iOS : Comment désactiver le popup des touches du clavier tactile sur iPhone ?

Lorsque vos doigts touchent un caractère sur le clavier tactile d’Apple, la lettre apparait en gros. Cet effet est appelé : Popup.

Cette fonctionnalité ne plait pas à tous, en particulier si vous êtes confiant dans votre maitrise du clavier, alors pourquoi perdre quelques secondes…

La désactivation de cette fonction est possible.

1 – Ouvrez les réglages !

2 – En bas de la liste, sélectionnez : Clavier.

3- Désactivez l’option : Aperçu du clavier.

Image 01

(l’option sur iOS sur un iPhone)

Ne la chercher sur iPad la fonction Popup n’est disponible que sur iPhone !

Vous noterez au passage une autre différence entre les deux appareils, sur iPad, il est possible de dissocier le clavier, c’est à dire de le séparer en deux parties.

Image 02

(l’option : Clavier dissocier sur iPad uniquement

Désactivez-la si vous ne voulez plus voir cette option proposée dans le clavier tactile d’iOS sur iPad.  Il m’arrive de l’utiliser, mais cette fonction nécessite une phase d’apprentissage… Elle servira surtout a frapper le clavier avec les pouces.

HDR

iOS :: Actions pour iPad

Actions pour iPad est un panneau de contrôle qui permet aux utilisateurs de contrôler à distance un Mac (ou un Pc) placé sur le même réseau Will-Fi. 

 L’écran de l’ iPad est recouvert de blocs, chacun d’entres eux correspond à une commande qui sera exécutée sur l’ordinateur.

Actions n’est pas un programme de prise de main à distance comme nombre de programme utilisant VNC.

Il s agit de commandes qui sont lancées depuis l’iPad puis exécutées sur l’ordinateur. 

Au premier lancement, un tutoriel vous accompagne pas à pas dans la configuration de l’application. Capture d écran 2013 01 06 à 19 06 32Vous devez télécharger sur le site de l’éditeur une application qui devra être installée sur le Mac (ou un Pc).

 

Image 01Afin de sécuriser la communication entre le Mac et la tablette, une séquence de 4 chiffres devra être saisie sur l’ordinateur, ces chiffres sont bien sur fournis par l’iPad. 

 C’est le seul point un peu compliqué, car l’emplacement sur la tablette de ces chiffres n’est pas bien indiqué. L’application est livrée avec un ensemble de commandes pour le Finder. 

 

Image 02

(la liste des commandes du Finder)

 

La première commande que vous testerez sera probablement celle permettant de créer une nouvelle fenêtre du Finder, la commande suivante permet de fermer la fenêtre.

 

Les commandes sont nombreuses, et fonctionnent toutes. Le Finder n’est pas la seule application pilotable, voici la liste à ce jour : Calendrier, iMovie, iTunes etc. mais aussi  Adobe Creative Suite apps et quelques applications comme Evernote, Firefox, Chrome, Aperture, Twitter.

 

Image 03

 (Actions pour Mail)

Si la commande n’est pas proposée vous pouvez la créer, pour le moment vous devrez enregistrer la combinaison de touches d’un menu afin qu’elle soit exécutée.

C’est une limitation car certaines commandes n’ont pas de raccourcis, il faudra donc le créer dans le panneau de préférence « clavier » ou jouer avec Automator afin de créer un service. Il est aussi surprenant que le curseur ne soit pas pilotable, pour le moment ce n’est pas possible. 

 

Image 04

(Actions pour Evernote 5)

 L’éditeur d’Actions pour iPad annonce qu’il sera bientôt possible de télécharger d’autres groupes de commandes pour de nouvelles actions de même les utilisateurs pourront poster leurs commandes.

 

Image 05

( Editeur d’actions)

Vous placerez entre 16 et 20 blocs, le résultat sur l’écran d’un iPad ou un iPad mini, est magnifique. L’utilisation du multi touches permet de passer facilement d’une application à une autre. 

Au final c est une bonne application avec un concept innovant même si elle mérite encore quelques mois pour étoffer son catalogue d’applications pilotables et être localisée en français. Il est aussi indispensable que l’on puisse piloter les applications sur le Mac d’une autre façon que par les raccourcis clavier.

 

Dom

macOS : Comment récuperer les polices de caractères d’iBook sur iPad ?

