Voici quelques conseils pour optimiser la batterie du DJI Mini 2 :

L’autonomie en vol du Drone Dji mini 2 dépend de la qualité de la charge mais aussi de la vitesse du vent et des aléas du. Si vous ne pouvez pas agir sur le second. La qualité de la charge de cette batterie dépendra fortement des conditions de stockage, je vais vous donner quelques astuces qui augmenteront la durée de vie de la batterie et la qualité de la charge.

Quelques données fournies par Dji :

  • Le modèle de la batterie est partagé entre le Dji mini 2 et le DJI mini SE
  • On trouvera cette batterie autour de 55 euros
  • Son poids est de 86,2 grammes (important pour garder le drone sous la barre des 249 grammes)
  • Sa capacité est de 2250 mAh.
  • Elle offre 31 minutes de vols (source Dji dans des conditions spécifiques). Comptez 20/25 minutes en moyenne (selon mon expérience) avec des conditions optimales.

Lorsque la batterie est insérée dans le drone, elle communique en constance avec l’appareil afin de fournir les informations la concernant. Ces données sont ensuite envoyées dans l’application Dji Fly. La batterie se charge dans le drone, insérez la batterie et branchez un câble USB-C sur l’appareil. La charge commence.

Station de charge bidirectionnelle :

Si vous avez optez pour un kit « Fly More Combo », vous avez reçu 3 batteries et une station de charge. Vous pouvez l’acquérir séparément pour 39 euros.

  • Des LEDs vous indiquent le statut des charges des batteries. 
  • La station va charger les batteries une à une et prendra 4 heures pour les recharger totalement (source DJI, avec l’adaptateur 18W fourni dans le kit Fly More Combo). 
  • L’accessoire rechargera en premier la batterie avec le pourcentage le plus haut pour vous permettre d’utiliser le drone au plus vite à nouveau.

J’ai constaté une moyenne d’une heure et 30 minutes pour une batterie déchargée, lorsque le drone vous alerte qu’il ne lui reste plus que 5 % d’autonomie en vol.

Une petite option à garder à l’esprit : Lorsque la station a des batteries insérées dans la station, celle-ci peut recharger vos périphériques : radiocommande, smartphone grâce au port USB présent sur le côté. Cela peut paraitre anodin comme fonctionnalité, mais cette option aura son importance dans quelques lignes.

2 connecteurs sont disponibles sur la station de recharge :

  • USB-C pour alimenter le chargeur (In)
  • USB-A pour alimenter une appareil depuis le chargeur (out)

1er conseil : Ne laissez pas les batteries dans le socle de charge !

La charge ne se fait que sur une seule batterie à la fois. Le boitier commencera par la batterie la plus chargée. C’est bien vu, cette fonctionnalité pratique, permet de rependre le vol rapidement. 

Un élément découvert récemment et que je ne m’explique pas est qu’une batterie placée dans le socle de charge ne se décharge pas ! Même si celui-ci est débranché. Le socle semble perturber le fonctionnement correct des mécanismes au sein de la batterie. Je déconseille donc de les laisser dans le socle une fois chargée.

C’est un comportement étrange, et je n’ai trouvé aucune trace de cette information dans la documentation de Dji sur le chargeur bidirectionnel. Donc : chargez puis retirez la batterie.

2nd conseil : Videz vos batteries à auteur de 30% entre deux vols

Entre deux vols, déchargez la batterie pour la placer autour de 30%, c’est la quantité idéale pour garantir un bon état de stockage de la batterie. Dji l’indique dans sa documentation. 

Bon à savoir sur la fonction de déchargement automatique : 

  • Après la charge initiale : la batterie se décharge jusqu’à 96 % (pour éviter les gonflements)
  • Au-delà de 9 jours sans utilisation : la batterie passera sous la barre des 72 %. 

Voilà un bon conseil, me direz-vous mais comment « vider » une batterie ? Tout simplement en la plaçant du socle de recharge et en le débranchant du transformateur. Dernier point crucial, connectez un appareil à charger (iPad, iPhone etc.) et le tour est joué. Les batteries serviront à recharger l’appareil et se videront donc.

La bonne limite est bien entre 20 et 40%, en descendant en dessous de 10%, un mécanisme hibernation se déclenche et le seul moyen pour réveiller la batterie est de la placer dans le socle de recharge, notez que la charge sera plus longue.

Ensuite la batterie passe en mode Hibernation (si la tension de la cellule de batterie est inférieure à 3,0 V) ou si le niveau de batterie est inférieur à 10 %, la batterie passe en mode hibernation pour éviter une décharge excessive. Chargez la batterie pour la sortir du mode Hibernation. (Page 22)

3ème conseil : Rechargez vos batteries la veille d’un vol :

Nous sommes nombreux à rentrer d’un vol et par reflex nous rechargeons les batteries de nos drones. Ce n’est pas le bon réflexe qu’il faut avoir. Au mieux, vous devriez attendre les 30% de charge mais pas plus. AU pire laissez là dans son état et ce n’est que le soir, veille du vol qu’elle devront être chargées entièrement. C’est une habitude à prendre, pas facile, je vous l’accorde.

4ème conseil : attention à la température ambiante !

Patientez au minimum 2 minutes entre chaque charge afin de faire retomber la température de la batterie. Et surtout ne laissez pas les batteries au soleil, même à vos pieds. Placez-les toujours dans un sac les protégeant des rayons du soleil.

La batterie a plusieurs fonctions de sécurité, l’une d’elles est l’arrêt pur et simple de la charge en cas de surchauffe.

Bon Vol !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :