Comment chiffrer un dossier afin de le protéger de la vue de tous avec Automator ?

Automator

L’objectif de ce script est de chiffrer un fichier ou un dossier afin qu’il soit protégé avec un mot de passe. Cette fonctionnalité n’existe pas nativement dans Mac OS X, pourtant elle s’avère intéressante en particulier pour tous ceux qui utilisent des stockages en ligne comme Drop box. En effet chiffrer le fichier permet de compléter la sécurité des informations que vous placez sur le Cloud (Nuage) mais surtout garantit la protection de vos données.

Pour effectuer cette opération, je vais utiliser une fonction qui est accessible depuis l’Utilitaire disque. Ce programme permet de créer des images disque, sorte d’enveloppe dans laquelle vous placez vos fichiers. 

C’est aussi un mode de distribution d’application pour mac très courant. Une des options des images disque est d’être chiffrée et protégée par mot de passe, sans cette clé, impossible de lire le contenu de l’image disque.

Lancez Automator et sélectionnez « Service ». 

Dans la section supérieure sélectionnez « Dossiers », dans le menu « Le service reçoit la sélection » et dans le second menu « Finder ». Cela signifie, que nous acceptons en entrée tous les dossiers sélectionnés depuis le Finder.

Image 01(le haut du service dans Automator)

Ensuite ajoutez l’action : « Créer une image disque «  depuis l’application « Finder ».

Cochez la case « Chiffrer » ensuite dans la section cochez la case « Afficher cette action si le processus est exécuté ».

Image 02(le flux au complet)

Effectuez un test, et vous constaterez que l’image disque est bien créée et que le contenu du dossier est placé dans cette image disque.

Henri Dominique Rapin 


Applwe reasonably small Recevez toutes les semaines le résumé des publications : Abonnez-vous à la Newsletter !

Comment gérer l’arborescence des dossiers avec Automator ?

Automator

Prenons un exemple, vous souhaitez organiser le dossier « Téléchargements », vous téléchargez des images (fichiers .jpg pour notre exemple), parfois vous récupérez des archives qui une fois décompressées contiennent elles aussi des fichiers « .jpg ».

Vous aimeriez déplacer TOUS les fichiers « .jpg » dans un dossier images sans toucher à celles qui sont dans les sous dossiers.

Par défaut, Automator ne « descend » pas dans les sous dossiers, l’action « Obtenir le contenu du dossier » se limite aux éléments à la racine du dossier, il n’explore pas le contenu des sous dossiers.

Voici un exemple de flux :

Image 01(le flux complet dans Automator)

Ce flux, récupère le contenu du dossier « téléchargement », sélectionne les fichiers JPEG puis les copie vers le dossier « image ».

Pour « explorer » les sous dossiers et parcourir l’arborescence vous devez cocher une petite case dans l’action « Obtenir les éléments de dossier », elle porte le nom « Répéter pour chaque sous-dossiers ».

Image 02(L’action « Obtenir les éléments de dossiers » avec l’option « Répéter pour chaque sous-dossiers ».)

Cette fois ce sont toutes les images même placées dans des sous dossiers qui seront collectées.

Henri Dominique Rapin

Comment créer un sous-dossier sans ouvrir un dossier avec Automator ?

Automator

Ce flux a pour objectif de créer un sous dossier dans le dossier sélectionné sans pour autant l’ouvrir. Sélectionnez un dossier, un clic droit et vous avez dans le dossier un nouveau sous-dossier… super, voici comment réaliser cette nouvelle fonction :

Commencez par ouvrir Automator, puis sélectionnez « Service ». Dans la zone supérieur de la fenêtre configurés les menus comme ceci : Dans la section supérieure sélectionnez « Dossiers » et dans le second menu « Finder ». Cela signifie, que nous acceptons en entrée tous les dossiers sélectionnés depuis le Finder.

Image 01 (le haut de flux Automator)

Ajoutez une première action « Définir la valeur de la variable » qui va nous permettre de placer dans une variable le nom du dossier. Nommez la variable « mondossier ».

Ensuite complétez votre flux par une action du nom  » Nouveau dossier ». Celle-ci a deux options. La première demande un nom : donnez-lui le nom « sous dossier ».

La seconde option nécessite le nom du dossier dans lequel le nouveau dossier sera créé, nous avons récupéré ce nom dans la variable « mondossier », glissez/déposez cette variable dans ce champ.