Récupérer les polices de caractères livrées par Apple…

En début du mois de Décembre, Apple a mis à jour son programme de lecture de livre numérique « iBooks ». Parmi les modifications, 4 nouvelles polices de caractères qui sont apparues : Ahtelas, Charter, Iowan, Servavek.

Image01

(Dans iBooks sur iPad, la sélection des polices de caractères)

Cela fait maintenant 7 polices de caractères disponibles dans iBooks :

  1. Athelas
  2. Charter
  3. Georgia
  4. Iowan
  5. Palatino
  6. Seravek
  7. Times New Roman

Voici quelques liens sur ces polices :

Ce sont ces polices que vous pouvez sélectionner dans l’interface d’iBooks. Mais voila Apple ne distribue pas directement ces polices typographiques, voici un moyen très simple de les récupérer et  de les installer sur votre Mac :

1) – Téléchargez l’application depuis iTunes

2) – Dans le dossier iTunes (placez dans « Musiques »), ouvrez le répertoire « iTunes Music » puis « Mobiles Applications ».

Image02

(Le dossier « Mobile Applications »)

3) – Dans ce dossier récupérer l’Application « iBooks 1.5.ipa » et copiez là sur votre bureau.

Image03

(L’application iBooks dans le dossier « Mobile Applications ».

4)- Remplacez l’extension « .ipa » par « .zip », l’icône de l’application change et devient une archive « zip ».

Image04

(Remplacement de l’extension IPA par ZIP)

5) Ouvrez l’archive, ce qui créera un dossier « iBooks 1.5 » sur votre Bureau.

Image05

(le dossier « iBooks 1.5 » et son contenu)

6) Faites un clic droit sur l’application « iBooks.app » qui se trouve dans le dossier « Payload » et sélectionnez « Afficher le contenu du Paquet ».

Image06

(le menu contextuelle avec l’option « afficher le contenu du paquet.

7) Explorez le contenu du dossier et vous trouverez les polices notamment « Seravek.ttf » et d’autres, elles portent l’extension « .ttf ».

Image07

(le contenu du dossier avec les polices affichées)

8) – Pour les installer sur votre Mac, rien de plus simple, double cliquez sur la police, le livre des polices s’ouvre. Il affiche l’alphabet en utilisant la police sélectionnée, le bouton en bas à droite vous permet d’installer la police.

Image08

(la fenêtre du Livre des polices avec le bouton d’installation)

Voilà, rien de plus simple…


Applwe reasonably small Recevez toutes les semaines le résumé des publications : Abonnez-vous à la Newsletter !

iPad :: Des Fonds d’écrans pour Retina (Nouvel iPAd)

Vous cherchez des fonds d’écrans en 2048 pixels pour le nouvel iPad ?

Voici un site dédié aux dimensions « Rétina » : 2048pixels.

Les images sont plutôt bien sélectionnées…

2048pixels

iOS : Comment utiliser Airport Utility pour iOS ?

Airport Utility pour iOS. Depuis l’apparition de la première borne Airport, Apple s’entête à ne pas intégrer dans ses bornes des interfaces Web pour le paramétrage.

En effet tous les constructeurs de point d’accès Wifi, proposent une interface vers les réglages des bornes ou routeurs au travers d’un simple browser comme Safari ou d’internet explorer, c’est simple, universel et pratique, mais voila Apple n’en veut pas. Il existe donc, une application pour Mac, livrée par défaut avec Mac OS X qui permet de configurer les bornes Airport (vous la trouverez dans le dossier « Utilitaires »). Une version Windows existe et propose les mêmes fonctions.

Mais comme nous l’avons expliqué, il était impossible de configurer une borne Airport depuis un matériel iOS (iPhone, iPod ou iPad). Apple a donc remédié à cette lacune en nous proposant un utilitaire de contrôle et de configuration des bornes de la Pomme. Ce programme ne fonctionne qu’avec les matériels Apple, n’imaginez piloter votre Box ADSL grâce à cette application.

Les fabricants de matériels Wifi proposent souvent des applications qui donnent accès à telle ou telle fonctionnalité, les caméras Web ou le partage de fichiers, ces applications sont généralement gratuites. L’application d’Apple est bien sur gratuite et disponible sur l’App Store sous le nom d’ »Airport ». Avant d’explorer cette application, une remarque s’impose.

