Les mots de passe dans Mac OS X et leur stockage dans iCloud.

Le trousseau d’accès est l’endroit où sont centralisés les mots de passe des comptes et ceci quelque soit l’application. Il regroupe les mots de passe des sites Web, des applications, de votre messagerie, de vos connexions Wi-Fi et bien d’autres.

Ce coffre fort est placé dans le dossier Applications. Cliquez dessus pour l’ouvrir. Avez vous remarqué, aucun mot de passe n’est demandé ? Le trousseau est déverrouillé lors de l’ouverture de session.

key-01.png(l’interface du Trousseau d’accès)

Le trousseau contient en réalité plusieurs trousseaux : un pour le système, un second pour la session de l’utilisateur courant et un troisième pour iCloud. Le premier centralise des données sécurisées employées par Mac OS X.  Le second les mots de passe qui vous sont propres ou limités à votre ordinateur et la dernière iCloud, ce sont les informations synchronisées entre tous vos appareils.

Comment enregistrer une information sensible ?
Pour enregistrer des informations autres que des mots de passe : carte de crédit, code de porte ou celle du coffre, créez une note sécurisée (sélectionnez Note sur le côté gauche, puis le symbole plus en bas).

Complétez les informations comme bon vous semble. Ces données seront protégées par le trousseau et uniquement accessible par vos appareils si la synchronisation iCloud est activée.

key-02.png (La création dans le Trousseau d’accès d’une note sécurisée)

Comment ajouter un mot de passe au Trousseau ?
Quand le trousseau est ouvert, sélectionnez dans la colonne : Mot de passe, puis comme pour la note cliquez sur le symbole +. Dans la première section placez l’URL d’accès au compte, par exemple : http://www.fnac.com. Le second champ servira pour décrire le service. Et le dernier champ contiendra le mot de passe.

Il est fortement déconseillé d’opter pour un mot de passe déjà employé sur un site. La raison en est simple, si le site est piraté, les pirates tenteront d’accéder à d’autres sites avec votre adresse email et le même mot de passe.

Faut il synchroniser le Trousseau avec iCloud ?
Lorsqu’un mot de passe est enregistré dans le trousseau, il peut être synchronisé, c’est à dire dupliqué sur tous les appareils sur lesquels le compte iCloud est configuré.
A l’usage c’est très pratique, vous n’avez pas à vous souvenir du mot de passe d’un site ou d’un réseau Wi-Fi, voir d’un numéro de carte de crédit. En effet, Safari sur iPhone et /ou iPad ou le système lui même récupèrera les informations en utilisant les données synchronisées par iCloud.

Où Apple enregistre t’il les cartes de crédit ?
Lorsque Safari vous propose d’enregistrer le numéro de votre carte de crédit, il place l’information dans le Trousseau. Cette information est accessible, tapez le mot : carte dans le champ de recherche. Vos cartes sont listées, cochez la case : Afficher le mot de passe et indiquez votre mot de passe de session et le numéro de la carte apparaît.

Key-03.png (Le détail d’une carte bancaire enregistrée dans le Trousseau d’accès)

Les numéros de cartes de crédit sont proposés par Safari uniquement si le champs « carte de crédit » est détecté. Les sites marchants utilisent des systèmes pour protéger cette information, ils rendent caduque la détection par Safari qui ne propose pas toujours les numéros de carte.

Comment activer la synchronisation iCloud ?
Ouvrez les préférences système et cliquez sur iCloud. Dans la liste des services disponibles, cochez la case face à Trousseau.

key-04.png

(Les préférences des éléments synchronisés dans iCloud)Si c’est la première fois que vous utilisez la synchronisation, vous devez créer un code de sécurité iCloud sur 4 ou 6 chiffres. Bien souvent ce code est défini sur iPhone ou iPad bien qu’il ne soit pas obligatoire. Un numéro de téléphone sera nécessaire pour recevoir un SMS en cas de perte du code de sécurité.

Key-05.png

(la saisie de la clé de protection du trousseau sur iCloud)

Si le code existe, vous devrez dans un premier temps, fournir votre mot de passe iCloud.