Image 02 (le flux au complet)

Attention, notez que les deux actions ne sont pas liées par une flèche, pourquoi ? Lorsque deux actions sont reliées par une flèche cela indique que les éléments traités dans l’action précédente seront utilisés dans l’action suivante. Si nous lions les deux actions, le nom du dossier de l’action « Définir la valeur de la variable » sera utilisé dans le nom du nouveau dossier dans l’action « Nouveau dossier » or ce n’est pas ce que nous voulons, il faut donc que la dernière action ne reçoive par le nom du dossier. Pour se faire cliquez dans le titre de l’action « Nouveau dossier » et dans le menu contextuel sélectionnez « ignore l’entrée »

Image 03

(le menu contextuel « ignorer l’entrée »)

Enregistrez le flux avec le nom « Création d’un sous dossier ». Sélectionnez ensuite un dossier et en effectuant un clic droit dans le menu contextuel sélectionnez votre service, un nouveau sous dossier est créé dans le dossier.

Vous pouvez opter sur l’affichage d’une fenêtre qui vous demandera le nom du sous-dossier, c’est facile, dans les options de l’action « Nouveau dossier » sélectionnez : « Afficher cette action si le processus est exécuté », ce qui aura pour objectif d’afficher l’alerte.

Et nous allons sélectionner que certains éléments à renseigner, cochez pour cela la case « Afficher uniquement les éléments sélectionnés » Là cocher une le premier champ, puisque nous avons déjà l’emplacement du nouveau dossier.

Image 04 (Les options de l’action « Nouveau dossier »)

Lors de l’exécution une petite fenêtre avec un champ pour le nom du sous-dossier apparait ! Simple et efficace…

Image 05 (Fenêtre de saisie du nom du sous-dossier)

Henri Dominique Rapin 

Comment lister le contenu d’un dossier et des sous dossiers avec Automator ?

Automator

Cette fonction n’existe pas sous Mac OS X, (alors qu’elle etait présente dans Mac OS 9). Tout commence par definir la liste des fichiers que nous souhaitons obtenir :

Il y a deux approches pour des besoins differents.

  • La première consiste à lister les fichiers et dossiers contenu dans un seul dossier.
  • La seconde s’appuie sur la liste des tous les fichiers du dossiers mais aussi les fichiers présents dans les sous dossiers.

    (pour les adeptes de la programmation, nous n’aborderons pas le sujet de la récursivité… http://fr.wikipedia.org/wiki/Algorithme_récursif )  ).

Voici la première approche :

la ligne de commande suivante, liste tous les fichiers  d’un dossier et des sous dossiers :

style="margin: 8px;">$ ls -a
Comme nous aimons les fonctions bien faites, nous allons trier le résultat en ajoutant un « pipe » vers un programme du nom de « sort » (http://fr.wikipedia.org/wiki/Sort_(Unix)) qui effectue le tri :
style="margin: 8px;">$ ls -a | sort -n -k2
Faites le test dans le Terminal, par exemple pour lister le contenu du dossier « Documents » :
style="margin: 8px;">$ ls -a ~/Documents/ | sort -n -k2
 (la ~ (tilde) est un raccourci pour le dossier de l’utilisateur courant)

 

Création du « service » dans Automator:

1 – Lancez Automator

2 – Choisissez « Service »

3 – Identifier les éléments qui pourront être utilisées avec le service; A savoir les « dossiers » uniquement et depuis le « Finder »

4 – Placer l’action « Exécuter un Script Shell  »

5 – Modifier le Script Shell en utilisant les variables à savoir « $@ » (n’oubliez pas les guillemets. Automator remplacera ces caractères par le chemin du dossier que vous avez sélectionné.

6 – Ajouter une action « Créer un fichier texte »

7 – C’est terminé, enregistrez le flux avec un nom du type « Liste complète des fichiers du dossier »

Capture d écran 2012 12 11 à 22 30 28

 

Une variante consiste à placer le résultat dans le presse-papier, un simple coller, placera la site dans un document ou un mail par exemple.

Image 02

 

Henri Dominique Rapin

 

Comment chiffrer un dossier afin de le protéger de la vue de tous avec automator ?

