macOS : Lancer une machine virtuelle sans utiliser l’application Parallels Desktop

Parfois vous créez une machine virtuelle qui n’a qu’un seul objectif, fournir un service et par exemple pour le jeu Minecraft, un serveur de mondes ou si vous développez des sites Web, vous avez probablement besoin d’un serveur PHP.

Cette machine virtuelle doit fonctionner tout le temps sans forcement que l’application Parallèles Desktop soit ouverte. Il s’agit de la commande « prlctl » pour « Parallels Control ».

La commande sera utilisée dans un premier temps pour lister les machines virtuelles déclarées dans l’application.

Elle se lance dans le terminal :

 $ prlctl list –a 

image-01.png(la commande dans le terminal avec deux machines virtuelles disponibles)

Le résultat de la commande indique l’état des machines. Dans notre cas, elles sont toutes les deux suspendues.

Pour lancer la machine virtuelle, la commande suivante sera utilisée :

 $ prlctl start « nom de la VM » 

Et pour l’arrêt ce sera Stop ou Suspend.

En explorant la liste des commandes offertes par Parallels Desktop, vous constaterez qu’il est possible de créer en partant de zéro une machine virtuelle ou de la cloner.

Henri-Dominique Rapin

Publicités
Publié dans Mac

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s