Key-06.png

(La fenêtre de saisie du mot de passe iCloud)

Ensuite vous aurez deux options : soit utiliser le code qui protège la synchronisation iCloud, soit demander l’autorisation sur d’autres appareils

Key-07.png

(L’option d’autorisation : mot de passe iCloud ou sur un autre appareil)

Une demande d’autorisation sera envoyée sur tous vos appareils, vous devrez répondre au message en fournissant le mot de passe du compte iCloud. Les téméraires qui ont mis en place l’authentification en deux étapes devront en complément saisir un code envoyé sur le téléphone par SMS. C’est fini !

Au final, comme vous le constatez, vos mots de passe sont bien protégés et si besoin vous pouvez interrompre la synchronisation en décochant la case dans les préférences iCloud.

H D Rapin

Advertisements

Le tarif du stockage d’iCloud baisse officiellement ? 

ICLOUD-128X128

Si vous êtes abonné à iCloud ( au delà des 5 Go gratuit), vous avez reçu ce petit message qui officialise la baisse de prix : Chère/Cher Henri Dominique,

En raison de la création récente de nouveaux forfaits de stockage iCloud à prix réduit, votre forfait mensuel de 200Go passe de 3,99 € à 2,99 €. Votre forfait de stockage sera automatiquement reconduit à la date de renouvellement applicable, et la somme de 2,99 € sera débitée mensuellement de la carte bancaire associée à votre compte à moins que vous ne décidiez d’annuler ou de modifier votre forfait. L’équipe iCloud

Merci Apple, voilà enfin le tarif du stockage iCloud au même niveau que les autres services sur le nuage.

Henri Dominique Rapin


Applwe reasonably small Recevez toutes les semaines le résumé des publications : Abonnez-vous à la Newsletter !

Comment combattre le spam dans iCloud avec Mail et iCloud ?

InternetAccounts

Comment combattre le spam dans iCloud ?

Vous recevez probablement des messages électroniques non souhaités, ce que l’on nom des « Spam », il y en a beaucoup qui ciblent les comptes « @iCloud.com » en ce moment.

Certains sont interceptés par Apple et d’autres non, ce sont ces derniers que nous allons combattre. Mais avant une clarification est nécessaire, Vous devez faire la distinction entre les spam interceptés par « Mail » l’application d’Apple installée sur votre Mac et ceux interceptés sur les serveurs d’iCloud.

Commençons par Mail sur votre Mac :

Pour que l’application considère qu’un type d’email est un spam, il faut lui indiquer, pour se faire, vous avez le bouton avec le pouce en bas ou le menu contextuel et la commande « comme Courrier indésirable ».

Au fil du temps, il apprendra et sa sélection ne sera que meilleur. Les emails détectés comme Spam peuvent être placés dans le dossier « Courriers indésirables ».

Image 01

(le dossier « Courriers indésirables avec un message)

C’est là un réglage que je conseille qui s’avère plus pratique que celui proposé par défaut d’Apple, les emails sont triés et vous pouvez choisir ceux qui ne sont pas des Spams.

Image 02

(Les préférences de l’onglet « Indésirables »)

Combattre le spam depuis les serveurs d’Apple :

Il existe plusieurs méthodes pour informer Apple qu’un email est un spam, la première solution est radicale, connectez-vous sur le site http://www.icloud.com avec votre identifiant et ouvrez l’application Mail.

Sélectionnez le message électronique non souhaité et placez le dans le dossier « Indésirable », (dans mon interface, il apparait parfois sous le nom de « Junk »).

Dès que le message est placé dans ce dossier, il est automatiquement ajouté à la liste des Spammeurs sur les serveurs d’Apple. Cela fonctionne, car vous êtes directement sur le nuage d’Apple sans utiliser une application installée sur votre Mac.

