iPadOS | iOS : Imprimer tous les types fichiers depuis l’application FICHIERS

La gestion de l’impression est simpledepuis un iPad ou un iPhone. Il suffit de sélectionner une imprimante compatible AirPrint pour que tout fonctionne à merveille entre vos iPhone et iPad et même Mac.

La liste des imprimantes est disponible en suivant ce lien : https://support.apple.com/fr-fr/HT201311

Le fonctionnement est simple :

En théorie, vous utilisez le menu partagé depuis une application et apparaît la fenêtre d’impression.

Les exceptions :

Cette fonction est disponible dans de nombreuses applications sauf … dans quelques-unes comme :

  • Les applications de Microsoft : Word, Excel,
  • Google : Google Doc, Google Sheet et…
  • Les applications d’Apple : Pages, Numbers, Keynote

Vous l’aurez remarqué, il s’agit d’applications de bureautique. Aussi étrange que cela puisse paraître les trois grands de la bureautique ne suivent pas les recommandations d’Apple ! Y compris Apple !!

Dans ces applications, il y a un menu « Imprimer » qui renvoie vers une interface pour finir sur la fenêtre standard d’impression. L’usage d’un menu spécifique pour lancer l’impression s’explique : Cela permet au développeur d’apporter des fonctionnalités supplémentaires.

Google permet par exemple d’utiliser une imprimante : « Google print ». Apple offre dans l’app Numbers une très bonne gestion de la zone d’impression etc.

FICHIERS ne sait plus imprimer !

Mais ces fonctionnalités additionnelles se font au détriment d’une qui est très pratique !

  1. Ouvrez l’application : FICHIERS sur un appareil mobile.
  2. Sélectionnez un fichier bureautique : Word, Pages.
  3. Faites apparaitre le menu contextuel
  4. Et vous constaterez que l’option d’impression n’apparait pas dans ce menu contextuel,

Essayez d’utiliser la commande « partage » idem, rien n’y fait vous ne pouvez pas imprimer le fichier sans passer par l’application.

Image 7

(A gauche : un document Keynote et à Droite : un Document Numbers)

La seule option disponible est d’ouvrir l’application et d’imprimer depuis le menu dédié.

Raccourcis à la rescousse

Résoudre ce problème est simple, grâce à une toute petite automatisation dans Raccourcis qui sera nécessaire.

Sur iOS/iPadOS :

  1. Lancez Raccourcis
  2. Créez un nouveau workflow
  3. Ajoutez l’action : Imprimer
  4. Enregistrez votre Workflow avec un nom simple : Impression Directe

Image imp directe

 

Deux points importants dans les paramètres du processus :

Veillez à sélectionner uniquement des fichiers en entrée. Cochez FICHIERS dans la longue liste de possibilités dans la section : Type de feuilles de partage.

Et surtout de vérifier l’option : Dans la feuille de partage soit activée.

Il ne vous reste plus qu’à choisir un fichier créé par PAGES ou Number et vous pourrez l’imprimer grâce à cette extension, comme ceci :

  1. Sélectionnez et pressez longuement sur le fichier
  2. Sélectionnez l’icône : Partager
  3. Sélectionnez l’icône : Impression Directe
  4. (Vous passerez rapidement par Raccourcis)
  5. Et voici l’interface standard d’impression

Image 5

C’est un moyen astucieux qui grâce à Raccourcis permet de contourner une limitation dans iOS 13.

Bonne impression !

HD Rapin

HomePod : Éteindre ou allumer automatiquement son enceinte Apple

Il y a plusieurs circonstances qui justifient que l’on souhaite mettre en veille son enceinte HomePod. Vous partez précipitamment de la maison en oubliant d’arrêter le son, l’enceinte est au RDC de votre habitation et fatigué, la nuit tombé vous oubliez souvent de l’éteindre. C’est maintenant possible sans être compliqué.

L’astuce réside dans l’utilisation de l’app Raccourcis et des automatisations sur iOS et iPadOS.
L’application est installée par défaut sur les appareils depuis iOS/iPadOS 13.

Prérequis :

  • iOS 13 / iPad OS 13
  • Un iPhone
  • Un HomePod

Prenons le premier cas : Vous partez de chez vous et vous voulez que dans tous les cas l’enceinte s’arrête.

  1. Ouvrez l’app : Raccourcis
  2. Sélectionnez « Automatisation »
  3. Tapotez sur le plus (en haut à droite de la page)

Image 1

Sur l’écran de paramétrage :

  1. Optez pour l’option « Des personnes partent »
  2. Pressez la section « quelqu’un part ». Si votre foyer compte plusieurs personnes, sélectionnez les en cliquant sur le (i)
  3. Et assurez vous que le Domicile est bien défini.

