macOS : Réinitialiser toutes les préférences Wi-Fi afin de résoudre des problèmes de connexion.

Lorsque le Wi-Fi ne fonctionne pas correctement, il faut procéder par étape. La première consiste à réinitialiser la PRAM et la puce SMC. Ensuite il faut effacer tous les réglages et procéder à la configuration de la connexion Wi-Fi.

Effacer toutes les préférences est parfois la bonne et ultime solution au problème. En effet, il peut arriver qu’un fichier soit corrompu et empêche le bon fonctionnement de la connexion.

Malheureusement Apple ne propose pas de nettoyer les préférences Wi-Fi vous devrez effectuer l’opération à la main :

Tous les fichiers de préférences des panneaux de préférences du système et en particulier ceux du Wi-Fi sont placés dans un dossier dont voici le chemin :

/Library/Preferences/SystemConfiguration/

Le plus simple pour vous y rendre est d’utiliser la combinaison de touches : command + Shift et G (⌘ + ⇧ + G ) et copiez le chemin ci-avant.

Les fans du terminal utiliseront la commande :

$ open /Library/Preferences/SystemConfiguration/

Là vous trouverez les préférences des panneaux de configuration du système. Vous devez supprimer les fichiers suivants :

  1. apple.airport.preferences.plist
  2. NetworkInterfaces.plist
  3. preferences.plist

Seront probablement présents (varie en fonction des versions de macOS)

  1. apple.wifi.message-tracer.plist
  2. apple.network.identification.plist

image-01 (liste des fichiers contenus dans le dossier : SystemConfiguration)

Fermez les préférences système, s’il est ouvert. Supprimez ces fichiers, le mot de passe du compte de session sera nécessaire et vous pourrez ensuite de nouveau configurer correctement la connexion Wi-Fi de votre Mac.

Si cela ne fonctionne toujours pas, réinstallez macOS en démarrant sur la partition de secours et en sélectionnant l’option Réinstaller Mac OS.

Henri Dominique Rapin

Publicités

macOS : Utiliser une clé de sécurité U2F pour protéger un compte Google ou Dropbox

Utiliser une clé de sécurité U2F pour protéger un compte Google ou Dropbox :

Vous connaissez probablement la protection des comptes par la double authentification ou la validation à deux étapes. Elle consiste à fournir une nouvelle couche de protection à vos mots de passe en demandant un chiffre délivré par un smartphone. Cette solution est largement employée par les sites et les services sur Internet : Microsoft, Google, Dropbox et bien d’autres.

Cette solution est devenue indispensable, tant les attaques sur les sites sont nombreuses. Apple a choisi d’étendre les appareils à même de fournir la suite de chiffres. Google et Dropbox proposent une alternative : la clé USB U2F.

Au lieu de recevoir sur un appareil une clé de sécurité, il sera nécessaire de l’insérer dans le port USB du Mac pour avoir accès à Dropbox ou à votre compte Google.

Ce sont des clés USB spécialement conçues pour la protection des accès aux sites et services. Les Clés U2F vont de 20,00 à 99,00 euros.

La plus répandue est fabriquée par Yubico et est disponible sur le site d’Amazon.fr. Elle coute 20 euros et convient largement pour cette solution.

Vous devez commencer par initier la validation à deux étapes sur l’un ou les deux services. En exemple les copies sur Google :

Rendez-vous dans la page de votre compte puis dans la section sécurité et cliquez sur Validation à deux étapes.

Il sera nécessaire de l’activer si ce n’est déjà fait.

image-01(la page d’accueil de la validation à deux étapes chez Google).