Image 03

(le dossier « junk » ou Courriers indésirables » sur Mail en ligne)

Il existe enfin une autre approche encore plus radicale :

Pour signifier à Apple qu’il s’agit d’un SPAM, vous devez envoyer le mail à l’adresse suivante : spam@icloud.com ou spam@me.com

Pour se faire, sélectionnez le message et cliquez sur « rediriger » (et non pas transféré). En effectuant cette opération, vous envoyez aussi à Apple les informations cachées de l’entête du message, c’est ce dont Apple a besoin pour filtrer les messages.

Et voilà, le spammeur sera filtré,

Image 04

(le bouton transférer dans la barre d’outils de mail)

Où sont les messages identifiés comme Spam par les serveurs d’Apple ? Lorsqu’ils ont des doutes, les serveurs de messagerie d’Apple placent dans un dossier « Junk » les messages qu’il a identifié comme potentiellement des « Spam ».

Si vous confirmez qu’il s’agit d’un message indésirable, en cliquant sur le bouton « Courier indésirable » vous ne reverrez plus de messages de cet expéditeur.

Henri Dominique Rapin

macOS et iOS : Comment bien gérer l’espace dans iCloud

InternetAccounts

Une mise à jour 2016 de ce sujet est disponible en suivant ce lien :MacOS et iOS : les éléments synchronisés avec iCloud.


Vous connaissez iCloud, il s’agit du remplaçant de MobileMe. Contrairement à son prédécesseur, il est gratuit. Rien ne vous empêche de créer un compte et d’utiliser les services qui sont proposés.

Les services liés à iCloud sont : Le Mail (la configuration), les Contacts, les calendriers, les BookMarks (favoris), le Flux de photos, les Documents, « Back to My Mac » qui autorise la prise de contrôle de son Mac depuis un MacBook et « Find My Mac » qui lui permet de retrouver un Mac volé ou égaré.

La préférence qui nous intéresse est « Documents and Data », c’est l’option qui autorise les applications installées sur votre Mac à utiliser iCloud pour y stocker des fichiers. Il faut savoir qu’iCloud à un fonctionnement particulier.

En premier lieu, seules les applications du Mac Apple Store ont accès à iCloud. Photoshop ou Office n’auront pas la possibilité d’utiliser ce service tant qu’ils ne seront pas sur le magasin en ligne. Apple vérifie et approuve les applications, c’est un moyen de s’assurer de la sécurité sur iCloud.

Et de surcroit, vous ne verrez pas d’applications Windows accéder à iCloud avant un bon bout de temps. Grâce au panneau de configuration pour Windows d’iCloud vous pouvez quand même synchroniser vos agendas, favoris et Contacts (http://support.apple.com/kb/DL1455?viewlocale=fr_FR).

Second point, les applications placent des fichiers dans un dossier qui leur est propre et ne peuvent accéder aux dossiers d’autres applications. Ce qui se trouve être une limitation importante, imaginez une application de photo qui utilise, iCloud, une application de mise en page ne pourrait accéder aux images de l’application précédente.

C’est exactement ce qui se passe sur iPad ou IPhone. Apple vous rétorquera que les médias sont gérés dans les bibliothèques iPhoto. Mais  cela reste quand même une limitation importante.

Comment identifier les fichiers placés sur iCloud ?

Vous pouvez obtenir l’espace utilisé par une application dans iCloud en cliquant sur le bouton « Gérer.. » du panneau de préférences d’iCloud. Là vous y trouverez les applications et l’espace utilisé.  Par défaut vous avez 5 Go (25 Go pour les anciens abonnés à MobileMe).

Image 04

(le panneau de préférence d’iCloud sur mac OS X Lion)

Pour supprimer un fichier d’iCloud, cliquez dans la colonne de gauche sur l’application puis dans la colonne de droite sélectionnez le ou les fichiers puis en bas sur le bouton supprimer.

Image 02

(Fenêtre de suppression d’un fichier dans les préférences iCloud).

Apple synchronise le contenu d’iCloud sur votre Mac et cela peut parfois poser des problèmes surtout lorsque l’on a peu d’espace sur son disque dur comme pour les MacBook Air.  Ce qui est regrettable c’est qu’il n’est pas possible de sélectionner les applications que l’on souhaite synchroniser sur iCloud. C’est tout ou rien.