Vous venez de définir la condition : Lorsque je quitte mon domicile à toute heure, alors …

Passons à l’action qui sera exécutée lorsque la condition est bonne :

  1. Tapotez sur « Suivant »
  2. Là, dans la liste des appareils HomeKit, repérez le HomePod et sélectionnez le.
  3. Tapotez sur « suivant »
  4. Pressez l’icône du HomePod pour la rendre foncée (grise) si ce n’est pas déjà la cas. La section Audio doit contenir : Suspendre l’audio
  5. Tapotez sur « Ok »

Image 2 C’est terminé.

Votre géolocalisation est obtenue par votre iPhone, suivant l’endroit où vous vivez, le rayon autour de votre domicile sera entre 20 et 100 mètres. Hors de ce rayon, HomeKit considèrera que vous venez de quitter votre habitation.

Pour l’utiliser régulièrement, cela fonctionne Bien.

Allumer automatiquement la radio sur le HomePod quand vous quittez votre domicile

Inversement pour simuler une présence, vous pouvez programmer l’allumage de l’enceinte et lui faire jouer une radio. Cela peut dans certains cas dissuader les intrus.

Suivez les consignes précédentes, mais, cette fois faites en sorte que l’icône du HomePod soit « claire » et dans la section Audio, cliquez pour sélectionner une playlist ou une radio.

N’oubliez pas qu’Apple Music contient maintenant plusieurs milliers de radios.

Cette automatisation n’est pas exclusive aux HomePod et fonctionne avec toutes les enceintes ou chaine HI-FI AirPlay 2 qui sont présentent dans Maison. Pour être automatisable, une enceinte AirPlay 2 doit être ajoutée dans MAISON.

C’est une très bonne chose que nous puissions automatiser les appareils ou enceintes Airplay 2, cela élargit encore plus la variété de scénarios d’automatisation.

HD Rapin

iOS : Comment créer un raccourci pour afficher le trajet vers un contact avec Workflow ?

Expliquer Workflow est un challenge … un livre n’y suffirait pas. Cela ne fait pas de cette application un sujet vaste mais qui offre de nombreuses possibilités.

Plus vous installerez d’application sur votre iPhone et iPad et plus les le nombre de possibilités seront nombreuses.

Workflow fonctionne sur tous les appareils iOS (iPhone, iPad, iPod) un jour peut être sur Mac 🙂 . Les copies d’écrans sont réalisées sur iPad mais tout cela fonctionne très bien sur iPhone.

Téléchargez Workflow sur l’App Store c’est gratuit !

Premier sujet : Je veux en une étape le trajet vers un contact de mon Carnet d’adresses !

Les applications : Contacts et Maps forment un ensemble intéressant, l’un contient les adresses, l’autre calcul les trajets. Si d’une application à une autre, il est possible d’échanger les informations, cela reste compliqué, il est possible de faire mieux : plus simple et plus rapide.

Ce que je souhaite obtenir : une icône sur l’écran, je tapote dessus, je sélectionne un contact et apparaît automatiquement le trajet !

Une telle solution nécessitera qu’une seule étape, que de temps gagné en manipulations !

Nous allons la créer avec Workflow. Je commence toujours par le corps du flux, c’est à dire la fonction attendue ensuite j’affine le sujet.

Pour cela nous avons besoin de trois tâches :

  1. Sélectionner le contact
  2. Récupérer son adresse
  3. Ouvrir Plans et obtenir les trajets

Voici les trois actions correspondantes :
(Workflow est en Anglais)

  1. Select Contact
  2. Get Details of Contacts
  3. Show Directions

WKFL-01

Voilà notre flux est créé ! Il y a deux réglages à effectuer sur les actions :

  1. Le premier est sur l’action : Get Details of Contacts.Tapotez sur : Choose.

    WKFL-02
    et ensuite sélectionnez Street Addresse. Vous venez de récupérer l’adresse du contact.

  2. Second réglage a configurer : par quel moyen de transport allez-vous utiliser ? Cette information est essentielle pour le calcul du trajet.

Dans l’action Shows Direction, sélectionnez le mode : Driving pour un parcourt en voiture. Deux options supplémentaires sont disponibles :  A pied (Walking) ou en transport en commun (Transit).

Pour exécuter le flux, tapotez sur l’icône lecture en haut de l’écran (le triangle).

Testez le flux en sélectionnant un contact avec une adresse et voilà vous avez créé une suite d’actions qui permettent de récupérer une adresse et d’en calculer l’itinéraire depuis votre position actuelle.

WKFL-06.jpeg

Il ne vous reste plus qu’a choisir une belle icône et une couleur. Cela se fait dans la roue crantée sur le Flux.

WKFL-04.jpeg

Pour que cela soit encore plus rapide, tapotez sur : Add to Home Screen (Suivez la procédure indiquée) et votre flux sera placé sur l’écran de votre iPad.

