Automator :: Comment enregistrer automatiquement le contenu du presse-papiers dans une note de l’application « Notes » ?

Automator

Il est facile de placer le contenu du presse-papiers dans un fichier texte (voir l’astuce précédente). Mais qu’en est-il du presse papier ?

Le problème est qu’il n’y a pas d’action Automator pour l’application « Notes » livrée avec Mountain Lion. Il faut donc utiliser AppleScript.

Le script est simple le voici :

 

set noteHTMLText to "<pre style=\"font-family:Helvetica,sans-serif;\">" & (the clipboard as Unicode text) & "</pre>"
tell application "Notes"
make new note at folder "Notes" with properties {name:"Presse-papiers", body:noteHTMLText}
end tell

 

Il s’explique ainsi.

La première ligne sert pour récupérer le contenu du presse-papiers (The Clipoboard) et transforme ce contenu en HTML. Le HTML est le langage de description des Notes dans l’application fournie par Apple.

La section « Tell application ‘’Notes’’ » lance l’application et l’ouvre si nécessaire.

La ligne « Make new note » créée la note dans l’application avec le titre « Presse-papiers » et le corps (body) avec le contenu de la variable « noteHTMLText ».

Il suffit donc de créer un service dans Automator, puis d’ajouter l’action « Exécuter un script AppleScript » et de copier le script.

Image 01

 (Flux complet de création d’une note depuis le presse papier)

 

Il ne vous reste plus qu’à créer un raccourci sur ce service et en une simple combinaison de touches vous créez une nouvelle note dans « Notes ».

A noter ! que les notes se synchronisent avec iCloud, si donc vous avez un iPhone ou un iPad, la note se retrouvera automatiquement sur cet appareil. Idem sur Mac si le même compte iCloud est configuré sur tous les ordinateurs.

Desktop Chair by Atelier MOKU

Cantal Télétravail

 

desktopchair 750x500 Desktop Chair by Atelier MOKU

leibal desktopchair moku 3 750x500 Desktop Chair by Atelier MOKU

leibal desktopchair moku 2 750x601 Desktop Chair by Atelier MOKU

Desktop Chair is a minimalist design created by Japan-based designer Atelier MOKU. This is their first project, and it was released onto Campfire, Japan’s version of Kickstarter. The stand is completely handmade using fine natural basswood. The stand essentially turns the Macbook into a desktop machine with an external display.

See the full album and more minimalist designs at Leibal

 

From :

Desktop Chair by Atelier MOKU

 

Voir l’article original

Publié dans Mac

Google’s big push to make better iOS apps than Apple

Gigaom

Some of the best basic iPhone apps hitting the iOS App Store (s aapl) lately aren’t from the iPhone maker, but from one of its biggest rivals. Google (s goog), which recently launched or relaunched a series of well-received apps for Apple’s flagship devices, is now courting Apple developers, in addition to wooing Apple users over to Android.

This week, the company published a recruiting video for an in-house iOS developer team, as noted by 9to5Mac. This video is just the latest part of a recent push from Google emphasizing its commitment to Apple’s platform after its Google Maps and YouTube apps were dumped from their default presence on iOS devices this summer. Google acted shocked and semi-insecure (publicly, at least) when Apple made it known that both apps would no longer come preinstalled on its devices.

Away from the public war of words, Google has not only recovered from the fallout…

Voir l’article original 486 mots de plus

Publié dans Mac

Automator :: Comment créer une archive ?

Automator

Comment créer une archive ?

Une archive consiste à regrouper des fichiers puis de les compresser. On reconnaît les archives par rapport à leur icône et pour leur extension « zip » d’ailleurs on les appelle souvent des fichiers « zip » (bien qu’il existe d’autres formats).

Ces archives sont utiles lors des envois par mail mais aussi lorsque l’on souhaite placer des fichiers dans un endroit particulier pour les archiver.

C’est une opération que vous pouvez exécuter depuis le menu contextuel de la souris en sélectionnant un fichier ou un dossier. Mais si cette opération est récurrente, vous pouvez l’automatiser de multiples façons :

 La première en  créant une application :

Lancez Automator puis choisissez « application ».

Placez l’action  » Créer une archive », il s’agit d’une action en provenance du Finder.

