macOS : Supprimer le cache DNS

Le DNS (Domain Name Service) est employé pour faire correspondre une adresse IP à un nom de domaine. Avant de contacter le serveur DNS de votre fournisseur d’accès, mac OS explore un fichier Cache du DNS. L’opération est plus rapide que de contacter un serveur DNS, cela fait gagner quelques secondes.

Malheureusement, l’information placée dans le cache est mauvaise, le nom de domaine a changé d’adresse IP. La conséquence principale est que le site Web est inaccessible. Safari ne parvient pas à trouver le domaine.

La suppression du cache DNS s’effectue de deux façon, l’une plus compliquée que l’autre :

En utilisant la ligne de commande dans le Terminal sous High Sierra, Sierra :

$ sudo killall -HUP mDNSResponder 

Après avoir saisi votre mot de passe, le cache DNS est supprimé.

Le plus simple est d’utiliser un utilitaire comme Cocktail, il propose une option qui supprime le cache DNS.

A présent, si le site devait être accessible, pour reconstruire le Cache DNS, Mac OS va contacter le serveur DNS et récupérer les informations nécessaires et surtout à jour.

HDR

macOS : Utiliser Qwant sur Safari

Par les temps qui courent, il vaut mieux être prudent avec le traces que l’on laisse sur Internet. Si l’usage qui en est fait est commercial, cela paraît tolérable (avec modération) mais lorsque nos informations sont utilisées à d’autres fins, ce n’est pas acceptable.

Quoi qu’il en soit, ce que vous faites sur Internet ne regarde que vous. Or la première porte d’entrée sur ce vaste monde est le plus souvent le moteur de recherche.

Deux sites affichent une volonté de protection des données privées : DuckDuckGo.com, site Américain qui rencontre un certain succès. Et QWANT qui se veut le nouveau moteur de recherche Européen. Ajoutons par chauvinisme qu’il est Français !.

Qwant fait du bon travail, il n’est certes pas du niveau de Google, mais les résultats deviennent pertinents avec le temps et plus je l’utilise et plus il me convient.

Testez le, il ne peut rien vous arriver, c’est gratuit et votre vie privée est respectée !

Comment Utiliser Qwant sur Mac ?

Le plus simple est de vous rendre sur le site https://qwant.com

L’interface est moderne, à l’affichage du site vous devriez voir apparaître quelques actualités. Ce n’est pas la page de recherche.

Vous la trouverez dans la colonne de gauche le bandeau contient une icône recherche.

Cliquez dessus pour placer une requête sur le moteur d’indexation de Qwant.

Vous pouvez créer un compte sur le site, cela vous permettra de configurer l’interface et quelques préférences, mais ce n’est pas obligatoire.

Vous pouvez y tester la recherche et tester les résultats avec ceux de Google ou DuckDuckGo.

Qwant propose autant d’extensions que de Browser : Safari, Google Chrome, Opéra, Firefox, Edge et Internet Explorer de Microsoft

Comment installer Qwant sur Safari

Qwant est un moteur de recherche respectueux de la vie privée et donc ne trace pas vos recherches et navigations. Il n’est pas proposé dans les moteurs de recherche disponibles sur Safari, une extension est nécessaire pour en faire votre nouveau moteur de recherche par défaut.

Qwant propose une extension pour Safari, elle est disponible depuis le site.

L’extension est disponible sur le site d’Apple : https://safari-extensions.apple.com/details/?id=com.qwant.qwant-safari-76Z29F769J

Ou sur le site de Qwant  : https://www.qwant.com/qwant-safari.safariextz

Qwant -1.png

Cliquez dessus pour l’installer. Une fois validée l’installation, rendez-vous dans les Préférences de Safari puis cliquez sur l’onglet : extension.

Qwant-2.png

A gauche vous trouverez l’icône de Qwant, qu’il faut cocher pour activer l’extension.