WKFL-05

Est ce que cela vous semble plus clair ? dites moi si ces explications vous ont permis de mieux appréhender cet superbe application.

HDR

Comment placer automatiquement du texte entre guillemets ?

AUTOMATORAPPLET 128X128Comment placer automatiquement du texte entre guillemets ?

L’objectif de ce flux Automator est de placer le texte sélectionné entre guillemets. Comme vous le verrez, vous pouvez facilement remplacer les guillemets par d’autres caractères : parenthèse, crochets etc…

Commencez par lancer Automator et sélectionner « Service ».

Un service est toujours composé d’une section de collecte d’éléments. C’est la partie haute de la fenêtre.

Dans cette section, sélectionnez « Texte » puis « N’importe quelle application » et n’oubliez pas de cocher la case « La sortie remplace le texte sélectionné ».

Image 01 (Le haut de la fenêtre avec les paramètres du service)

Cela signifie que le service s’applique à tous « texte » sélectionné depuis n’importe quelle application et que la chaine de caractères retrouvés remplacera la chaine sélectionnée.

Ajoutez l’action « Exécuter un script applescript » et placez le code suivant :
on run {input, parameters}
return "\"" & (input as string) & "\""
end run

Image 02

Quelques explications sont nécessaires :

Le script récupère le contenu du texte sélectionné dans la variable « input ».

Ensuite la commande « return » retourne la chaine de caractère qui suit.

La construction de la chaine de caractères mérite une explication :

Le caractère qui doit entourer le texte est un guillemet hors si vous placez les guillemets entre guillemets comme ceci «  » ». Cela ne fonctionne pas. D’où l’utilisation de la barre latérale pour signifier à Applescript de prendre le caractère guillemet, on appelle cela un caractère d’échappement.

Pour placer entre parenthèse c’est plus simple :
return "(" & (input as string) & ")"
Voilà c’est simple…

Henri Dominique Rapin

iOS :: Actions pour iPad

Actions pour iPad est un panneau de contrôle qui permet aux utilisateurs de contrôler à distance un Mac (ou un Pc) placé sur le même réseau Will-Fi. 

 L’écran de l’ iPad est recouvert de blocs, chacun d’entres eux correspond à une commande qui sera exécutée sur l’ordinateur.

Actions n’est pas un programme de prise de main à distance comme nombre de programme utilisant VNC.

Il s agit de commandes qui sont lancées depuis l’iPad puis exécutées sur l’ordinateur. 

Au premier lancement, un tutoriel vous accompagne pas à pas dans la configuration de l’application. Capture d écran 2013 01 06 à 19 06 32Vous devez télécharger sur le site de l’éditeur une application qui devra être installée sur le Mac (ou un Pc).

 

Image 01Afin de sécuriser la communication entre le Mac et la tablette, une séquence de 4 chiffres devra être saisie sur l’ordinateur, ces chiffres sont bien sur fournis par l’iPad. 

 C’est le seul point un peu compliqué, car l’emplacement sur la tablette de ces chiffres n’est pas bien indiqué. L’application est livrée avec un ensemble de commandes pour le Finder. 

 

Image 02

(la liste des commandes du Finder)

 

La première commande que vous testerez sera probablement celle permettant de créer une nouvelle fenêtre du Finder, la commande suivante permet de fermer la fenêtre.

 

Les commandes sont nombreuses, et fonctionnent toutes. Le Finder n’est pas la seule application pilotable, voici la liste à ce jour : Calendrier, iMovie, iTunes etc. mais aussi  Adobe Creative Suite apps et quelques applications comme Evernote, Firefox, Chrome, Aperture, Twitter.

 

Image 03

 (Actions pour Mail)

Si la commande n’est pas proposée vous pouvez la créer, pour le moment vous devrez enregistrer la combinaison de touches d’un menu afin qu’elle soit exécutée.

C’est une limitation car certaines commandes n’ont pas de raccourcis, il faudra donc le créer dans le panneau de préférence « clavier » ou jouer avec Automator afin de créer un service. Il est aussi surprenant que le curseur ne soit pas pilotable, pour le moment ce n’est pas possible. 

 

Image 04

(Actions pour Evernote 5)

 L’éditeur d’Actions pour iPad annonce qu’il sera bientôt possible de télécharger d’autres groupes de commandes pour de nouvelles actions de même les utilisateurs pourront poster leurs commandes.

 

Image 05

( Editeur d’actions)

Vous placerez entre 16 et 20 blocs, le résultat sur l’écran d’un iPad ou un iPad mini, est magnifique. L’utilisation du multi touches permet de passer facilement d’une application à une autre. 

Au final c est une bonne application avec un concept innovant même si elle mérite encore quelques mois pour étoffer son catalogue d’applications pilotables et être localisée en français. Il est aussi indispensable que l’on puisse piloter les applications sur le Mac d’une autre façon que par les raccourcis clavier.

 

Dom