macOS : Comment corriger l’utilisation excessive de RAM après la migration El Capitan ?

Il n’est pas rare de constater après la migration vers El Capitan une consommation excessive de la mémoire, en particulier pour des Mac équipés de 8 ou 16 Go. Il existe plusieurs raisons, l’une d’entres elles est liée aux journaux créés par Mail. Il semble que Mail se prenne les pieds dans les LOGs. La correction est simple, il faut supprimer les fichiers de LOG.

Vous pouvez le faire en utilisant Onyx, mais aussi plus simplement dans le Finder. Dans le menu ALLER du Finder, faites apparaître le dossier Bibliothèque en pressant la touche Option, puis naviguez dans les dossiers pour atteindre le dossier :

Bibliothèque > Containers > com.apple.mail > Data > LIBRARY>Logs > Mail

[Chemin corrigé, Merci Philippe]

Image 01

( la fenêtre du Finder et le dossier de Logs de Mail)

Là supprimez tous les fichiers qui sont terminés par « .log ».

Cela devrait résoudre le problème.

Dom

Applwe reasonably small Recevez toutes les semaines le résumé des publications : Abonnez-vous à la Newsletter !
Publicités

macOS : Comment obtenir l’espace disque utilisé par un utilisateur sur Mac OS X ?

TERMINAL 128X128

Les utilisateurs dans Mac OS X ont tous un dossier personnel (petite maison blanche que l’on trouve dans le dossier « Utilisateurs » ou « Users » en Anglais), celui-ci doit contenir tous les fichiers de l’utilisateur. Les réglages de sécurité de Mac OS X empêchent l’accès aux fichiers présents dans le dossier d’un autre compte.

Vous pouvez légitimement vous demander quel espace est occupé par un utilisateur. Pour se faire le plus simple est d’utiliser l’interface graphique du Finder, sélectionnez le dossier personnel de l’utilisateur puis pressez les touches « cmd » et « i » ou dans le menu « Fichier » puis sélectionnez « Lire les informations ».

Image 01

(La fenêtre « Obtenir des informations »)

Il existe un autre moyen qui cette fois permet d’obtenir l’information pour tous les comptes ayant un dossier dans le répertoire « Users » (« Utilisateurs » en Français). Vous devrez saisir cette ligne de commande dans le Terminal :

$ sudo -s du -smh /Users/*

La ligne s’explique ainsi :

  • La première commande « sudo -s est nécessaire pour obtenir une exécution en tant qu’administrateur te l’accès à tous les dossiers. •
  • La commande « du » (pour « Disk Usage ») permet d’obtenir la taille des fichiers situés dans le dossier « /Users ».

L’Astérix après signifie « tous les dossiers ». Le résultat devrait ressembler à cette fenêtre si votre Mac contient plusieurs comptes.

Image 02

(le fenêtre du Terminal avec les résultats)

Cette commande peut être utilisée à distance pour obtenir par SSH (tunnel sécurisé) l’espace occupé en local par les utilisateurs.

→ [EN] Découvrir la commande « du »

Henri Dominique Rapin


Applwe reasonably small Recevez toutes les semaines le résumé des publications : Abonnez-vous à la Newsletter !

Comment identifier les applications qui consomment beaucoup d’énergie ?

FINDERICON 128X128

Certaines applications sont de grosses consommatrices d’énergie, elles exploitent les ressources processeur sans limite ou accèdent en lecture/écriture sur le disque dur sans interruption, ce sont là des exemples qui impactent l’autonomie de votre MacBook.

Dans la dernière version de Mac OS X : Mavericks, Apple a fait de gros effort pour diminuer la consommation électrique en utilisant différentes techniques. Cette approche permet d’identifier simplement les applications qu’il faut « fermer » si l’on souhaite augmenter la durée d’utilisation du Macbook sur la batterie.