Toutefois Apple ne synchronise pas les Sauvegardes des iPad et IPhone. Pour vous en rendre compte ouvrez la bibliothèque de votre dossier personnel (la maisonnette blanche). Appuyez sur la touche « ALT » et dans le menu « Aller » sélectionnez « Bibliothèque ». Vous y trouverez là un dossier du nom de « Mobile Documents ».

Il contient tous les fichiers synchronisés par Apple grâce à iCloud. Si vous supprimez un fichier il revient immédiatement. Cet emplacement peut servir pour récupérer quelques documents laissés par des applications.

Image 03

(contenu du dossier « Mobile Documents »)

iCloud est une bonne initiative, surtout pour Apple, car inévitablement arrivera le jour où vous devrez acheter plus d’espace à Apple… Pour le moment peu d’applications tirent parti d’iCloud, certaines utilisent simplement ce service pour y stocker des fichiers de configuration qui sont de petites tailles mais lorsque l’application enregistre de gros fichiers ce sera tout bénéfice pour Apple.

Qu’est ce qu’Apple sauvegarde dans iCloud ?

En fait vous ne pouvez pas sauvegarder intégralement un Mac sur iCloud. Seules les applications d’Apple sont à même de se sauvegarder (Mail, contact, agenda, bookmarks) au delà c’est à chaque application installée d’utiliser ou non iCloud.

Pour le moment il n’y en a que très peu. iCloud n’est donc pas une bonne solution de sauvegarde du moins pour le moment…

Lorsque l’on parle de sauvegarde « iCloud » pour les applications installées sur un iPad ou iPhone, ce ne sont que les documents et fichiers de configuration mais pas les applications, les photos ou les musiques.

Le problème est que certaines applications voient leurs fichiers sauvegardés et ceux-ci sont souvent de tailles imposantes comme des Vidéos par exemple. C’est pourquoi il faut vérifier quelles sont les applications sauvegardées et celles que ne le sont pas. L’option existe mais elle est bien cachée à croire qu’Apple veut nous faire consommer de l’espace.

Sur votre iPhone ou iPad, accédez aux réglages iCloud, puis cliquez sur «Stockage et Sauvegarde », le bouton rouge en bas de page. Ensuite sur « gérer le stockage » et là cliquez sur l’icône de votre iPhone ou iPad.

Image 04(2nd page des réglages d’iCloud sur iPhone)

Là seront listées les applications qui sont sauvegardées sur iCloud, cherchez celles qui occupent le plus d’espace et qui ne sont pas importantes. Déplacez le curseur et cette application ne sera pas sauvegardée.

Image 05

(Page de sélection des applications à sauvegarder sur icloud sur l’appareil)

Sur mon iPad l’application « GoodReadeer » occupe 15, 3Go sur une sauvegarde de ma tablette de 15,9 Go… il y a toujours de l’espace à récupérer, cherchez bien.

Mac :: MobileMe :: TextExpander

Je me suis pris au jeu… TextExpander permet lui aussi une synchronisation avec MobileMe. C’est très intéressant pour les utilisateurs de plusieurs Mac qui retrouveront sur toutes leurs machines les mêmes paramêtres.

TextExpander-1.jpg

HDR

Mac :: MobileMe :: Snippet

Une nouvelle application ou plutôt un utilitaire fort utilisé qui sait se synchroniser avec un compte MobileMe.

Snippet n’est pas gratuit mais vaut son prix, il vous autorise à copier des bouts de code afin de les avoir sous la main rapidement. C’est un utilitaire idéal pour développeurs

Window.jpg

.

L’interface n’est pas localisée mais accessible.

Snippet.jpg

http://snippetapp.com/

Mac :: MobileMe :: Skitch

Skitch permet de réaliser des copies d’écrans. Il est gratuit et possède une option permettant de synchroniser les images avec votre compte MobileMe.

Grâce au framework développé par Apple de plus en plus d’applications utilisent cette option, ce qui est un « plus » pour ceux qui ont un abonnement MobileMe.

Preferences.jpg

http://skitch.com/