Mac :: Fusion :: L’Intel Virtualization Technology (Intel VT)

En 2003 Intel dévoila l’Intel VT, il s’agit d’une technologie dédiée aux environnements virtuels. En 2003 Intel présentait déjà l’émergence de la vague de la virtualisation et se devait d’apporter une solution à un problème qui existe depuis toujours : L’écran bleu qui pour les intimes s’appelle « BSOD » ( « Blue Screen Of Death » en Anglais).

Voici comment Intel puis plus tard AMD décidèrent de contourner le problème :

Cet écran est sur tous les systèmes y compris Linux et Mac OS, mais il fut très présent dans la vie des utilisateurs de Windows NT puis 2000, les choses se sont apaisées avec XP et Vista mais il nous arrive encore de le « rencontrer » de temps à autre.

Image 9-4-1-s-05.jpg

Microsoft, comme tous les éditeurs de logiciels vous dira que cette « interruption » du système est du à de mauvais développeurs qui n’ont pas écrit de bons pilotes de périphériques et il a raison.

La plupart des « craches » sont dus aux pilotes de périphériques et très rarement aux logiciels. Les systèmes d’exploitations peuvent gérer des interruptions de programmes, ils sont là pour ça, mais il leur est plus difficile de maitriser les dysfonctionnements d’un pilote.

Pourquoi ? Un pilote a pour objectif de créer une interface entre un composant matériel (le périphérique) et le système d’exploitation. Pour que ce dialogue soit performant le pilote doit intervenir dans les couches basses du noyau (Kernel) du système. Hors ces couches basses sont très sensibles, une mauvaise information en mémoire et c’est la panique tout s’arrête.

Afin d’évaluer le degré de proximité du « Kernel », il existe une échelle de valeur, qui va de « Ring 0 » à « Ring 3 ». Plus vous êtes proche du cœur du système c’est à dire en « Ring 0 », plus vous êtes en risque de crash en cas de disfonctionnement du pilote. A contrario plus vous êtes dans les couches basses plus vous êtes performant.

Lorsque l’on parle de Virtualisation, dans l’esprit de beaucoup de personnes, il s’agit de faire croire au système hébergé qu’il est bien installé dans une machine physique. C’est vrai, mais ce qui est encore plus vrai, c’est souvent que l’outil de virtualisation laisse passer des commandes sans les intercepter, il laisse donc la machine virtuelle accéder au cœur du système de la machine hôte afin d’accéder directement au matériel.

Grace à cette technique les performances de machines virtuelles sont proches des machines physiques. Mais le risque est fort que de mauvais pilotes de périphérique même placés dans la machine virtuelle puissent interrompre brutalement la machine hôte.

Intel a donc développé une technologie de « décalage », quand une machine virtuelle veut accéder en « Ring 0 », en réalité elle intervient en « Ring 2 » et ainsi de suite. De cette façon les risques de crash du système hôte sont quasiment inexistants.

Cette explication est très condensée et résume des avancés de l’Intel VT, mais elle vous permettra de mieux comprendre ce qu’un simple bouton sur une fenêtre peut avoir comme effet.

Dans Toutes les versions de Windows, lorsque vous accédez aux propriétés de l’affichage, en cliquant sur le bouton « Avancé » puis sur l’Onglet « Dépannage » vous arriverez sur une fenêtre qui vous propose de l’ »Accélération matérielle ». En déplacent le curseur vers la droite vous donnez accès en « ring 0 » à la carte Vidéo, à Gauche ce sera en « ring 3 ».

Image 9-4-1-s-06.jpg

Il est évident comme nous l’avons évoqué qu’en « ring 0 » l’accélération matérielle sera complète. Enfin presque puisque grâce à l’Intel VT nous ne sommes pas en »Ring 0 » mais en « ring 1 » sur la machine virtuelle mais cette dernière ne le sait pas.

Donc si vous rencontrez des écrans bleus il peut être pertinent de déplacer le curseur vers la droite. Toutefois si vous avez installé les « VMware Tools » les pilotes sont développés par VMware et s’appuient sur une base matérielle VMware, ce qui est un gage de sécurité.

Tous les processeurs d’Intel n’ont pas cette technologie dans leur puce, grâce à Apple tous nos Mac sans exception sont équipés de processeurs Intel avec technologie Intel VT y compris le Mac Mini avec le processeur « Core Solo ».

Ce lien vous donne accès au détail des processeurs Intel et à la présence ou non de l’Intel VT : http://www.intel.com/products/processor_number/chart/core2duo.htm (En).

Si cela ne pose pas de problème sur Mac, sachez que des serveurs achetés jusqu’en 2005/2006 étaient non équipés de cette technologie, or sa présence est un pré requis pour exécuter des environnements 64-Bits, vos machines virtuelles 64-Bits pourront ne pas fonctionner sur des serveurs GSX ou ESX qui furent installés sur des machines qui n’ont pas de processeurs 64-Bits et sans l’extension Intel VT.

Henri Dominique Rapin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s