Un numéro de SMS est nécessaire pour recevoir la clé de sécurité. Elle est envoyée sur le smartphone une fois que vous aurez cliqué : Essayer.

image-02(Le message de confirmation de la clé reçue par SMS)

Saisissez-la dans le champ, la page suivante confirme le bon fonctionnement de l’envoi de la clé. Cliquez sur le bouton Activer.

image-03 (La fenêtre de confirmation de l’activation de la validation à deux étapes)

Lorsque la double validation est activée, plusieurs options sont disponibles.

image-04(La page des options du compte une fois l’activation effectuée)

Cliquez sur : Clé de sécurité (l’icône représente une clé USB). Suivez scrupuleusement la procédure, n’insérez pas la clé avant qu’elle ne soit pas demandée.

image-05(L’enregistrement de la clé de sécurité)

Si vous avez opté pour la clé YUBICO, un petit bouton au centre l’active Une fois l’enregistrement de la clé terminé. Déconnectez-vous de votre compte Google et à nouveau ouvrez une session.

Cette fois la clé sera nécessaire, placez-la dans le port USB du Mac et appuyez sur le bouton au centre et c’est terminé.

image-06 (la nouvelle fenêtre de connexion à votre compte Gmail, elle nécessite la clé USB).

Si vous ne l’avez pas avec vous, un sms peut être envoyé sur le numéro de confiance pour donner l’accès par ce biais. Et voilà votre compte protégé par une clé USB. Cette fonctionnalité est aussi disponible pour Dropbox.

Elle permet surtout de bloquer l’accès à des services lorsque l’on utilise un ordinateur partagé comme un Mac accessible par toute la famille. C’est un bon moyen de contrôler l’accès à un service par un objet comme la clé USB.

image-07(photo de la clé USB)

Convaincu ? la clé usb sur Amazon.fr : http://amzn.to/2mbv7b2

Henri Dominique Rapin

 

macOS : Où trouver les informations sur la sécurité de Mac ?

Vous êtes inquiets ? Vous craignez pour la mise à jour de votre Mac,  Apple propose une page qui présente tous les correctifs livrés pour Mac OS X :

https://support.apple.com/fr-fr/HT1222

Capture d_écran 2017-03-11 à 10.55.52

(la page Internet d’Apple sur les mises à jours de sécurité)

On trouvera sur cette pages les dernières mises à jour et les dates et des liens pour les dernières versions des Système pour :

En dehors d’être unique, la documentation d’Apple est complete et traduite en Français, prenez le temps de la parcourir… 

Vous pouvez aussi vous abonner aux flux RSS d’Apple :  http://rss.lists.apple.com/security-announce.rss,

Vous serez informés directement dans Safari de l’actualité en terme de sécurité chez Apple.

Henri Dominique Rapin

macOS : Lancer un téléchargement à distance grâce à HAZEL

HAZEL est un utilitaire remarquable, il surveille des dossiers puis exécute des opérations sur les fichiers ajoutés. Il servira par exemple à déplacer une vidéo téléchargée dans le dossier Téléchargements pour la placer dans le dossier Vidéo.

Mais il sait aussi effectuer des opérations plus complexes. Imaginons que vous souhaitiez lancer un téléchargement dès qu’un fichier est ajouté dans un dossier.

Prenons un exemple, vous souhaitez téléchargez un fichier à distance sur votre Mac lorsque vous êtes en déplacement. Voici une solution qui repose sur Dropbox et HAZEL.

(Hazel est un utilitaire à télécharger sur le site : https://www.noodlesoft.com au prix de 32 $ ).

  • Créez un dossier : « A télécharger » dans DropBox.
  • Ouvrez Hazel et Ajoutez le dossier à surveiller.
  • Ajoutez à ce dossier une nouvelle règle.
    1. Les contraintes sont les suivantes, dès qu’un fichier texte est ajouté et qu’il commence par le terme : URL.
    2. Une action de type « Run SHELL Script » est exécutée.
    3. Le script tient sur une ligne, il récupère l’URL dans le fichier et grâce à la commande CURL, il charge le fichier.

image-01(interface de HAZEL script shell)

La ligne de script est la suivante : curl -O « $(cat « $1″) »

Comment le faire fonctionner ?

Simple ajoutez un fichier texte dans le dossier A TELECHARGER du dossier DropBox, dans ce fichier vous aurez placez l’URL du fichier à télécharger et voilà HAZEL se charge de l’opération.

image-02

Le fichier doit commencer par le terme URL, il peut y en avoir plusieurs URL-1.txt, URL-2.txt et ainsi de suite.