A droite, le volet d’information décrit les autorisations nécessaires pour le bon fonctionnement de cette extension.

Elle indique que Qwant pour Safari peut : lire, écrire et transmettre des informations uniquement avec le site affiché en dessous : Qwant.com.

Ce qui est indispensable pour son bon fonctionnement, par contre elle n’interagit pas avec les autres sites.

Ce que dit Qwant au sujet de l’extension et des autorisations nécessaires :

Comme vous pouvez le voir, il est bien précisé dans ce message que l’extension Qwant pour Safari ne peut accéder qu’aux informations du domaine Qwant.com, ce qui est techniquement nécessaire pour le fonctionnement de cette extension.

Qwant n’accédera jamais à vos mots de passe, numéros de téléphone ou numéros de carte bancaire, ni à aucune information concernant d’autres sites internet que vous visitez.

A aucun moment Qwant ne collecte vos données personnelles ; c’est un engagement très fort expliqué dans notre politique de protection des données que nous vous encourageons à lire

Ce sont des propos plutôt rassurant. A mon humble avis, Qwant devrait trouver place dans les établissements scolaires et les entreprises.

Pour faire de Qwant le moteur de recherche par défaut, cochez la case :

Qwant-3.png

L’aide en ligne est bien faite. N’hésitez pas à la consulter. Elle est disponible en Français.

Voici le lien vers l’aide : https://help.qwant.com/fr/aide/qwant-com/add-qwant-on-desktop/sur-safari/

Prenez le temps de le tester et de peser le pour et le contre. Les résultats de Qwant ne sont pas pollués ni transformés pour s’adapter à votre profil.

La page d’actualités contient des sources fiables et elle n’est pas déplaisante. Elle offre suffisamment d’informations pour un condensé quotidien.  Les utilisateurs d’iphone ou iPad se tourneront vers Qwant mobile.

macOS : httpstats, un utilitaire pour évaluer la performance d’un site Web

Vous êtes peut-être propriétaire d’un site web ou vous souhaitez simplement tester les performances web d’un site. httpstat est l’outil qui vous permettra de récupérer des informations sans efforts.

L’idée de cet outil est de vous fournir les délais de chaque étape nécessaire à l’accès d’une URL sécurisée ou non, c’est à dire avec l’utilisation d’un certificat ssl.

https://github.com/reorx/httpstat

L’outil est uniquement disponible dans le Terminal, mais son utilisation est très simple. Commencez par l’installer :

Le gestionnaire de package Brew est nécessaire. Dans le Terminal saisissez :

$ brew install httpstat

Ce qui installera le programme écrit en python.

Pour le lancer vous devez connaître la seule commande : httpstat, elle doit être suivie par l’URL qui sera testée.

$ httpstat https://Google.com

Image 01 (le résultat de la commande avec en cible le site de Google)

Après quelques secondes apparaît plusieurs lignes d’informations sur le test en cours.

Puis une ligne qui s’apparente à une frise du temps où chaque étape de la connexion est détaillée.

DNS lookup fournit le délai nécessaire pour résoudre le nom du domaine (transformation de Google.com en son IP), cela permet d’évaluer le temps de réponse du serveur DNS.

image-02.png

(le résultat de la commande avec en cible : http://www.apple.com)

TCP connexion, le délai pour atteindre le premier serveur du domaine. Un délai élevé et c’est un faible débit qui est symptomatique.

La gestion de la sécurité ssl et le début du chiffrement est affiché dans SSL handshake.

Ensuite se succèdent les opérations qui initient les échanges avec le serveur. Au final de cette frise se trouve le temps total nécessaire à votre browser pour accéder à ce site.

Ce qui s’avère intéressant c’est de tester un site à plusieurs moments de la journée pour évaluer le temps total et à quelle étape le délai varie.

Autre comparaison entre deux sites, me concernant le site d’Apple répond toujours plus rapidement que celui de Google au début de l’échange… étrange 🙂

HDR