L’utilitaire fourni avec votre Mac permet de configurer un borne distante, c’est à dire qu’elle ne se trouve pas sur votre réseau local, pour ce faire, il suffit d’indiquer son compte « mobileMe » et la borne apparaît dans l’interface de l’outil, un peu comme la fonctionnalité « Back to My Mac ».

C’est pratique lorsque vous vous occupez des bornes de la famille ou d’amis. Cette option ne fonctionne pas avec le nouvel outil pour iOs, il est difficile d’en connaître la raison, est ce une fonctionnalité non implémentée ou un problème avec la migration des comptes MobileMe » vers iCloud ? Une chose est sure Apple a du mal à se défaire de mobileMe dans ses bornes Airport.

La dernière mise à jours pour borne Airport sortie le 11 novembre (Version 7.6) n’apporte toujours pas la gestion d’iCloud, alors que le service est officiel depuis Septembre. Patientons encore quelques mois pour que tout soit plus clair. Hormis cette fonctionnalité qui semble absente, nous retrouvons dans l’outil proposé par Apple toutes les fonctions intéressantes livrées par le produit installé sur nos Mac. L’interface est bien pensée, elle commence par vous présenter l’arborescence de votre infrastructure de bornes Apple, si bien sur vous en avez plusieurs.

Airport 1

Mais en premier lieu, un globe terrestre vous indique l’accès à internet, commencez par cliquer dessus et s’afficheront les informations relatives à votre point d’accès à internet, le réseau, l’adresse IP (visible sur Internet) et les noms des serveurs DNS.

Airport 2

 

Ces informations ne sont pas modifiables et sont par défaut celles de votre Box ou modem ADSL. Vous remarquerez un indicateur point vert, signalant que l’accès à Internet est ouvert ou rouge pour l’opposé. Ces information sont pertinentes et bien souvent nécessaires pour corriger des problèmes réseaux.

La première action que vous ferez sera sans aucun doute de cliquer sur l’icône de votre borne, apparaitra alors une petite fenêtre donnant quelques informations sur la borne, Adresse IP, Numéro de série et nombre de clients sans fil.

Airport 3

 

 Ce sont là des informations qui peuvent être demandées par le support Apple ou qui indiquent l’activité de la borne. Le bouton « Modifier » placé dans le haut de cette fenêtre vous permet de modifier les réglages de la borne.

Les habitués des bornes Apple seront probablement un peu dérouté comme je le fus par l’organisation des informations. La nomenclature du nouvel utilitaire d’Apple est très différente de l’outil livré avec le Mac. Cela surprend et l’on peut se demander quelles en sont les motivations. 

Airport 4

 

Le premier écran sur iOS ne suit pas les onglets traditionnels : « Airport », Internet », « Imprimantes », « Disques » « avancé ». On se retrouve face à « Bornes d’accès », « Réseau », « Réseau d’invités », »Connexion à Internet » et « Avancé ».

Tout cela est bien dommage, même si l’on doit considérer que les applications pour iOs utilisent des interfaces différentes de Mac OS X, pourquoi avoir remanier ces menus ? Après quelques minutes d’utilisations, les repères sont trouvés mais il faut bien reconnaître que deux « présentations » font perdre du temps.

L’application en elle même offre tous les réglages disponibles dans la borne Apple, seul manque les graphes de qualité des émissions/réceptions et du nombre d’utilisateurs. Là encore une fois on peu s’interroger sur la motivation. 

Airport 5

A l’inverse les réglages des deux réseaux (2,4 Ghz et 5 Ghz) semblent plus clairs, vous pouvez choisir les options pour l’un et l’autre depuis le même panneau, contrairement à l’application Mac qui est plus difficile à comprendre pour les néophytes.

Airport 6

 

Peu importe ces défauts et qualités, cette application est indispensable aux possesseurs d’Airport.

De toute évidence, son interface est bien sur plus agréable sur iPad que sur iPhone mais les fonctionnalités sont les mêmes. C’est l’utilitaire qu’il vous faut et qui permettra depuis votre canapé de corriger des problèmes de réseaux.

 


Applwe reasonably small Recevez toutes les semaines le résumé des publications : Abonnez-vous à la Newsletter !