Le fichier URL.txt

image-03

(Exemple de fichier avec une URL pointant vers un fichier à télécharger)

Le téléchargement est lancé et le fichier récupéré est placé dans ce dossier. Accessoirement vous pouvez compléter le flux dans HAZEL en plaçant le fichier à la corbeille et en déplaçant le fichier téléchargé dans le dossier Téléchargements.

Le gros avantage de cette solution c’est qu’elle permet, depuis un smartphone de placer dans un fichier texte l’URL d’un fichier et de voir le téléchargement lancé à distance sur le Mac.

Henri Dominique Rapin

iOS : Comment réduire la taille des sauvegardes iCloud ?

 

Lorsque l’on possède plusieurs appareils iOS, les 5 Gigas offerts par Apple dans iCloud font pâle figure et sont très vite remplis.

Ajoutez que vous devez aussi décompter l’espace utilisé par la messagerie et les images stockées dans Photos et les documents des applications. Et vous voilà avec la fenêtre d’alerte vous suggérant de changer de forfait de stockage iCloud ! L’espace gratuit de 5 Go est très vite dépassé.

Avant de vous attaquer aux photos ou documents, commencez par l’espace occupé par les sauvegardes de vos appareils iOS.

Faites du nettoyage en supprimant les sauvegardes inutiles :

Lorsque l’on change d’appareil pour un modèle plus récent, il n’est pas rare que l’on oublie de supprimer la sauvegarde de l’ancien. Repérez les anciennes sauvegardes et supprimez-les !

  1. Ouvrez les réglages.
  2. Touchez l’icône : iCloud
  3. Touchez la section : Stockage
  4. Touchez la section : Gérer le stockage

 

image-01

(les sauvegardes des appareils iOS)

Là, vous trouverez toutes les sauvegardes de vos appareils. Sélectionnez celle(s) qui n’ont plus lieu d’être cliquez sur l’appareil puis sur Supprimer la sauvegarde. Effacez les anciennes sauvegardes, en particulier celles de vos appareils vendus ou perdus !

 

image-02

(La suppression d’une sauvegarde)

Notez que la sauvegarde de l’appareil en cours d’utilisation est signalé par : Cet appareil en dessous du nom de l’appareil.

Réduisez le nombre des éléments sauvegardées :

Après avoir fait du ménage, commençons par affiner les éléments qui seront sauvegardés. Touchez l’appareil que vous voulez utilisez. Apple interdit de modifier les sauvegardes d’un autre appareil.

La section haute indique la date de la dernière sauvegarde, ainsi que la taille.

Pour rappel : un Go (Giga-octet) équivaut à 1024 Mo (Méga-octets).

La section en dessous, liste toutes les applications installées. Le curseur vert à droite indique la prise en charge de l’application par la sauvegarde.

Désactivez les applications qui ont peu d’intérêt à être sauvegardées. Les jeux, s’ils utilisent le Game Center, la progression est enregistrée sur les serveurs d’Apple, ils n’ont donc pas besoin de sauvegarde.

Dans la copie d’écran, l’application « Offline pages », qui permet de lire en mode déconnecté des pages Web. Il n’y a aucun intérêt a ce qu’elle soit sauvegardée, d’autant qu’elle occupe 8 Go sur la sauvegarde d’iCloud.

image-03 (le détail des applications sauvegardées)

Au final, lorsque votre sélection est terminée, la première ligne intitulée : « Taille de la prochaine sauvegarde » affichera l’espace calculé en fonction de vos paramètres.

Cette opération n’est pas synchronisée sur iCloud, il sera donc nécessaire de la paramétrer sur chaque appareil.

N’utilisez plus iCloud pour vos sauvegardes !

La solution ultime consiste à ne plus utiliser iCloud et employer un Mac ou un Pc pour effectuer les sauvegardes.