Image 01

(Le flux au complet avec la case option cochée)

Si vous souhaitez modifier des paramètres de cette action lorsqu’elle s’exécute, cochez la case « Afficher cette action si le processus est exécuté » (dans la section « Options »)

Dans ce cas une petite fenêtre comme celle-ci apparaitra :

Image 02

(Fenêtre de modification de l’archive avant exécution)

Et c’est tout, enregistrez votre flux comme application. À chaque dossier ou fichier déposé sur l’icône de cette application, une archive est créée.

 2nd possibilité : Créer une action de dossier !

Dans ce scénario, vous glisserez un fichier/dossier dans un dossier et automatiquement une archive sera créée,  en prime cette archive sera déplacée vers un dossier « Archive ».

C’est utile lorsque vous souhaitez archiver des fichiers originaux avant modifications.

Lancez Automator, cette fois sélectionnez « action  de dossier ».

Dans la section haute, sélectionnez le dossier qui servira de réceptacle et qui lancera la création de l’archive.

Sélectionnez  l’action  » Créer une archive » (idem à la précédente si vous souhaitez modifier les options, cochez la case : « Afficher cette action si le processus est exécuté »).

En option nous allons déplacer cette nouvelle archive vers un disque dur du nom « Archive », placez l’action « Déplacer les éléments du Finder », notez la case à cocher « Remplacer les fichiers existants ».

Là vous devrez faire un choix, si le fichier compressé porte toujours le même nom je vous propose de modifier le flux en ajoutant au nom la date du jour, vous conserverez ainsi tout l’historique.

Pour ce faire ajoutez l’action « Renommer les éléments du Finder », et sélectionnez « Ajouter date ou heure » puis paramétrez les préférences de l’action en fonction de vos besoins.

Image 03

(le flux au complet avec la modification du nom)

Au final, lorsque vous déplacerez un fichier dans le dossier choisir, un fichier Zip sera créé et ensuite déplacé dans le disque dur « Archive » (ou n’importe lequel…)

 

Henri Dominique Rapin

 

The iMac In A World Of MacBooks On The Brink Of iPads

Very nice article.

Publié dans Mac

Automator :: Comment imprimer n’importe quel document en un clic de souris ?

Automator

Automator :: Comment imprimer n’importe quel document en un clic de souris ?

Une fois créée, cette action sera simple à utiliser, déposez dessus un ou plusieurs documents et ils seront imprimés automatiquement.

Pour la réaliser c’est simple, lancez Automator et choisissez « Applications ».

Glissez dans la colonne de droite l’action « Imprimer les éléments du Finder » et c’est tout. Notez qu’il n’y a pas d’option à cette action.

 

Image 01

Enregistrez votre flux en tant qu’application. Placez là sur le bureau et glissez dessus un document à imprimer et le tour est joué.

Henri Dominique Rapin

Automator :: Comment lancer une liste de lecture de musiques sans passer par iTunes ?

Automator

Automator :: Comment lancer une liste de lecture de musiques sans passer par iTunes ?

Cette application « Automator » permet de lancer une liste de lecture sans passer par iTunes, vous gagnerez quelques clics de souris. Pour rappel une liste de lecture peut contenir des morceaux prédéfinis ou être basée sur une liste de lecture intelligente qui générera une liste de morceaux en fonction d’un ou plusieurs critères.

 Lancez Automator et sélectionnez « Application ». Commencez par ajouter l’action proposée par l’application « iTunes » (si le paramétrage d’affichage des actions dans Automator est réglé par « catégorie », vous le trouverez dans la sélection « Musique »).

 Placez dans l’action « Obtenir les éléments iTunes indiqués » la (ou les) liste(s) de lecture que vous souhaitez lancer rapidement.

Image 01

(les deux actions provenant d’iTunes)

Ajoutez l’action « Lire la liste de lecture iTunes » et si nécessaire sélectionnez une des options. (Répéter ou Aléatoire), ce ne sont pas les listes qui seront aléatoires mais bien les morceaux récupérés depuis les listes.

Enregistrez l’application et placez la dans le Dock (ou sur le bureau), un double clic dessus et votre liste de lecture est lancée.

Henri Dominique Rapin

Automator :: Comment créer un email en un clic de souris ?

AutomatorAutomator :: Comment créer un email en un clic de souris ?

Imaginons que vous deviez envoyer un message électronique à une personne en particulier et ceci de façon récurrente. Ou que vous deviez envoyer fréquemment un message avec le même sujet. Si la création de ce mail se faisait en cliquant simplement sur une icône vous gagneriez beaucoup de temps en évitant de passer par Mail.

Lancez Automator et choisissez « Application » dans la fenêtre de sélection.

