Mac :: Centre de notification :: Comment désactiver le son des notifications ?

FinderPar défaut toutes les modifications émettent un son lorsqu’elles apparaissent. Il n’est pas possible de supprimer globalement cette alerte sonore (sauf à couper le son de votre Mac), par contre vous pouvez, individuellement, désactiver ce bruit dans la configuration de chaque application en envoyant des notifications.

Image 01

 (Le panneau de préférence des notifications, avec l’application Mail)

Décochez la ligne « Emettre un son à la réception d’une alerte ».

Mac :: Centre de notification :: Comment ajouter un raccourci clavier au Centre de notification ?

FinderVous pouvez avec un trackpad faire apparaitre le centre de notification, par contre sans cet outil, il sera nécessaire d’utiliser la souris.  Une alternative consiste à donner un raccourci clavier au Centre de notification comme ceci :

1)     Ouvrez les préférences système

2)     Cliquez sur le panneau « Clavier »

3)     Ouvrez l’onglet « Raccourcis clavier »

4)     Cherchez pour « afficher le centre de notification » (sous Mission Control) et cochez la case à cocher puis pressez une touche ou une combinaison de touches.

Image 03

(le panneau de préférence « Clavier » et la combinaison de touches affectée au centre de notifications »)

Le centre de notification apparaitra dès que cette combinaison de touches  sera pressée.

Et voilà !

AppleScript :: Du changement dans Applescript sous Mountain Lion

SEScriptEditorXApplescript est un langage naturel de Scripting. Ce langage reprend la syntaxe anglaise, ce qui le rend facilement utilisable pour les Anglo-Saxons mais beaucoup moins naturel pour nous francophone… Il permet pourtant d’automatiser des opérations au sein des applications et se révèle bien plus puissant qu’Automator son petit frère.

Contrairement aux autres langages de Scripting, Applescript doit être « compilé » avant d’être enregistré. Avez-vous essayé d’enregistrer un script avec une erreur de syntaxe ? Et bien ce n’est pas possible enfin … jusqu’à Mountain Lion.

Cela est dû à la sauvegarde en continu des fichiers (« Auto save » en Anglais et utilisée en français surle site d’Apple). Si cette fonctionnalité est apparue dans Lion elle n’a été implémentée dans l’éditeur de script que dans Mountain Lion.

Image 01

(la fenetre de l’editeur AppleScript avec la gestion des versions)

Le problème est le suivant, vous ne pouvez « modifier » en continu un script compilé… puis ce qu’il doit etre validé d’un piint de vue de la syntaxe. Par contre enregistrer en continu un fichier texte ne pose pas de problème, mais un exécutable (fichier compilé) c’est une autre affaire. Apple a une fois de plus contourné le problème en proposant un nouveau format de fichier.

Pour contourner le problème du fichier « .scpt » impossible à enregistrer en continu. Apple a développé une solution pour les fichiers « .app ». (Pour rappel, les fichiers « .App » se comporte comme des applications Apple, ce sont en réalité des dossiers, des exécutables et des objets graphiques).

L’éditeur de script enregistre deux versions du script dans le même dossier, l’une en mode texte et l’autre en mode compilé. L’opération est transparente pour l’utilisateur, il n’en voit qu’une des deux dans l’éditeur de texte, alors que la version compilée du script sera présente dans le dossier de l’application. A noter que le script au format texte porte l’extension « .rtf » (plutôt étrange).

Image 02

(Deux versions du Script sont présentes, l’une auformat RTF et l’autre avce l’extension SCPT)

Le problème est à deux niveaux : Vous pouvez avoir une différence dans votre script entre la version texte « affichée dans l’éditeur de script » et la version Texte qui n’est pas compilée, donc non vérifiée.

En théorie Apple ne créé le fichier texte que lorsqu’il y a un souci à la compilation. Si donc vous rencontrez une Application (créée avec Applescript) et contenant un fichier RTF alors il y a un souci. L’autre souci se pose lors de l’utilisation de ces scripts avec des versions antérieures.

Image 03

(Message d’alerte indiquant que des modifications n’ont pas été compilée)

Ce fonctionnement est complètement transparent pour l’utilisateur, mais il doit être connu. La question que l’on peut légitiment se poser est pourquoi implémenter de l’enregistrement en continu dans un éditeur de script ? 

Pour info,  vous pouvez enregistrer vos scripts Apple Script sous 4 formats, chacun ayant son extension :

  1. Fichiers avec l’extension « .scpt », elle concerne les scripts au format « compilé ». Il s’agit du type de fichier le plus courant. Double cliqué dessus et le script sera ouvert dans l’editeur de script. Pour être compilé un script doit être syntaxiquement correct.
     
  2. Fichiers avec  « .applesscript » comme extension, utilisée pour enregistrer les fichiers au format texte.
    Dans ce format le script peut être ouverte avec n’importe quel éditeur de texte.
     
  3. Fichiers avec l’extension « .scptd », utilisée pour enregistrer les scripts (.scpt) en tant que fichier. Pour une utilisation comme la création d’extension pour AppleScript. Voici le contenu du « paquet » :

Image 04(Dans ce format, le script et placé dans une dossier et porte le nom de « main.scpt »)

  1. Fichiers avec l’extension « .app », cette fois utilisée pour les fichiers compilés (.scpt) utilisables comme une application dans le Finder (dossier avec sous dossiers). Voici le contenu de l’application :

Image 05

 (le contenu d’une application créée depuis un fichier Apple script)

Mountain Lion :: activer « Do Not Track » dans Safari 5.2

Compass

Si Dans Safari 5.1 il était possible d’activer Do Not Track, Mountain Lion et Safari 5.2 simplifient l’opération.

(Voir le billet :: Activer Do Not Track)

Dans les préférences de Safari, sélectionnez l’onglet « Confidentialité » puis cochez la case  » Demander aux sites Web de ne plus me suivre » :

Capture d écran 2012 06 13 à 21 44 16

RestoreMeNot :: Comment ne pas restaurer le fenêtres ouvertes ?

RestoreMeNot

(Gratuit, http://www.restoremenot.info/ )

Lion offre une nouvelle fonctionnalité qui permet lors du lancement du système de retrouver les applications qui étaient ouvertes lors de la fermeture. Et elles seront de nouveau ouvertes au démarrage de Mac OS X.

Cette option est intéressante si ce n’est qu’elle s’applique pour toutes les fenêtres ouvertes, il n’est pas possible de choisir quelle application sera prise en charge par cette fonction. Il est en effet parfois souhaitable de ne pas retrouver ouverte la fenêtre d’une application.

Par défaut,  Apple désactive cette fonctionnalité, il faut donc l’activer depuis le panneau de préférences « général » en cochant la case « Restaurer les fenêtres à la fermeture et la réouverture d’apps »

Image01

(le panneau de préférence Général avec l’option cochée)

Un des problèmes qui se pose est l’ouverture des fichiers, qui lorsqu’ils sont partagés, peut entrainer des problèmes en étant ouverts automatiquement par plusieurs applications et dans différentes versions.

L’utilitaire « RestoreMeNot » comble cette lacune et permet de sélectionner les applications qui ne seront pas ouvertes au lancement de Mac OS X. C’est un panneau de préférence, qui s’installe en cliquant deux fois dessus. Il est ensuite présent dans les préférences système.

Image02

(l’interface du panneau de préférence « RestoreMeNot » avec 3 applications listées)

Cliquez dans le bas de la colonne sur le « + » et sélectionnez la ou les applications qui ne devront pas être prises en charge par cette fonctionnalité.