Cette opération a deux inconvénients :

1 – les sauvegardes seront effectuées seulement lorsque l’appareil sera connecté à iTunes. Si Apple intervient sur votre matériel, ce n’est que de retour chez vous que vous pourrez restaurer la configuration de la tablette ou de l’iPhone.

2 – Second point : en cas de crash de votre ordinateur, vous perdez vos sauvegardes, elles sont toutefois enregistrées dans Time Machine.

Désactivez la sauvegarde iCloud lors de la prochaine connexion de l’appareil à iTunes.

Dans le panneau > information de l’appareil > optez pour sauvegarde dans iTunes et ensuite supprimez la sauvegarde sur iCloud.

image-04

(La configuration de la sauvegarde sur Mac depuis iTunes)

N’oubliez pas d’effectuer vos sauvegardes régulièrement sur iTunes et sachez que Time machine se charge aussi de sauvegarder les éléments qui sont dans iTunes et onc les sauvegardes de vos appareils iOS.

Dom

 

iOS : Comment charger plus rapidement un iPad Pro ?

L’iPad Pro (Le grand) est livré avec un chargeur de 14 watts (d’ailleurs comme tous les autres iPad). Celui-ci peine à recharger l’iPad Pro notamment lorsque l’écran est allumé avec la luminosité réglée à son maximum.

Hors cet iPad est capable de supporter des chargeurs de 29 watts, comme celui livré avec le MacBook 12 Retina. Malheureusement ce chargeur propose qu’une connectique USB-C.

image-02

le Chargeur du MacBook 12 Retina)

image-01

(le câble USB-C vers Lightning)

Depuis quelques semaines Apple propose un câble équipé d’un côté d’un connecteur Lightning et de l’autre un connecteur USB-C. Il devient donc possible d’utiliser le chargeur de 29 Watts avec l’iPad pro. Le résultat est surprenant, et la charge de la batterie de l’iPad Pro est beaucoup plus rapide.

Si vous n’avez pas de MacBook 12 Rétina sous la main, le chargeur de ce portable coûte 59 euros et le câble 29 euros. Ce qui porte la facture à 89 euros. Le coût du chargement rapide alourdit un peu plus la facture de l’iPad Pro 12,7.

Henri Dominique

Publié dans Mac

iOS : Comment activer le scanner de réseau wi-Fi ?

Apple cache dans l’application Airport un scanner de réseau Wi-Fi. Il s’agit d’un petit utilitaire qui scanne toutes les fréquences utilisées par les réseaux Wi-Fi afin de découvrir les réseaux disponibles autour de l’appareil.

Ce type d’utilitaire est pratique lorsque l’on recherche un réseau auquel se connecter et que celui-ci n’est pas proposé par le réglage Wi-Fi d’iOS. Dans un café, un hôtel ou un hot spot public, le scanner est présent dans iOS pas besoin de télécharger un utilitaire sur l’iTunes Store.

Commencez par activer le scanner : Dans les Réglages, touchez la section Airport.

Activez le curseur face à : Recherche de Wifi

image-01.jpg(Les réglages d’Airport et le curseur de recherche de Wi-Fi activé)

Voilà le scanner est actif.

Ouvrez maintenant l’application Airport. Si vous n’avez pas de borne Apple ce n’est pas un problème. Sinon elles devraient apparaître dans la fenêtre.

Tout en haut à droite en bleu est inscrit le texte : Recherche Wi-Fi

image-02(la fenêtre principale de l’application Airport et l’option recherche Wifi)

En touchant cette option, le scan commence et tous les réseaux accessibles seront listes en dessous. S’ils sont nombreux, le champ de recherche permettra d’effectuer un filtre sur la liste.

image-03

(la liste des réseaux Wi-Fi découverts)

Pour obtenir un peu plus d’information sur un réseau, touchez-le. Vous obtiendrez l’adresse MAC du routeur, les bornes relais et la qualité de la réception.

image-04

(Le détail d’un réseau Wi-Fi)

Henri Dominique Rapin

Publié dans Mac