Dans la colonne de droite, ajoutez l’action « Nouveau message Mail ».

Mais attention, cliquez sur l’onglet « Options » qui se trouve en bas de la fenêtre de l’action. Là, cochez la case « Afficher cette action si le processus est exécuté ».

 

Image 01

(le flux complet avec l’unique action « Nouveau message Mail »)

Si votre objectif est d’envoyer un mail à la même personne, ajoutez son adresse email dans la colonne « A: » idem si l’objet ou le sujet sont toujours les mêmes.

Dernière étape, enregistrez votre « application » et placez la sur le bureau ou dans le Dock. Un simple clic de souris et une fenêtre de Mail apparait, il ne vous reste plus qu’à compléter les champs et le corps du message. Vous avez gagné plusieurs clics de souris…

Henri Dominique Rapin

AppleScript :: Comment modifier les paramètres de sécurité par scripts ?

SEScriptEditorX

 

AppleScript :: Comment modifier les paramètres de sécurité par scripts ?

Voici trois scripts qui vous permettront de scripter les préférences du panneau de sécurité. Ils servent à automatiser le paramétrage de sécurité lors du lancement de l’écran de veille, en fonction du paramètre sélectionné, un mot de passe sera ou non demandé.

 

Image 02

 (Le panneau de préférences et Confidentialité onglet « Général »)

 Le premier active la demande du mot de passe lors de la sortie de la veille du Mac:

tell application "System Events" to set security preferences's require password to wake to true

Image 02

(le script dans l’éditeur de script)

 Le second fait simplement l’inverse, le mot de passe ne sera pas nécessaire après le lancement de l’écran de veille :

tell application "System Events" to set security preferences's require password to wake to false

 

Image 03

(le script dans l’éditeur de script)

 Passer d’un mode à un autre et inversement…

tell application "System Events" to set security preferences's require password to wake to not (security preferences's require password to wake)

 

Image 04

(le script dans l’éditeur de script)

 Henri Dominique Rapin 

Comment énoncer l’adresse IP externe de son Mac avec Automator ?

Automator

Automator :: Comment faire énoncer l’adresse IP externe de son Mac ?

L’idée de ce petit flux Automator est de faire enoncer par la voix de synthese du Mac l’adresse IP externe de votre ordinateur. Le premier souci est d’obtenir l’adresse IP externe de votre Mac, il s’agit en fait de l’adresse de votre routeur ou Box et non celle de votre Mac sur votre réseau local.

Le plus simple moyen d’obtenir cette adresse est d’utiliser un service comme « ifconfig.me » mais il en existe d’autres, en allant sur l’URL du site vous récupérerez l’adresse IP de votre machine.

Essayez avec «  http://ifconfig.me «. Avec Unix et la commande « curl », vous récupérez uniquement l’adresse IP qu’il faut ensuite placer dans une commande de lecture vocale.

Le flux est donc composé de deux actions, la première est l’exécution d’un script Shell avec la commande suivante « curl ifconfig.me » et d’une commande « Enoncer le texte ».

Ce flux peut être enregistré comme application ou comme service. N’oubliez pas de sélectionner les voix françaises, vous pouvez en télécharger quelque unes supplémentaires en passant par le panneau de préférence «  Dictée vocale et paroles ».

Images 01

(le flux complet sous Automator)

Une fois enregistrée comme application, double cliquez dessus et la douce voix de Virginie vous donnera votre adresse IP externe.

Henri Dominique Rapin

Automator :: Comment quitter une application avec Automator et avec AppleScript ?

Automator Voici deux solutions pour automatiser le fait de quitter une application déjà ouverte : La première consiste à utiliser « Automator ».

Il suffit d’ajouter à votre flux l’action « Quitter l’application ». Vous remarquerez la case à cocher qui vous permet d’enregistrer les fichiers ouverts. A ce propos, les applications Apple sous Moutain Lion (et dans une moindre mesure avec Lion) n’ont plus de fonction « Enregistrer ». L’application se charge de sauvegarder toutes les modifications au fur et à mesure.

(Pour des applications comme le Terminal, par exemple, cette case n’a pas lieu d’être cochée, il n’y a pas de document ouvert)

Image 01

(le flux automator avec l’action « quitter l’application »).

La seconde consiste dans l’utilisation d’AppleScript :

Dans ce cas la commande est simple il s’agit de « Quit » comme ceci :

tell application "Safari"
  quit
end tell

N’oubliez pas d’identifier l’application et de placer son nom dans la première ligne du script. Dans l’exemple ci-après, il s’agit de l’application d’Apple : « Safari ».