Finder

L’objectif de ce flux est de chiffrer un fichier ou un dossier afin qu’il soit protégé avec un mot de passe. Cette fonctionnalité n’existe pas nativement dans Mac OS X, pourtant elle s’avère intéressante en particulier pour tous ceux qui utilisent des stockages en ligne comme Dropox. En effet chiffrer le fichier permet de compléter la sécurité des informations que vous placez sur le Cloud (Nuage) mais surtout l’assurance de protéger votre vie privée.

Pour effectuer cette opération, je vais utiliser une fonction qui est accessible depuis l’Utilitaire disque. Ce programme permet de créer des images disque, sorte d’enveloppe dans laquelle vous placez vos fichiers. C’est un mode de distribution d’application pour mac très répandu. 

Une des options des images disque est la protection par mot de passe, sans cette clé, impossible de lire le contenu de l’image disque.
Lancez Automator et sélectionnez « Service ». 

Dans la section supérieure sélectionnez « Dossiers » et dans le second menu « Finder ». Cela signifie, que nous acceptons en entrée tous les dossiers sélectionnés depuis le Finder.

Image 01

(le haut de flux Automator)

Commencez par ajouter une action  » Obtenir la valeur de la variable » et entrez le nom « Dossier ». Cette action sert à placer le nom te le chemin du dossier dans la variable « Dossier ».Nous utiliserons cette variable plus tard.

Ajoutez ensuite une action « Créer une image disque «. 

Image 02(L’action « Créer une image disque » en détail)

Cliquez juste sur l’option « Chiffrer » et si besoin indiquez le chemin vers l’emplacement de destination du fichier chiffré, dans mon cas j’ai choisi le dossier « Dropbox ». 

A ce stade vous avez créé l’image disque et vous avez fourni le nom et l’emplacement de l’image.

Vous pouvez vous arrêter à cette étape, mais si vous êtes perfectionnistes, la suppression du dossier original est une étape inévitable…

Image 03 (Le flux complet)

Ajoutez l’action « Obtenir la valeur de la variable et placer la variable « Dossier » dans l’action. 

S’agissant d’une « seconde » étape dans notre flux, entre, il ne doit pas y avoir de lien entre l’action « Créer une image disque » et l’action que nous venons d’ajouter, sinon c’est l’image disque qui part à la corbeille…

Effectuez un clic droit dans la barre de titre de l’action et sélectionnez « Ignorer l’entrée ».

Image 04 (la commande « ignorer l’entrée »)

Ajoutez en suite l’action « Placer des éléments du Finder dans la  corbeille ». Et voilà le flux supprime le dossier source. Et c’est tout.
Sélectionnez un dossier puis choisissez dans le menu « Service » le flux créé.

Image 05 (le menu contextuel et le flux « Chiffrer vers DropBox et Supprimer »)

Le dossier, sera chiffré avec le mot de passe donné et le dossier sera ensuite supprimé. N’oubliez pas dse vider la corbeille.

Henri Dominique Rapin

Automator :: Comment gérer les dossiers et sous dossiers dans Automator ?

AUTOMATORAPPLET 128X128

Comment gérer les dossiers et sous dossiers dans Automator ?

Prenons un exemple, vous souhaitez organiser le dossier « Téléchargements », vous téléchargez des images (fichiers .jpg pour notre exemple), parfois vous récupérez des archives qui une fois décompressées contiennent elles aussi des fichiers « .jpg ».

Vous aimeriez déplacer TOUS les fichiers « .jpg » dans un dossier images sans toucher à celles qui sont dans les sous dossiers.

Par défaut, Automator ne « descend » pas dans les sous dossiers, l’action « Obtenir le contenu du dossier » se limite aux éléments à la racine du dossier, il n’explore pas le contenu des sous dossiers.

 Voici un exemple de flux :

Image 01 (le flux complet dans Automator)

 

Ce flux, récupère le contenu du dossier « téléchargement », sélectionne les fichiers JPEG puis les copie vers le dossier « image ».

Pour « explorer » les sous dossiers et parcourir l’arborescence vous devez cocher une petite case dans l’action « Obtenir les éléments de dossier », elle porte le nom « Répéter pour chaque sous-dossiers ».

 

Image 02

 (L’action « Obtenir les éléments de dossiers » avec l’option « Répéter pour chaque sous-dossiers ».)

 Cette fois ce sont toutes les images même placées dans des sous dossiers qui seront collectées.

Henri Dominique Rapin