Vous pouvez bien sur utiliser le nouveau « Moniteur d’activité » qui présente l’impact énergétique des applications.

Image 01(Le moniteur d’activité et l’impact énergétique)

Mais il y a plus simple, cliquez sur l’icône de la batterie qui se trouve dans la barre des menus, celle-ci (après quelque secondes) affichera dans la section  « Applications gourmandes en énergie », les programmes qui devraient être fermés si vous souhaitez prolonger l’autonomie de votre Mac.

Image 02(Le menu « Batterie » avec les applications gourmandes)

Henri Dominique Rapin

Comment « suspendre » une application avec le moniteur d’activité ?

FINDERICON 128X128

Avant d’explorer cette astuce, il est nécessaire d’expliquer un principe sur l’exécution des applications. Lorsque vous lancez une application, celle-ci est connue du système par son « PID » (ou « Process IDentifier » en Anglais).

Si nous voulons « interagir avec le système il faut utiliser ce PID et non le nom de l’application. Le numéro n’est pas constant, il varie suivant l’ordre d’exécution et d’une machine à une autre… Il est attribué par Mac OS X de façon arbitraire.

Comment récupérer ce PID ?

Le plus simple est de lancer le « Moniteur d’activité », dans l’onglet « Processeur », repérez la colonne « PID », le chiffre indiqué correspond à l’identifiant de l’application (première colonne).

Image 01

(Le moniteur d’activité avec l’onglet « Processeur « ) Une autre approche consiste à utiliser le Terminal et de récupérer le nom, la commande ressemble à ceci :

$ ps aux | grep iTunes

  • « PS » liste les processus (équivalent du moniteur d’activité)
  • « aux » ce sont les résultats que l’on veut obtenir.
  • « | « la barre latérale (ou le « pipe » en Anglais) permet d’envoyer le résultat de la commande précédente vers la commande « Grep ».
  • « grep » filtre le texte reçu pour ne garder que les lignes avec le mot « iTunes » Comme ceci :
    Image 02(le terminal avec la commande exécutée).

Ce qui nous intéresse est la seconde information juste après le nom de l’utilisateur, sur mon Mac, iTunes porte l’identifiant « 50384 ». Les pros du Terminal, ajouteront « awk » à la commande, seul le PID sera retourné comme ceci :

$ ps aux | grep itunes | awk '{print $2}'

Comment suspendre l’application ?

La commande la plus connue du Terminal est « KILL » c’est grâce à elle si vous pouvez « tuer » un processus ou une application.

Il existe un « argument » qui permet de « stopper » une application et faire en sorte qu’elle se redémarre, la commande est simple :

$ KILL –STOP 50384

En exécutant cette commande l’application iTunes est « stoppée », attention elle existe toujours mais ne fait plus rien. Pour la relancer et lui permettre de travailler, utiliser la commande suivante :

$ KILL –CONT 50384

Effectuez le test avec iTunes, lorsqu’il est en cours de lecture d’un morceau, il s’interrompt immédiatement.

Image 03

(dans le moniteur d’activité, iTunes utilise une portion du processeur)

Puis en exécutant la commande « KILL –STOP »

Image 04

(dans le moniteur d’activité, iTunes n’utilise plus le processeur)

Il existe une variante de la commande « KILL », il s’agit de « killall » qui n’a pas besoin du PID pour fonctionner mais utilisera le nom du processus, seul problème, le nom du processus n’est pas toujours celui de l’application.

Attention aux majuscules, elles sont importantes dans le Terminal. $ killall – STOP iTunes Et pour le redémarrer $ killall –CONT iTunes.

Une option « -c » permet de travailler sur une application avec un nom long et qui comprend des espace comme « App store » par exemple :

$ killall –STOP « App Store »

Cette astuce, permet de mettre en pause une application trop gourmande pour laisser aux autres applications l’utilisation du processeur, sans pour autant fermer l’application trop gourmande.

Henri Dominique Rapin