Image 02(l’éditeur de script AppleScript avec le mini script)

En utilisant ces deux techniques, vous pouvez créer des « applications » et les placer dans le Dock ou sur le Bureau, elles vous permettront de quitter rapidement une application sans passer par un menu fichier et la commande « Quitter », c’est parfois bien plus rapide.

Comment traiter les copies des gros fichiers avec AppleScript ?

SEScriptEditorX

Il existe bien la commande AppleScript « copy », elle permet de copier un fichier placé dans un emplacement à un autre, ne pas confondre avec « move » qui elle déplace les fichiers d’un endroit vers un autre.

La commande « Copy » d’AppleScript n’est pas la plus rapide, je lui préfère la commande Unix « cp » qui se trouve plus robuste et qui possède de nombreuses options.

Vous pouvez mélanger les deux solutions et lancer la copie depuis AppleScript en utilisant la commande Unix :

do shell script "cp " & Mon_Dossier_Source & " " & mon_dossier_cible

Le script complet avec des variables pour stocker les chemins :

Image 1

Ce script se traduit ainsi :

« Do shel » invoque l’exécution d’une commande Shell depuis AppleScript, ensuite vous devez indiquer le chemin du fichier à copier, puis la destination du dossier et enfin le nom du fichier.

Petite astuce :

si vous ne voulez pas attendre la fin de la copie du fichier, il suffit de rediriger la sortie de la commande vers « /dev/null 2>&1 & »  (pour en savoir plus ce fichier : http://fr.wikipedia.org/wiki//dev/null) l’exécution du script s’interrompra alors que la copie continuera.

Utilisez le script comme ceci :

 do shell script « cp  » & Mon_Dossier_Source &  »  » & mon_dossier_cible & « > /dev/null 2>&1 & »

Image 2(Fenêtre de l’éditeur AppleScript, cette fois avec la redirection vers « /dev/null »)

AppleScript :: Tuer un processus

SEScriptEditorX

 

Vous pourriez souhaiter annuler la copie du fichier, si vous tentez l’opération dans l’éditeur de Script, il ne répondra pas immédiatement… il prend son temps.

Dans cette version, nous informons l’utilisateur qu’une erreur est intervenue et nous lui demandons s’il souhaite continuer la copie : 

Nous récupérons dans la variable « mon_pid » le numéro de pid de la commande « cp » en cours d’exécution. Chaque programme ou commande

possèdes son identifiant unique le « pid ».

mon_pid to do shell script"ps aux | grep Safari | grep -v grep"
set pid to second word of mon_pid
display dialog pid
do shell script "kill " & pid

 

Le script s’explique ainsi :

 « mon_pid » contient le résultat d’une commande qui recherche l’application « Safari », la variable « pid » renferme le numéro du pid (qui est le 2nd mot contenu dans la variable « mon_pid »).

 Pour confirmation j’affiche le numéro du pid. Et enfin j’exécute la commande « Kill » qui tue le processus qui porte le numéro contenu dans la variable « pid ».

 Voici une version plus élégante du Script dans l’éditeur de Script.

 

Image 3

(Le script au complet dans l’éditeur de script avec la gestion des erreurs)

AppleScript :: Rechercher et remplacer un élément dans les contacts

SEScriptEditorX

Imaginons que vous souhaitiez remplacer tous les numéros commençant par « 01 » par le texte suivant « +33 ». Vous pouvez parcourir tous les attributs de type « téléphone » dans les contacts ou rechercher et remplacer les caractères voulus.

Voici le corps du script :

tell application « Contacts »

       repeat with personne in (get people)

               repeat with n in (get value of personne’s phones)

                      if n begins with (« 01 ») then

                             (* appliquer ici le changement souhaité *)

                      end if

               end repeat

       end repeat

end tell

 

Ce script est rapide, il explore tous les attributs d’un contact et recherche ceux qui commencent par « 01 ».

Avant d’apporter des modifications en masse sur des contacts ou des fichiers, il est bon de vérifier ce qui va être modifié, une astuce consiste à utiliser la commande « log » celle-ci affiche le résultat d’une variable par exemple.

Dans cet exemple, j’affiche le contenu de « Num » puis la version finale du numéro placé dans la variable « x ». 

Image 4(l’éditeur de script avec le résultat de la commande log)