et permet une plus grande liberté de position des mains que le clavier proposé par Apple pour cet iPad.

Le tissu est résistant et les coutures sont solides. A l’interieur c’est un tissu dit « polaire », il est très doux et permet d’insérer ou de sortir le clavier sans problème.

Une fois le clavier dans la pochette, une bande velcro maintient fermement le clavier et l’empêche de sortir quelque soit la position de la pochette.

http://amzn.to/2I5xPee

Capture d écran 2018 03 06 à 19 26 32

Cette version existe en noir et vert ! Un autre modèle dans un tissu different existe et il propose une palette plus importante de teintes.

http://amzn.to/2Fqf0UP

Capture d écran 2018 03 06 à 19 33 17

Ce n’est probablement pas le moins cher, mais il est parfait ! Prix : 20 euros.

Ce fabricant propose une version pour transporter le duo : Magic Keyboard  et le Magic Trackpad 2 qui semble de la même qualité. Il comporte deux sections pour séparer et protéger les deux accessoires.

http://amzn.to/2FgabOu

Capture d écran 2018 03 06 à 19 40 07

Autant bien protéger nos accessoires si chers 😉

Henri Dominique Rapin

HomePod : un magnifique clip

Apple propose aujourd’hui un clip pour mettre en avant le HomePod, il est remarquable, à voir et à revoir…

https://youtu.be/305ryPvU6A8

HDR

Publié dans Mac